En ce moment sur instagram / qui blogue

 

Je suis Evelyne, l'auteure de ce blog personnel orienté « famille », à tendance « lifestyle ». J'ai 35 ans (déjà !)... Dans 5 ans 40... gloups !

... en savoir +

 

 

 

Retrouvez le blog sur Instagram :@Untibebe

newsletter.jpg

rechercher-sur-le-blog

Copyright

Extrait du code de la propriété intellectuelle

Article L335-2

Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur : Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits

Les articles portant ce sigle sont des articles sponsorisés ou présentant des produits offerts par une marque :

http://img.over-blog-kiwi.com/0/76/81/30/201309/ob_838550d463956942e8b7aaee971b2af2_copyright-r8851d9-1.gif

Calcul du PageRank
 
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 08:23

boulot.jpg

agenda.jpg

Et voilà, après 5 mois et demi d'arrêt et de congé maternité, hier, j'ai repris le chemin du travail...

 Un peu à l'ouest (voir complètement), perchée sur mes talons hauts (après presque une année sans en porter, ça fait tout drôle !), j'ai passé les tourniquets du métro pour rejoindre le bureau. Bureau où beaucoup de choses ont changé durant mon absence.

Des nouveaux collègues sont arrivés, des chefs ont été remplacés... et le bureau que je partageais avec mes deux collègues a été déplacé... mais sans moi... Oui, moi, je suis restée dans le même bureau, un bureau qui est devenu celui de l'Homme (qui travaille dans le même service que moi... mais à un poste totalement différent). Alors, pendant son congé parental, je suis installée à son poste tout en gardant mes attributions propres.

Je n'ai donc plus de téléphone attribué. J'ai celui de l'Homme. J'ai seulement gardé le PC sur lequel je travaillais jusque là.

Mon chef (un nouveau) est installé avec mes deux collègues dans un bureau bien éloigné de celui que j'occupe. C'est donc un peu loin de "tout" que j'ai repris mon travail.

Mais tout cela a une explication toute simple : à compter du 5 septembre, j'entame une scolarité d'un an (j'en ai déjà parlé sur le blog mais nul n'est censé connaître ma vie par coeur même si j'ai bien conscience d'être le centre d'intérêt de tous !) et en raison du congé maternité qui fut le mien, j'ai un beau paquet de congés à poser avant de quitter les murs de cet endroit que je fréquente maintenant depuis plus de 4 ans. Ce qui signifie que je ne devrais être présente au bureau en tout et pour tout un mois environ. Autant dire que dans la tête de mes supérieurs, je suis partie !

C'est donc installée sur un siège éjectable que j'ai repris mes fonctions sur les chapeaux de roue ! A peine arrivée, mon (nouveau) chef me met en charge de nouveaux chantiers que je ne suis même pas certaine de pouvoir mener à bien au vu du peu de temps qui m'est imparti. Un travail somme toute très intéressant que je serais heureuse, au moins, de mettre en place.

 

Cette première journée a été marquée en son départ par une grande tristesse, celle de laisser Minipuce sans moi, mais heureusement avec son papa. Je n'ai pas pleuré (la veille si... mais chuuut !) : je ne voulais pas faire couler mon mascara (chose bien futile je le conçois) qui n'est pas waterproof même si je l'adore car non testé sur les animaux et bio. Ceci est une parenthèse que je trouve un p'tit peu importante !

Le soir venu, j'ai été heureuse de retrouver ma Minipuce qui a eu son second vaccin le matin et qui a été super courageuse selon les dires de l'Homme. Mais quelque chose a changé. Je regrette tant de ne pas la voir évoluer dans la journée... je regrette de ne pas la voir se réveiller le matin, le sourire aux lèvres car elle dort encore quand je pars pour le travail.

C'est une sorte de déchirement que de la laisser. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance en l'homme (cela ne m'a pas empêché de lui laisser un beau paquet de post-it dans tout l'appartement...), mais j'ai du mal à ne pas être avec elle. Pendant 9 mois, je l'ai portée, je l'ai eue avec moi... puis pendant 3 mois et demi, elle est restée avec moi. Alors forcément, maintenant c'est dur ! Je sais que je ne suis pas la première à vivre ça et je ne suis pas la dernière mais pffffiou ! ça déchire le coeur.

Une page vient de se tourner et je réalise que je ne verrais pas toutes ses premières fois... peut-être même pas ses premiers pas... mais je sais que je vivrais malgré tout de beaux moments à ses côtés dans les années à venir (des mauvais aussi... mais n'y pensons pas !!!).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Titeve - dans MAMAN...
commenter cet article

commentaires

Coralie 05/06/2011 18:55



Ha!! comme je te comprend, pas facile de laisser son bébé avant de partir au travail, surtout si ce travail est ininterressant (là je parle de moi...). Bon courage donc pour ce mois de travail


Au fait c'est quoi ton mascara?lol



Titeve 07/06/2011 11:52



Heu un travail inintéressant ?... on est au mioins deux dans ce cas... Alors franchement, je veux mon chez moi !!!


Mon mascara c'est celui qui est vendu chez Nature et Découverte de la marque Terre d'Oc. Je le trouve génial vraiment.



Val1603 02/06/2011 18:33



C'est toujours super dur de reprendre le chemin du boulot et laisser nos petits bouts si petits faire leur petite vie sans nous...


Courage...



Titeve 07/06/2011 11:48



Je trouve ça trop tôt... et dire que dans certains pays du nord, les mamans ont un congé mat' d'un an !


 



mum-addict 02/06/2011 15:36



haaaaa !! ma reprise approche et je ne sais pas si je vais y arriver ... ;-))



Titeve 07/06/2011 11:47



Meuh tu vas y arriver parce que t'y seras obligée... ^^



anaisl57 02/06/2011 11:15



Ca ma fait mal au coeur! encore plus du fait que je vais le vivre dans quelques jours...Moi aussi ça me rend triste, car j'ai l'impression que je vais tout "louper", et j'aimais tellement etre la
a son reveil mais bon c'est la vie...Bon courage a toi



Titeve 07/06/2011 11:46



Dis toi qu'on vivra quand même des choses avec elles... enfin, je l'espère !


Pfff... j'ai déjà loupé la première fois qu'elle s'est super bien retournée sur le ventre... fais ch**** !


Bon courage pour ta reprise demain



Maviedemere 02/06/2011 10:49


Tu sais ici on a remarqué que c'était LeMale qui remarquait avant moi les évolutions de Tipou. Pour la simple raison qu'il le voit pas en journée et du coup pour lui les changements sont flagrants
! (ex: quand il ne serrait plus totalement son poing) et moi j'étais passée a coté de Ca alors que c'est flagrant ! Bon.. J'ai un mois pour me préparer a tout Ca !! Des bisous


Titeve 07/06/2011 11:45



Ah ben alors là je crois qu'il est observateur ton Mâle ! Parce que le mien il voit pas les évolutions (les petites) si je ne lui fais pas remarquer ou alors c'est qu'il n'en fait pas tout un
plat comme moi ! ^^


De gros bisous



  • La mariée doit-elle être parfaite le jour de son mariage ?
    Le jour de mon mariage, j'ai envie d'être jolie, j'ai envie de plaire à mon chéri, j'ai envie qu'il se dise, en me voyant :"whoua, je vais me marier avec elle !", les yeux pleins d'étoiles. Mais cela signifie-t-il pour autant que je dois être parfaite...
  • Les bouquins à lire absolument cet été ! {Lecture de vacances}
    Je ne sais pas vous, mais moi, les vacances riment souvent avec lecture. Je m'imagine toujours bouquiner sur la plage, les cheveux au vent, tandis que le va et vient de la mer caresse mes oreilles de son apaisant bruissement... Mais tant qu'à bouquiner,...
  • J'ai testé la Provence selon Pierre et Vacances !
    Le temps d'un week-end, j'ai eu la chance de filer dans le sud de la France pour découvrir un des nombreux sites Pierre et Vacances : le village Club Pont-Royal. Ce véritable petit village provençale se situe à seulement 3 heures de train de Paris (compter...
  • Mon incapacité à m'imposer...
    Stressée, angoissée au point de me mordre les joues, de serrer les dents, de me coincer des nerfs cervicaux, je suis une boule de nerf. Certains mettent cet état sur le compte des préparatifs de mariage, d'autres sur la parentalité (c'est épuisant d'être...

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -