En ce moment sur instagram

Evelyne

Rédactrice "en chef" du blog

Delphine

Chroniqueuse "Cuisine"

en-ce-moment-su-instagram.jpg

newsletter.jpg

rechercher-sur-le-blog

Copyright / ebuzzing

Extrait du code de la propriété intellectuelle

 

Article L335-2

Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur : Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits

http://img.over-blog-kiwi.com/0/76/81/30/201309/ob_838550d463956942e8b7aaee971b2af2_copyright-r8851d9-1.gif

http://labs.ebuzzing.fr

 
 
Les articles portant ce sigle sont des articles sponsorisés
ou présentant des produits offerts par une marque :
 

 

 

 

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 07:00

hands.jpg

 

La décision d'avoir un enfant se prend bien souvent à deux... (bien évidemment si bébé ne s'est pas installé sans en demander l'autorisation au préalable ou si Madame n'a pas "bidouillé" dans le dos de Monsieur...).
Pour certaines femmes, avoir un bébé, c'est un moyen idéal pour "coincer" Bonhomme, pour faire de leur foyer un cocon uni. Un peu comme un bon ciment, il arrive parfois que bébé soit désigné comme la solution de renfort pour lier un couple. Ce n'est  pas toujours le cas, j'en conçois et fort heureusement !
Pourtant, ce que ces femmes ne réalisent peut-être pas, c'est que l'arrivée d'un bébé peut aussi, et bien souvent, fragiliser un couple, que celui-ci soit fondé sur de bonnes bases... ou non.

La grossesse, aussi idéale qu'elle puisse être peut déstabiliser l'Homme.
Il n'est pas toujours évident de comprendre les craintes de la future maman, ses angoisses, ses désirs et des sautes d'humeur (je n'ai pas l'impression d'en avoir eues pendant ma grossesse, mais il semblerait que cela existe !). C'est aussi une période qui peut se révéler angoissante pour l'Homme. Lui aussi, comme la future maman, il se pose des questions. Pour lui, la grossesse à moins de réalité que pour la femme. Il ne porte pas bébé, il ne le sent pas bouger (il peut éventuellement le sentir en posant sa main sur le ventre de sa femme mais ce n'est tout de même pas pareil), il ne fait pas corps avec l'enfant. Le bébé, pourtant attendu, peut, dans son esprit, être encore une notion très abstraite et angoissante. Il imagine peut-être assez mal comment son avenir sera bouleversé. Tout cela fait parfois tourner la tête à Monsieur. Et il arrive malheureusement que cette période soit marquée par l'adultère (j'ai connu un ami qui y a cédé pendant la grossesse de sa compagne). Les conséquences sur le couple peuvent être dramatiques, comme vous pouvez l'imaginer.

Il est bien rare que ce soit la femme qui parte voir ailleurs pendant cette période qu'elle consacre pleinement à la couvade de son/ses poussin(s). 

Quand bébé pointe le bout de son nez, même si les choses se sont bien passées pendant la grossesse de Madame, rien n'est joué et tout peut encore se gâter... et cette fois, papa et maman peuvent tous deux "péter un câble" ! Bon, peut-être pas tout de suite, pas dans les premiers mois, pour Madame : le périné en vrac, le besoin permanent d'avoir des toilettes à proximité, la nécessité de se faire "drainer" la poitrine par un bébé toujours affamé (quand on allaite) sont autant de freins à la débauche. L'homme, quant à lui, aurait toutes les raisons d'avoir des envies de papillonage et de légéreté : sa femme ne pense qu'à son bébé, ne supporte pas qu'il lui touche la poitrine (he ! ça fait mal !), ne peut pas faire l'amour (le périné en vrac, n'oubliez pas) et a franchement d'autres chats à fouetter ! Sa vie amoureuse n'est plus la priorité, bout de chou l'a devancée !

Au bout d'un certain temps, au bout d'une année peut-être, Madame peut se réveiller et réaliser que sa vie amoureuse est devenue... nulle... D'un coup, c'est comme si il n'y avait plus rien : plus d'amour, plus de gestes tendres, plus de moments à deux (et rien qu'à deux)... et là, elle se met à cogiter. Des questions se mettent à danser dans sa tête et il peut arriver que, d'un coup, elle se mette à chercher l'Amour qu'elle ne trouve plus dans son couple. Son premier réflexe est de tenter de retrouver celui avec qui elle partage sa vie et qui, pendant quelques mois, est devenu une sorte de colocataire de chambrée... Les retrouvailles peuvent être douces et réconfortantes présageant au couple de belles années à venir, le rendant plus fort... Mais il peut arriver que Madame ne trouve pas de réponse à ses appels... Monsieur ayant presque déjà quitté la maisonnée, habitué à vivre "en solitaire". Les conséquences peuvent être multiples.

C'est ainsi que certains couples continuent de vivre ensemble "par habitude", par "confort", "pour les enfants"... d'autres  découvrent que leur vie commune est un échec et que la pérennité de leur union ne peut persister.


Bien évidemment, il y a des couples qui ne connaissent jamais de flottement et qui, malgré l'arrivée d'un enfant, continuent de s'aimer et d'avancer en harmonie sur le chemin de la vie. Mais ces couples existent-ils vraiment ? Chaque couple ne traverse-t-il pas un orage après la naissance d'un enfant ? L'arrivée d'une nouvelle vie ne n'impose-t-elle pas une remise en cause dans un couple ?

Qu'en pensez-vous ?

   Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Titeve - dans EN FAMILLE...
commenter cet article

commentaires

Delph 09/03/2012


Hélas ce que tu dis est fréquent..


Pour ma Poupey, qui était "décidée" à deux, cela n a pas bien fini.. Je passerai sur le pourquoi ici.


Pour Louloute qui doit arriver d ici un petit mois, j espère que cela  se passera bien ( Zhom a déjà un programme chargé :D Je compte bien le faire participer
et il en est content :D )


Après on est a l abri de rien, et surtout Zhom est jeune et ce sera son premier enfant.. 


J apprehende, mais je verrai en temps et en heure..


D.

Valérie T 09/03/2012


Coucou,


j'aime beaucoup les sujets que tu traite. C'est tout à fait le genre de sujet qui me parle. Je ne partage pas toujours ton point de vue, mais j'aime te lire, et avoir un point de vue différent du
mien.


Concernant cet article, je suis en partie d'accord avec toi. Icic aussi on peut dire que l'arrivée de ma puce, à fait venir un orage. C'est moi qui ai pété un câble, les pleurs de ma fille, me
rendait malade. Elle pleurait énormément et dormait très peu. Elle ne dormait que sur moi, dès que je la posait, elle se réveillait. J'ai craqué plus d'une fois, mais surtout parce que mon homme
ne me comprenanti pas, et pour moi cet enfant tant aimé, m'éloignait de mon homme...je m'en randait compte et ça me rendait malade.


J'ai mit du temps à surmonter cela, car ma fille a pleurer pendant longtemps beaucoup...je crois que quelque chose n'allait pas, un reflux interne ? je ne le saurait jamais. Mon homme ne voulait
pas des médicaments pour ma fille, pas d'hostéo...pour le pédiatre il n'y avait rien d'anormal. MAis pourtant, il lui arrivait de s'étouffer, comme quelque chose qui remonte dans la gorge, pour
qu'elle se mette de nouveau à respirer, et se détendre, j'ai trouver un jour la solution. La mettre sur mon avant bras, en position sur le ventre...enfin, c'est un autre sujet.


On a réussi à traverser cette crise, et pour un 2ème enfant, je serai préparé ! Car dans tout les livres que j'ai lu, la mamn sait reconnaître les pleurs de son bébé...ça n'a pas été mon cas.
J'ai souvent cru que j'avais comprit...mais en fait non. Je m'égare encore une fois...


Dans 3 mois jour pour jour, ça fera 10 ans que je suis avec mon homme, et dans 2 mois et 1 jour nous fêterons nos noces de cire. J'espère que ça durera le plus longtemps possible, je sais que
rien n'est acquis, mais on fera en sorte de faire l'effort de garder notre couple debout, tant qu'il y aura des sentiments. Contre vents et marées, c'est ça l'amour ? Pour le meilleur et pour le
pire ;)


Désoles pour la dissert. Je n'ai pas de blog, alors je me permet ;)


Belle journée.


Bisous.

Fraisette 09/03/2012


Le mien a pété les plombs avant l'accouchement alors oui une grossesse fragilise un couple j'en suis sure mais si tu sents ton couple fragilisé essaie de faire garder minipuce et passer qques
jours tous les 2 pour vous retrouver votre vie d'avant.... bisous

working-mum 09/03/2012


j'aime bcp ce texte plein de vérités!! je ne sais pas s'il existe des couples sans flottements en tout cas je trouve que c'est un sujet rarement abordé... donc merci! et oui pour ma part on a
connu un flottement voire plusieurs mais on est bien décidé à revenir sur la même longueur d'onde!!

EnilaDlb 09/03/2012


Un bel article !


Je vais passer pour  l'exception, mais chez nous il n'y a eu aucun orage, ni pendant, ni après la grossesse...


Peut être parce que j'ai passé ma grossesse loin de L'Amour, à cause du travail?


En tous cas, même après la naissance, tout s'est très bien passé. Je n'ai pas accouché par voie basse, nous avons donc repris nos relations de couple très rapidement. Je n'ai pas pu allaiter,
donc L'Amour pouvait prendre le relais, ce qui fait que nous arrivions à nous reposer.


Et finalement, cet enfant nous a encore d'avantage rapproché.


Je souhaite à toutes les femmes de vivre ce que j'ai vécu... Apparemment c'est loin d'être le cas, je ne m'en étais même pas rendu compte...

vero 09/03/2012


Ma puce a 18 mois, désirée par son papa comme par sa maman.


Mon compagnon s'est peu investi durant la grossesse : il a assisté à la 1ère écho et à l'écho morpho, et mettais de temps en temps la main sur le ventre pour sentir le bébé bouger.


A la naissance et pendant les 10 mois qui ont suivi, nous avons traversé une véritable tempête.  Je l'ai allaitée 4 mois, jusqu'à reprendre le travail. Accouchement comme allaitement se
sont bien passés, j'étais préparée. La fatigue, le corps transformé après la grossesse, la famille envahissante, le manque de temps pour soi et le manque d'aide de mon compagnon au quotidien
m'ont poussé plusieurs fois à claquer la porte pour quelques heures.


Ce qui nous a fait sortir de cet enfer, c'est une psy, que j'ai consulté 2-3 fois et qui m'a fait prendre du recul,  qui m'a écoutée. Ma fille aussi en grandissant, en gagnant tout doucement
de l'autonomie. Et mon travail, mes collègues qui m'ont permis de me changer les idées.


Aujourd'hui tout va bien et nous projetons le 2ème. 

Et Si Je devenais Maman 10/03/2012


Alors, chéri et moi on a lui chacun ton article.


On pense tous les 2 que chaque couple traverse une crise avec l'arrivée d'un enfant...


et peut être n'y échapperons nous pas même en étant avertis.


On le veut tous les deux ce bébé, mais on ne sait pas de quoi demaon est fait :)


Alors nous croiserons les doigts.


Cependant, même si nous nous entendons plutôt bien, nous avons pensé à l'éventualité de "plus de sentiments", il n'est pas question après avoir vu les dégâts autour de nous de rester ensemble par
habitude ou pour les enfants, ça te bouffe et les enfants le ressentent deux fois plus !

emy 10/03/2012


Alors ici gros chamboulement.


Avant le père de ma fille j'étais en couple pendant 6 ans, je n'ai pas eu d'enfant avec car il ne se se sentais pas prêt et de se fait je ne voulais rien lui imposer. ( hors de question
de faire un sale coup dans le dos )


Je mettais tellement l'enfant sur un pieds d'estale que je voulais un homme qui assumerait sa vie de famille, qui prendrait soin de nous.


Et puis j'ai rencontré le père de ma fille, L'Amour avec un grand A !


Tout s'est enchainé très très vite, achat d'appart, bébé, bref le rêve en toute puissance avec une complicité, et un amour inconditionnel.


Nous étions vraiment sur la même longueur d'onde a vivre dans notre bulle avec NOS projets.


Mais voilà, les problèmes sont apparus pendant la grossesse.


Il a zappé la grossesse, il a mal geré sa famille qui commencait a se montrer envahissante, sans parler du chaos a la maternité... dur pour moi de surmonter cela alors que j'avais
attendu ça pendant des années.


Le plus dur pour moi maintenant reste d'accepter cette nouvelle vie dont je n'avais pas envisagé une seconde.


Car un bébé ne fait pas de nous qu'une famille a 3, il inclus qu'il donne aussi une place a celle qui nous entoure.


Ben oui avec un bébé faut rendre visite aux grands parents comme si c'était devenu une obligation, nous avons maintenant des devoirs qui personnellement m'éttoufe.


J'ai encore du mal de me faire a l'idée que mes week-end sont souvent ponctués avec se genre de visite.


Cette pression que je n'avais pas avant et belle et bien là maintenant; et se rythme me lasse.


Sans parler que ne nous ne sommes pas tjs en accord concernant l'éducation et les principes que nous tenons a avoir avec la petite ( tjs vis à vis de la famille )


Du coup ma fille a 1 an, on m'avait dit de ne jamais prendre de décision pendant la 1ere année, aujourd'hui je suis prête a me battre pour ma vie de couple mais j'avoue ne pas encore avoir reussi
a m'épanouir pleinement dans cette nouvelle vie qu'est la notre.


Et je ne parle pas là de ma fille, mais se rythme de vie avec les gens qui nous entourent. j'ai vraiment du mal a assimiler tout ça..


J'ai du mal a concevoir et accepter qu'un bébé donne autant de place a la famille au detriment de la notre.


Bref comme quoi, parfois les perturbations viennent aussi de l'exterieur..


Une solution pour nous ?  démenager et partir plus loin de tout se petit monde, mais ce n'est pas tjs si simple...


 

Bouboulette 10/03/2012


Je suis d'accord à 100% !! Et j'ai même envie de rajouter que c'est le même scénario à chaque nouvel enfant, enfin je l'ai vécu comme ça ;)

Vinie 13/03/2012


Je suis tout à fait d'accord avec toi. On s'est à chaque fois un peu perdu à la naissance des enfants avec Chéri mais heureusement nous sommes très amoureux l'un de l'autre et il est très tendre
alors pour le moment on a toujours su se retrouver :)


Mais je pense que plus on a d'enfants et plus on aurait de mal à se retrouver parce que je suis très très proche de mes Fils...

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -