Le cas de la garde partagée : comment trouver une cofamille ?

Le mode de garde fait forcément partie du casse-tête parental à un moment ou à un autre pour peu que les deux parents travaillent. Certains ont la chance d’avoir les grands-parents à disposition et de pouvoir faire garder leurs chers bouts de chou par papy et mamy… Sauf que pour nous, ça ne s’est pas passé comme ça. Avant de nous lancer dans la grande aventure de la recherche d’un mode de garde, il nous a fallu faire un état des lieux des différentes solutions proposées : crèche, halte garderie pour les enfants qui marchent, nounous,… Et difficile d’imaginer qu’on peut choisir ce qui nous semble mieux pour bébé…  Ce n’est pas si simple.

Pour Emma, on a eu une chance folle !

On a eu la chance d’avoir une place en crèche. Pour tout dire, on a même reçu 2 propositions de places en crèche pour elle : une dans la crèche du boulot et une autre en crèche municipale.

Mais, pour Léna, la tâche s’est révélée bien plus compliquée. C’est que la miss n’est pas « née au bon moment » et, du coup, les demandes de crèche se passent bien moins facilement. On ne respecte pas les dates de dépôt de dossiers et on embête le monde avec nos requêtes de parents inquiets. Finalement, on a fini par avoir une place dans la crèche où sa soeur allait déjà. La présence de sa soeur dans celle-ci a été une véritable chance. Sans elle, il est clair qu’il aurait fallu penser à un autre mode de garde. La politique étant d’éviter aux parents de courir dans tous les sens pour récupérer leurs enfants après le travail. Alors, ouais, on a eu de la chance pour nos deux filles et j’ai pu avoir le mode de garde que je voulais pour elles.

garde partagee

Photo archive de la dernière année de crèche d’Emma. Elle avait 3 ans, c’était en 2013.

Pourtant, si tout ne s’était pas aussi bien goupillé, il aurait bien fallu trouver une solution.

Avant que Emma ne naisse, j’avais d’ailleurs assisté à une réunion d’information organisée par la mairie de Paris. Elle avait pour but d’aider les futurs parents à trouver un mode de garde. Il avait été évoqué l’exemple de la nounou et même de la garde partagée, plus économique. Mais, franchement, à l’époque j’espérais vraiment ne pas avoir à trouver la perle rare… et encore moins de devoir chercher les parents qui accepteraient de partager une garde d’enfants. En fait, ça me faisait peur. Je n’avais aucune idée de la manière de m’y prendre.

Mais, aujourd’hui, c’est devenu bien plus facile de trouver une garde partagée avec une famille, au rythme et au style de vie similaires.

LOGO-COFAMILLE Facebook SeyveInternet aidant, des sites permettent aujourd’hui de mettre en relation des parents. En ce sens, j’ai récemment découvert un tout nouveau service, simplement nommé Cofamille, qui s’est donné pour but d’aider à trouver une garde partagée, à temps plein (idéale pour les plus petits), ou « après l’école », pour le mercredi et les temps péri-scolaire, ou encore pour les vacances scolaires… Il est même possible de trouver un professeur « partagé » !

Cofamille met ainsi en relation des familles qui se ressemblent, ayant les mêmes attentes et, surtout, qui vivent dans le même quartier. Et en plus, c’est gratuit !

Pour l’instant, le site ne s’adresse qu’aux familles établies sur Paris et la proche banlieue. Mais c’est simplement parce que le site est tout récent. Je trouve la démarche vraiment sympa. Ce site aurait dû voir le jour bien plus tôt ! C’est parce que j’apprécie la démarche mise en avant que j’ai eu envie de la partager avec vous.

Alors, n’hésitez pas à lui donner un coup de pouce en parlant de Cofamille autour de vous. Et peut-être que, bientôt, son champs d’action sera étendu à toute la France !

Un service comme celui-ci peut/aurait pu vous séduire ?

Article écrit en collaboration avec CoFamille

Rating: 5.0. From 3 votes.
Please wait...

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !