J’ai testé la Bugaboo Bee Denim 107

bugaboo.jpg

 

Connaissez-vous la Bugaboo Bee ?
Cette poussette, je dois dire qu’elle m’intriguait. Son design n’est pas très commun et c’est sans doute ce qui m’a d’abord attiré chez elle. Moderne et doux à la fois son design attire l’oeil. J’avoue que je la remarquais souvent lors de mes balades parisiennes aux mains de chanceuses mamans (et de bébés tout aussi chanceux !) tandis que moi je continuais péniblement à pousser ma poussette… que dis-je ?… mon char d’assaut !
Ma poussette, je l’ai toujours trouvée bien jusqu’à ce que je décide de lui faire jouer les 4×4 dans les chemins caillouteux de ma campagne natale et jusqu’à ce que Minipuce n’accepte plus le porte-bébé dans les transports en commun… jusqu’à ce grand moment de solitude dans les escaliers du métro qui, soit dit en passant, ne sont absolument pas adaptés aux voyageurs handicapés, quand j’ai voulu soulever la poussette et ma Minipuce sans aide aucune.

bugaboo2.jpg
Alors, quand j’ai eu l’occasion de tester une nouvelle poussette, c’est avec le sourire que j’ai accompli ma mission de maman testeuse ! J’ai donc testé la tester Bugaboo Bee Denim 107 pendant un mois.
Pour accomplir cette tâche, je n’ai pas hésité à mettre l’Homme à contribution pour qu’il me donne, lui aussi, son avis éclairé sur la question.

Et, concernant nos impressions, nous avons été unanimes !
Il faut dire qu’au niveau de sa conduite, c’est un véritable régal que de la pousser. C’est bien simple, derrière cette petite merveille, je n’avais pas l’impression d’avoir à fournir un quelconque effort. Sur sol bien lisse ou un peu gravillonné, ses suspensions absorbent les chocs avec une efficacité remarquable rendant sa conduite très fluide et la balade de bébé particulièrement confortable.
Quand il fallait changer de direction, c’est avec une grande aisance que ses roues pivotent pour poursuivre leur route avec légèreté.
Quand il fallait monter un trottoir (chose commune en ville), la légèreté de sa structure couplée à son ergonomie rendait la démarche très facile. C’est un peu comme si la poussette franchissait toute seule cette marche !
Quand je devais la soulever dans les escaliers du métro, sa légèreté me permettait de m’éviter mes vieilles grimaces auxquelles j’avais fini par m’habituer, me faisant presque oublier de ronchonner dans mon coin sur le manque de gentillesse des parisiens trop pressés à courir derrière un métro qui passe toutes les deux minutes. 
Pour tout dire, cette poussette me donnait l’impression de faire tout le boulot toute seule !
Sa maniabilité est impressionnante quelque soit les situations dans laquelle on la place.

bugaboo3.jpg
Pour ce qui est du détail, son ingénieux petit panier placé sous la poussette permet de garder ce que l’on y dépose avec sécurité. Fermé, de chaque côté, par des scratches, il offre une assez grande capacité d’accueil pour toute maman qui, comme moi, aime blinder sa poussette de courses et de trouvailles de toutes sortes lors de ses sorties quotidiennes.
Et autre petit plus : sa poignée télescopique permet vraiment d’adapter la poussette au « pousseur », la rendant encore plus confortable dans son usage.

bugaboo4.jpg
J‘ai vraiment adoré utiliser cette poussette.
Cependant, elle n’est pas parfaite. L’Homme est d’accord pour dire qu’elle est quelque peu encombrante quand il s’agit de la ranger.
Nous vivons dans un appartement parisien. Même si nous avons la chance d’avoir 67 m² à notre disposition, l’espace où nous pouvons garder la poussette, soit à l’entrée du logement, est, lui, assez petit. J’avais imaginé que la poussette, une fois pliée, à plat, pourrait se mettre debout pour sagement se coller au mur et nous laisser un peu d’espace pour nous mouvoir. Je pensais que c’était chose impossible avec ce modèle de poussette… Mais, en réalité, il est possible de la stocker debout. Il suffit pour cela de retirer deux roues du chassis ! Cela permet de gagner un peu de place.

bugaboo pliee
En voiture, son encombrement total, une fois pliée (formant une sorte de gros carré plat) pose un peu problème. Cette fois, il fallait mieux ne pas avoir à trimballer beaucoup de choses et de bidules dans le coffre pour pouvoir prendre poussette et autres babioles pour une virée en famille… À moins d’avoir, comme nous, la voiture qui va avec… Nous avons quand même une Peugeot 5008, ce qui n’est pas très petit.

bugaboo5.jpg
Malgré tout, j’ai eu mal au cœur de la voir repartir quand, après un mois de test, le coursier est revenu la prendre.
Je garde un très bon souvenir de cette poussette que je me serais bien imaginer acheter si mes finances me l’avait permis. Mais son coût est comme toute assez conséquent, il faut bien le dire. Elle n’est donc pas accessible à toutes les bourses (compter environ 600 €).

Et vous, connaissiez-vous cette poussette ? Seriez-vous attirée par cet achat ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

No votes yet.
Please wait...

Commentaires

Commentaires

This entry was posted in TESTS.

2 comments

  1. maviedemere says:

    Juste a cause du prix : non. Vraiment trop cher pour nous.

    La première poussette de Tipou nous a coûté 250€ (avec le cosy et l’embase pour mettre le cosy dans la voiture) et la on vient d’investir dans la Boogy de chez Babymoov pour 100€ (enfin prix
    normale de 130€ mais il y avait une reduc au moment ou on a acheté la poussette)

    La boogy a juste deux petits defauts, mais je pense que j’en parlerai dans quelques temps chez moi 🙂

  2. Alienor de Mornac says:

    C’est vrai que c’est cher, MAIS je l’adore. elle est vraiment super les filles. je vous jure je viens juste de récuperer la version Missoni de Bugaboo dont une amie n’a plus besoin… SO CHIC so
    cool

    au top de la mode et du confort et oui c’est une poussette qui se transmet comme un sac chanel 🙂

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !