Des poux à la crèche, c’est possible ?

hair_minipuce.jpg

 

La rentrée des enfants à l’école s’accompagne bien souvent de la rentrée des poux. Ceux-ci n’arrivent pas chargés de leur cartable pour attaquer une nouvelle année scolaire… ils arrivent en masse, pondant leurs lentes pour mieux investir les petites têtes de nos bouts de chou et se propager à travers bonnets, écharpes et tout autre textile sur lesquels ils arrivent à s’accrocher. Mais le poux passe aussi très facilement en contact « direct », passant d’une tête à l’autre en toute impunité ou presque… oui, presque, parce que de nombreux moyens sont mis en ouvre pour contrer leur avancée sur le terrain infantile !


Le poux a la particularité de ne s’attaquer qu’à l’homme. On ne peut donc pas incriminer nos chers animaux de compagnie de participer à leur propagation… A la différence de la puce, le poux est « notre » parasite attitré.

On s’imagine bien souvent qu’ils ne sont présents qu’à l’école et pourtant, on peut également les trouver à la crèche ! La vie en communauté possède des avantages permettant à bébé d’évoluer avec d’autres enfants, d’autres adultes, tout en apprenant à appréhender son univers. Mais elle est aussi emprunte de désagréments dont les fameux poux qui peuvent faire apparition dans l’environnement de bébé, aussi encadré qu’il puisse l’être.

Il faut donc être particulièrement vigilant si l’on ne souhaite pas que le poux et ses petits copains n’investissent toute la crèche et la tête de tous les bouts de chou qui la fréquente ! Même s’ils ne sont plus à l’origine de la transmission de maladies, ils peuvent engendrer des réactions allergiques et des lésions cutanées, des lésions qui peuvent s’infecter suite au grattage.

 

Comment détecter les poux chez un jeune enfant ?

Le plus petit ne pourra peut-être pas se gratter comme le ferait un enfant plus grand. Mais toute démangeaison du cuir chevelu, grattage, peut commencer à vous alerter.

La présence de lentes est forcément un signe ! Les lentes ressemblent à des pellicules (pour faire très simple) ovales et un peu grises. Elles sont collées au cheveux et se retirent donc difficilement, à la différence des pellicules qui tombent facilement.

Il peut arriver que des poux soient déjà en activité, en train de ronger le cuir chevelu de votre bout de chou. On les trouve surtout derrière les oreilles et dans la nuque.

 

En cas de présence de poux et/ou de lentes, que faire ?

Il est impératif de prévenir la crèche. Ne vous attendez pas à ce que celle-ci vous accueille les bras grands ouverts avec votre progéniture, il faudra se débrouiller pour la faire garder ou pour vous libérer. Bébé restera à la maison ! Contaminer les autres enfants, c’est prendre le risque d’imposer au plus grand nombre un traitement trop agressif (sans parler du désagrément engendré).

Ensuite, il faudra désinfecter le linge de bébé (penser aussi à ses draps, gigoteuses…) en le lavant simplement à 60 degrés.

Bien évidemment, il faut penser à traiter bébé contre les poux. Pour cela, il existe des produits à destination des bébés (ne pas prendre des produits pour enfants !). Certaines mamans utilisent également un peigne anti-poux et anti-lentes tandis que d’autres optent pour l’huile d’olive qui aurait pour propriété d’asphyxier et tuer les poux tout en permettant aux lentes de se décrocher. Je n’ai pas testé la méthode (pas de poux ici pour l’instant… en espérant ne pas voir l’ombre de ces sales bestioles avant longtemps !).

En tout état de cause, il faut vérifier régulièrement si les lentes n’auraient pas survécu à l’épreuve imposée en donnant naissance à de vilains poux, prêts à coloniser un peu plus le cuir chevelu de votre bambin.

Une autre méthode vise à raser bébé… un peu radical comme méthode mais visiblement efficace… et au moins, pas besoin d’utiliser des produits toujours trop chimiques pour l’organisme encore fragile du plus petit.

Bien évidemment tout cela est applicable pour les plus grands, malheureusement visés par l’assaut des vilains poux !


Avez-vous déjà été confrontés aux poux à la maison ? Quel âge avaient vos bouts de chou ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

No votes yet.
Please wait...

Commentaires

Commentaires

4 comments

  1. missrelie says:

    salut

    jai eu droit aux poux mais a lecole l’an dernier pour camille 4 ans mais javais peur qu’un de ces bestiots aille sur yann un an! mais heureusement j’ai trouvé les betes tres vite et jai eradique
    aussitot (tres peu de lentes et pas bcp de betes!)

    ma solution bien sur du shampoing achete en pharmacie, mais aussi un lavage au vinaigre blanc chauffé avec de l’eau (donc possible pour un baby) et maintenant je leur met de lavande en huile
    essentielle derriere les oreilles!

    voili voilou!

  2. mon ménage à cinq says:

    Oui, on a connu les poux, exactement en même temps qua la varicelle… 🙁 A 22 mois. Dur dur le crâne, entre boutons de varicelle et poux qui se balladent… 🙁 Ils sont arivés on ne sait
    comment, ma fille va chez une assistante maternelle, et aucun des autres enfants n’en a eu… A me demander si ce n’est pas moi qui les ai chopé dans le métro et lui ai refilé… ? On a fait 2
    shampoings special anti-poux doux pour les enfants, et çà a fonctionné, en 1 mois il n’y en avait plus… C’est moi qui ai galéré avec mes cheveux longs… Je n’ai pas osé essayer l’huile
    d’oilve, trop trop gras !! Depuis, j’ai toujours un shampoing a la lavande et de l’eau parfumée a la lavande, en prévention.

    Pour info, ils ne sont pas spécialement derrière les oreilles et la nuque, je les ai plutot vus sur le dessus de la tête… Et oui bien sûr tout laver et relaver a 60 degrés…

    Je ne souhaite à personne d’avoir des poux, car si ton enfant en a, toi maman tu en auras, surtout  si tu as les cheveux longs….

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !