Fatigués ?

road.jpeg

ourson.jpgCe matin, j’ai eu mon père au téléphone. Nous ne parlons pas souvent tous les deux. Il faut dire que nous ne sommes pas de grands bavards. Les discutions avec ma mère sont toujours plus animées. C’est elle qui fait la conversation… et puis elle sucite beaucoup plus de réactions de ma part (elle trouve toujours quelque chose à dire qui me hérisse le poil). 

Nous parlions de ma prochaine visite chez eux. Comme ils sont loin, je ne les vois pas très souvent.

J’ai prévu de les retrouver, avec mon chat sous un bras et la gamine sous un autre, pendant 9 jours à la fin du mois. L’Homme fera le chauffeur et retournera travailler pendant la semaine avant de venir nous récupérer. Cette escapade est prévue depuis un moment déjà, mais voilà, les choses ne se dérouleront pas exactement comme je l’avais imaginé. En fait, je croyais naïvement passer du temps avec eux, partageant mon bonheur d’être maman, imposant ma bestiole (je parle du chat… pas du bébé !) dans la maisonnée. Et bien « que nenni » ! Il n’en sera rien.  Mes parents (ou plutôt devrais-je dire ma mère…) ont décidé de partir pendant quelques jours à cette période, profitant du fait que je sois là pour garder la maison (mais surtout les 94 chats du coin… bon, ils doivent être 6 ou 7 en réalité…).

Le fait de rester pour nourrir les chats ne me gêne pas. J’adore les chats, j’ai été élevée avec eux et je ne me vois pas vivre sans chat mais quelque chose ne passe vraiment pas. Si je viens chez mes parents, c’est avant tout et surtout pour les voir, pour profiter de leur présence, pour passer du temps avec eux et partager avec eux notre Minipuce. Et eux, ils se sauvent, ils filent sous mon nez, me laissant les clés de la baraque dans une main, et le seau à croquettes dans l’autre.

Alors, quand j’ai raccroché le téléphone, quand j’ai réalisé que ces jours que je pensais passer avec eux allaient se passer sans eux, j’ai laisser couler quelques larmes… vraiment ça me fait de la peine. Quand je pense que ma mère jalouse le nombre de jours que je passe chez mes beaux-parents…!

Les raisons qui poussent ma mère à s’absenter m’obligerait à en faire un portrait détaillé… Pour résumer, je dirais simplement que ma mère hyper-active et trop axée sur la santé, est toujours en quête du charlatan miracle…

Et puis la colère s’est mise à grimper en moi… une colère qui ne me quitte pas ce soir.

Une colère qui s’ajoute à une autre colère qui, elle, date d’hier soir.

 

Hier soir, l’Homme est rentré du travail. Il était fatigué. Alors il s’est affalé sur le canapé, a regardé le foot à la tv (enfin, je crois que c’était du foot). Il a quand même donné le biberon à la petite (c’est déjà ça…). Moi, pendant ce temps, j’ai fait à manger, rangé les chaussures qui trainaient, les vêtements qui avaient été posés ça et là, mis à la poubelle les pots de yahourt abandonnés dans la cuisine ou les opercules oubliées par ci par là… et puis j’ai débarassé la table, rempli le lave-vaisselle, préparé le lave-vaisselle pour la nuit, trié le linge à laver pour le lendemain, rangé la cuisine… mais moi, je n’étais sans doute pas fatiguée ! Non… Faut dire que c’est vachement reposant d’avoir des insomnies et de se lever la nuit pour nourrir la petite…

Alors, malgré la fatigue, le soir venu, je me suis posée devant un catalogue, histoire de me changer les idées. L’Homme avait décidé d’aller au lit : fatigué, je vous le rappelle… Je lui ai répondu que je l’étais aussi. Je me suis fait limite incendier parce que je n’allais pas au lit, parce que je ne lachais pas ce catalogue qui constituait pour moi un misérable instant de détente dans cette fichue soirée !

Alors, j’ai fait la gueule comme on dit. Je n’ai plus eu envie de parler… A quoi bon ? Pour dire quoi ? Lui, il s’est endormi. Moi, dans le noir, je regardais ce que j’imaginais être le plafond (dans le noir, on peut pas dire hein…) et je pensais… je ressassais… je gromelais, je bouillonnais… je m’énervais… mais une chose est certaine, je ne dormais pas…


Parfois j’ai envie de hurler, de crier que je n’en peux plus, que j’en ai marre, que je ne veux plus prendre sur moi… Alors, des fois, je me dis que je suis bien forte (sans doute aussi bien conne) quand je pense à tous ces moments où je n’ai rien dit, où j’ai fait les choses dans le silence pour les soulager, pour qu’ils puisse se reposer ou simplement se poser. Mais pour moi ? Qui fait quelque chose pour moi ? Qui m’aide à me soulager ? Qui m’aide à me reposer ?

Je ne peux m’empêcher de leur en vouloir ce soir. Mais surtout, j’ai de la peine. Je me sens triste et abandonnée. Malgré tout, je n’ai rien envie de leur dire. Je voudrais seulement qu’on s’inquiète un peu pour moi, qu’on me prenne dans les bras, que l’on me berce et que l’on me demande ce qu’il ne va pas.

Je voudrais juste que l’on s’occupe un peu de moi… je suis fatiguée… moi aussi…


Rendez-vous sur Hellocoton !


33 comments

  1. angeleyes says:

    coucou titeve, c’est un réel plaisir de te lire, tu as une sacré plume comme on dit!

    ton article montre tout a fait ce dont j’ai le plus peur!!!! mais je pense que le meilleur remède c’est le dialogue alors parles avec ton homme

  2. cleopat says:

    moi aussi je pense que le dialogue est indispensable!

     sinon tu rumines et tu gardes en toi, !je sais de quoi je parle! je me tais toujours mais un jour il faut que ça sorte et le trop plein a du mal a sortir calmement!

    souvent les proches ne comprennent pas ce qu’on ressent, et si on ne dit rien, pour eux tout va bien! Parle !tu te sentiras mieux  😉

  3. mamanbavarde says:

    Pour le coup de tes parents, franchement, je trouve ça abusé…surtout de ne pas se rendre compte que tu venais pour passer du temps AVEC eux, et non CHEZ eux…

    Pour ton homme, je comprends parfaitement…mais là, il faut absolument en parler, sinon, à tout garder pour toi, ça va exploser…peut-être as tu pris l’habitude de tout faire sans t’en rendre
    compte, et lui, du coup, il a vite oublié (les hommes sont plutôt balèzes pour ça…!)…La communication..est la base de toute relation…

     

    Bon courage en tout cas, bisous.

  4. lily2b says:

    Mon homme a compris mes journées quand il a gardé la Crapule une journée complète, je lui ai demandé s il etait fatigué quand il m a repondu que oui je lui ai dit rajoutes le menage et les repas
    et tu auras une de mes journées Type 😉

    Pour tes parents c est difficile, essaye de leur dire que tu voulais les voir car y aller juste pour les chats ils peuvent demander à une voisine …

  5. mamanjuju says:

    Essaie de ne pas trop laisser la fatigue t’envahir et si tu as besoin qu’on prenne soin de toi dis le !!! Parce que ça ne peut pas venir spontanément de l’autre si tu te montres forte, assurant
    tout, … l’autre ne peut pas deviner ta détresse ( je te dis ça en connaissance de cause!).

    Bonne continuation

  6. samdalia says:

    c’est dingue comme quand je te lis je me retrouve souvent…..je ne sais même pas quoi dire tant ça me trouble…..

    Pour tes parents : et si tu leur disais tout simplement que tu reviendras passer ces jours chez eux quand ils seront dispos et PRESENTS ??? pas facile, je m’en doute..mais bon, c’est trop abusé
    là !!!!

    pour ton homme……….je te comprends…et je suis aussi une adepte du « je me tais, je bougonne, je fulmine et j’atttends qu’on s’aperçoive que je vais mal et que je voudrais juste un peu de
    compassion et de câlins…. »….mais souvent ça ne vient pas, ou trop tard, j’ai explosé avant!!! alors essayes de parler….

    de toute façon, ce qui ne changera pas c’est quand Les mecs sont crevés ils se reposent, et oublient que la terre continuent de tourner…et nous, nous continuons de tout assumer…….sans
    qu’ils ne s’en rendent compte bien sûr!!! et par dessus, les reproches fusent (comme avec le coup du magazine….) ce que j’ai appris moi, c’est qu’il faut parler avant de pèter un
    plomb……mais je te rassure, je ne sais pas encore mettre mes conseils en application à chaque fois…

    Tu as eu raison quoi qu’il en soit de coucher tes ressentis sur ton blog….tu n’es pas seule va…et si je pouvais, je te le ferais ce p’tit câlin…devant une bonne tasse de café ou de
    thé…

    je t’embrasse!!!

  7. Moa says:

    Ah zut pour tes parents: moi a ta place j’annulerais tout et je resterais chez moi. je ne vois pas l’interet d’être seule dans une grande maison quand je peux etre dans mon chez moi douillet.

    pour l’homme je ne peux rien dire j’ai le même à la maison (sauf qu’il ne viendrait pas me prendre la tête pour le catalogue)

  8. Titeve says:

    Je crois effectivement que le dialogue est important. Je crois que j’aimerais seulement ne pas avoir à dire autour de moi que j’ai besoin d’attention… Suis bien bête de croire que l’on puisse
    se rendre compte que j’ai bien besoin d’attention sans que je ne dise rien. Va falloir que je me mette à parler……..

  9. Titeve says:

    Pour l’Homme, je vais lui en parler… de toute façon, il le faut ou je vais virer dingue.

    Pour mes parents, c’est une autre histoire. Je vais leur parler aussi… mais ça ne changera rien…

  10. Titeve says:

    Je me dis que je devrais lui laisser Minipuce une journée entière… enfin, cela devrait bientôt se faire puisqu’il a décidé de prendre un congé parental de 2 mois à partir de juin… J’ai hâte
    de voir ça.

    Pour mes parents, ils n’ont pas confiance dans les voisins (grrr…) et ont décrété qu’ils n’avaient pas d’amis… alors les chats, j’me les garde. Parfois je me dis que ma soeur a bien raison de
    s’être éloignée de la famille… sans doute moins bête que moi la sister…

  11. Titeve says:

    Je crois qu’il faut que j’arrête d’attendre qu’on fasse attention à moi… va falloir que je m’exprime. Tu as vécu cela ?

  12. Titeve says:

    Je suis la première à dire « il faut communiquer dans un couple » et puis quand il s’agit d’appliquer il n’y a plus personne simplement parce que j’aimerais qu’il se rende compte TOUT SEUL COMME UN
    GRAND que j’ai besoin d’aide. Mais c’est trop demander… Alors mes câlins, si je les veux, va falloir que je les demande.

    Pour mes parents, ils ont, de toute façon, besoin de quelqu’un pour garder la maison (et les chats)… donc j’irais mais il faudra qu’ils comprennent que je ne passerais pas de temps avec eux à
    cause de ça… et pourtant je sais que ma mère me reprochera de ne pas chercher à passer du temps avec eux… C’est toujours comme ça…

    Merci pour tes mots et ce câlin virtuel qui me fait tant de bien.

    Je t’embrasse

  13. Titeve says:

    Mon frère sera là… c’est au moins ça. Je passerais du temps avec lui. J’y vais au moins pour lui.

    Pour le catalogue, Monsieur voulait que j’aille me reposer… mais il ne comprend pas à tel point j’ai besoin de décompresser après une journée (trop) remplie…

    Merci pour tes mots

  14. Sandra says:

    ça me met hors de moi ta situation. Comment tu fais pour pas craquer!!!!

    Quand mon chéri ne veut rien faire, certes mais moi non plus je ne fais rien. POur moi c’est normal que l’homme fasse les tâches de la maison… et si il ne le fait pas et bien… zou… et hors
    de question que je m’occupe de ses affaires!! je ne range pas les siennes.

    Comme les mômes « S….. ranges tes affaires »

  15. maviedemere says:

    J’ai lu les commentaires avant de moi même posté. Oh oui si personne ne comprends il faut que tu parle pour ouvrir ce dialogue qui ne se fait pas.

    Ton homme.. est un homme il faut leur faire un dessin pour qu’ils comprennent !

    Concernant ta maman je suis juste blasée pour toi. Tu va pour passer du temps avec elle et qu’elle puisse profiter de sa petite fille et elle se barre.. Après ça il faut pas qu’elle vienne te
    reprocher de ne pas venir avec Mini-puce. (mais a ce que j’ai cru comprendre elle en est encore capable !) pffff

     

    Des bisous

  16. nino et jane says:

    Pauvre Titeve! Tu sais bien que la venue d’un (premier) bébé est une bombe pour le couple! Ne t’en fais pas, si je peux te donner un conseil avec ton homme c’est de tenter de desamorcer tout ça
    avec l’humour, car tu n’as pas l’air d’en manquer 😀

    Quand nous avons eu Nino, la premiere année a ete explosive, jusqu’a se bagarrer physiquement lol!!! Et j’ai compris que ressasser mes griefs ne servait a rien: les hommes, si tu leur parle pas
    CLAIREMENT, ils devinent pas! Et ce mode là (la deconnade) ils apprecient beaucoup et tu en obtiendras 1000000fois plus qu’en te plaignant. Essaie, je te garantis le resultat! Je te fais un
    bisou!

  17. Virginie says:

    Sincèrement je suis choquée… Tu organises depuis longtemps quelques jours chez tes parents et lorsque tu leur confirme, ils décident qu’ils ont d’autres projets, je trouve ça totalement
    irrespectueux. Personnellement, je crois que j’aurai tout bonnement annulé et qu’ils se débrouillent pour trouver une nounou à leur chat. Toi, qui dit et semble avoir besoin d’aide pour t’occuper
    de ta puce, est ce vraiment une bonne idée que de te retrouver seule et d’avoir en plus à t’occuper des chats du quartier ? Penses à toi avant tout (pour une fois). Bisous

  18. Elodie says:

    Olala c’est fou comme je me suis retrouvee dans ton article, surtout au début qd tu décides de partir, que chéri ‘temmene et qu’il repart ect…c’est exactement ce qui s’est passée pour moi et
    Téo le mois dernier lo et moi mes parents étaient la sinon ça allait Ch… ! du moins pour ma mère car mon père et la discussion c’est compliqué (plus Ours tu fais pas ..et encore y a eu u
    progrès) en tout cas vraiment pas cool ce qu’ils t’ont fait. C’est ABUSE.

    Pour ce qui est des tâches et de ton mari, c’est clair que nous on en fait des choses encore plus pour les mamans qui ont un boulot à coté. Je te donne pas de conseils parce que je vois que le
    sais mais tout comme moi, tu les appliques pas lol…communiquer mais qd on est blessé, que le ras le bol est la et bah on veut pas et moi je dis ta bien eu raison ..nan mais ohhh.

    Juste il faut que tu lui dises vite ton ressentit, sinon j’te le dis ça va sortir mauvais mauvais comme je le fais alors un conseil vas y ….dit lui Ses Vérités !! Moi je me plains pas trop, il aide mais qd même il en profite grave du fait que je gère pleiiiiiiinnnnn de choses au quotidien.

    Courage++++

  19. Sandy says:

    Alala, je me retrouve !!

     Au service de mon homme. Quoi de plus normal depuis que je suis en congé parental hein ? Quand t’es à la maison, c’est bien normal. T’es à la maison, t’es pas fatiguée, tu ne fais pas tant
    de choses que ça…
    N’empêche que mon quotidien de bobonne et maman 24/24 et 7J/7 et bien il n’en voudrait pas. Et ton temps d’évasion, le soir, alors que t’es déjà crevée. Je comprends à 1000%, moi aussi ça me vide
    la tête (bon moi c’est le pc ^^) et je me prends des remarques par rapport à ma fatigue. Sauf que je préfère être un peu fatiguée (car ça change pas grand chose), me coucher plus tard et avoir un
    peu de temps juste pour MOI !!

    J’espère juste que quand je re travaillerais à l’extérieur il reprendra les bonnes habitudes, après tous ces plis bien pris ^^

     

    Aller, zen zen !! ^^

  20. Titeve says:

    Ben quand je suis énervée, je deviens genre « hyperactive »… alors je fais des tas de trucs jusqu’à péter mon câble !

    Heureusement, tout est réglé à présent… nous avions besoin de mettre une bonne fois pour toute les points sur les i !

  21. Titeve says:

    Pourquoi il n’existe pas des livres illustrés à l’attention des hommes qui permettent de leur expliquer les situations de la vie de tous les jours ???! Un homme c’est décidément basic ! ^^ pas
    facile de se faire comprendre du spécimen…

    J’ai dû mettre les choses au clair avec ma mère aussi… mais bon, c’est pas encore gagné. Je sais que je vais devoir en remettre une couche !

    Bises douces

  22. Titeve says:

    J’ai tenté l’humour ce week-end et c’est vrai que cela a permis de désamorcer un peu les choses… en tous cas cela nous a fait avancer vers une vraie discussion (moins drôle celle là !).

    C’est vrai qu’il faut parler clairement (et avec des mots simples si possibles) à un homme… sinon, il ne comprend rien… du tout…

    Merci et bisous !

  23. Titeve says:

    Ma mère a 2 rendez-vous médicaux à deux jours d’intervalle assez loin de la maison. Voilà pourquoi ce départ. Mais j’aurais préféré qu’elle ne profite pas de la période où je suis à la maison
    pour prendre ce rendez-vous.

    Heureusement, mon frère sera là. Je ne serais pas complètement seule.

    De toute façon, je ne compte pas trop sur ma mère pour m’aider à m’occuper de ma puce : ma mère est toujours débordée par son boulot.

    Merci pour tes mots.

    De doux bisous

  24. Titeve says:

    J’en veux un peu à ma mère de partir justement quand je suis là… mais bon… mon frère sera là c’est au moins ça. J’espère juste qu’elle ne va pas me reprocher de ne pas venir assez souvent à
    la maison un de ces 4… sinon là c’est sûr, ça va ch**** !

    Pour chéri, ayé, communication établie. Pas facile à mettre en place mais discussion qui a permis d’avancer et de retrouver une sérénité !

     

    Merci pour tes mots !

    Bisous

  25. Titeve says:

    Quand je vais reprendre le travail, lui va rester à la maison. Les rôles seront inversés… ça permettra sans doute de remettre les choses en bon ordre dans la maison ! hihi !!!

    J’espère que tout se remettra en place naturellement chez toi quand tu vas reprendre. Quand reprends tu d’ailleurs ?

Laisser un commentaire