En ce moment sur instagram

Evelyne

Rédactrice "en chef" du blog

Delphine

Chroniqueuse "Cuisine"

en-ce-moment-su-instagram.jpg

Retrouvez le blog sur Instagram :@Untibebe

newsletter.jpg

rechercher-sur-le-blog

Copyright / ebuzzing

Extrait du code de la propriété intellectuelle

Article L335-2

Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur : Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits

Les articles portant ce sigle sont des articles sponsorisés ou présentant des produits offerts par une marque :

http://img.over-blog-kiwi.com/0/76/81/30/201309/ob_838550d463956942e8b7aaee971b2af2_copyright-r8851d9-1.gif

http://labs.ebuzzing.fr

Calcul du PageRank
Ebuzzing - Top des blogs - Famille

 

25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 07:00
Naty : des couches naturelles pour mon bébé {TEST & AVIS}

Je fais partie des chanceuses à être ambassadrice de la marque de couches Naty, une marque dont je vous parlais déjà il y a presque deux mois. Je vous donnais alors les origines de Naty. C’est une marque que je connaissais déjà pour les avoir testées sur La Minuscule en juin dernier.

Retour sur mes sentiments sur les couches Naty :

Des couches écologiques…

Les couches lavables, ça n’a jamais été mon truc. J’ai essayé pourtant… mais vraiment, je n’ai pas adhéré. Alors les couches jetables « écolos » c’est pour moi une bonne alternative. Je suis au moins sûre de ne pas mettre n’importe quoi au contact des fesses de ma Minuscule. Pas de produits toxiques ou dangereux, pas de chlore, pas de métaux lourds… On y trouve une composition faite en partie de maïs (sans OGM bien évidemment !).

… leur design…

Quand on pense « couches écologiques », on peut penser « couches pas jolies »… pourtant, quand on ouvre le paquet de couches Naty, c’est plutôt un design simple et moderne qui s’impose à nous. Pas de chichis, pas de couleurs et de petits animaux rigolos pour ces couches qui, malgré tout, sont pleines de charme. D’adorables petites fleurs, petites feuilles et autres motifs rappelant la nature, aux contours grisés, semblent y avoir été dessinées. Moi j’avoue que j’aime bien. C’est sobre et classe en même temps (bah si, des couches ça peut être classe !).

… leur absorption…

Ah l’absorption, c’est un grand sujet pour une couche car ce qu’on lui demande avant tout, c’est d’absorber les pipis et de contenir les cacas (c’est pas glam’ mais c’est comme ça). Aucune fuite à déplorer dans la famille Untibébé à l’usage de ces couches, que ce soit le jour ou la nuit. Les couches Naty font le boulot qu’on leur demande.

… leur finesse…

Les couches Naty sont assez fines… voilà qui a plusieurs avantages :

  • elles prennent peu de place dans ma réserve à couches et les paquets sont de ce fait bien plus faciles à stocker aussi,
  • bébé y semble plus confortable… et pour une Minuscule qui commence à marcher aidée d’un chariot, c’est quand même mieux pour elle car, au moins, elle ne se sent pas encombrée par l’épaisseur de la couche.

* Devenir ambassadrice Naty *

***

Naty a mis en place un programme ambassadeur

auquel VOUS POUVEZ POSTULER !

Pour devenir ambassadeur Naty :

- inscrivez-vous sur la page Naty réservée au programme ambassadeur,

- parrainez 3 amis.,

En retour, vous, le parrain/la marraine, vous bénéficierez d’échantillons gratuits, de 50% de réductions sur les vêtements pour bébés Naty en coton bio, d’actualités et de conseils, d’avant-premières produits… Et plein d’autres surprises !

 

Et vous, les couches Naty, vous avez testé ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne Delaunay - dans TESTS
commenter cet article
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 07:40
Un Baggy Boy pour m'accompagner dans ma virée shopping : c'est possible !

On prononce le mot shopping et mon esprit traduit "hiiiiii !!!" . Alors si on me dit "Baggy boy", moi je dit "oh whaooo !".
Mais bon, voilà,  pas toujours facile de trouver un homme qui accepte de nous accompagner dans une virée shopping... et encore moins de lui faire accepter de porter nos achats.
Heureusement,  Opel a tout compris et nous propose de vivre une expérience shopping inédite !

Le truc de fou : Opel Adam nous offre un Baggy Boy le temps de notre séance shopping ! Mais pour ça,  il faut avoir un peu de chance... parce que des Baggy Boy, y'en aura pas pour tout le monde !

Pour commencer, il vous faudra vous rendre dans l’un des Centres Commerciaux participant à l'opération (je vous ai mis la liste plus bas).
Ensuite, vous n'aurez plus qu'à tenter  votre chance sur "La Machine à Grappin" (si si, je ne suis pas folle, ça existe !)... une idée de ce qui vous attend en vidéo :

Cette operation hors du commun a déjà eu lieu dans plusieurs villes de France : Bordeaux, Caen, Toulouse et bien d'autres encore ! Elle continue jusqu'au 11 Octobre ! 6 rendez-vous sont encore programmés... des rendez-vous à ne pas manquer bien évidemment... et pas seulement en région parisienne !

Voici la liste des villes et dates encore programmées :
Créteil – Centre Commercial Créteil Soleil – du 23 au 27 Septembre
Nancy – Centre Commercial Saint Sébastien – du 23 au 27 Septembre
Marne-la-Vallée – Centre Commercial Val d'Europe - du 30 Septembre au 04 Octobre
Illkirch – Centre Commercial Auchan Illkirch – du 30 Septembre au 04 Octobre
Ecully (Lyon) – Centre Commercial Ecully Grand Ouest – du 7 au 11 Octobre
Annecy – Centre Commercial Courier – du 7 au 11 Octobre

Et vous, vous avez la chance d'avoir un Baggy Boy pour porter vos achats ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne for Untibébé - dans ACTU - BONS PLANS & SHOPPING
commenter cet article
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 07:00
Amandine a testé le Triocity de Verbaudet : son test et son avis

On m'a récemment proposé de tester le nouveau trio lancé par Vertbaudet : la poussette Triocity ! Une poussette tout en un utilisable dès la naissance !

Ma Minuscule n'étant plus si Minuscule, j'ai préféré offrir la possibilité à l'une des mamans testeuses de mon programme parents testeurs de faire le test.

La poussette est présentée en noir. C'est actuellement la seule couleur disponible mais on peut espérer en voir de futures bien plus colorées. En attendant, le modèle reste un modèle mixte qui peut donc servir de carosse aussi bien à une petite fille qu'à un petit garçon. Le trio est destiné aux bébés dès la naissance et ce jusqu'à 15 kg.

 

L'ensemble Triocity de Vertbaudet comprend trois éléments :

- Une poussette

- Une nacelle

- Un siège auto coque groupe 0+

 

                    Dimensions : Poids :                 
 

Pliée : 36 x 103 x 40 cm

Ouverte : 55 x 87 x 106 cm

Poussette 11,3 kg

Nacelle 5,3 kg

Siège auto 3,9 kg

 

 

Le test d'Amandine

*

La poussette Triocity de Vertbaudet, une poussette au top !

 

Lors d'une grossesse, le choix de LA poussette est un choix très délicat.

Il y a toujours une vendeuse ventant les mérites de tel ou tel modèle, mais qui au final a beaucoup de difficultés à faire une démo convaincante.

Il y a les conseils des uns et des autres, qui orientent tes choix vers les poussettes qu'ils ont eux-mêmes utilisés, mais qui ne correspondent pas forcément à ton propre mode de vie.

Et il n'y a souvent qu'à l'usage que l'on trouve la bonne poussette, celle qui te fera arpenter le bitume avec ton bout de chou.

Il existe tellement de styles de poussettes qu'il devient fastidieux de dénicher la perle rare.

Il y a les poussettes-mannequins qui sont belles mais qui ne sont pas forcément pratiques, les poussettes-écolos qui sont simples mais qui n'ont pas assez d'options, et il existe les poussettes-top qui sont belles, maniables, économiques et complètes.

J'ai eu le privilège de pouvoir tester l'une de ces poussettes, une « trois en un » de chez Verbaudet, la Triocity et je dois avouer que c'est une très belle découverte.

Étant la malheureuse propriétaire d'un tank vieux de 12 ans, qui a accueilli quatre enfants et ayant fait le tour du monde en nombre de kilomètres, la Triocity semble venir d'une autre planète.

Une planète qui se soucie du confort de l'enfant et mais aussi du plaisir des parents.

Elle se compose d'une nacelle (ou landau), d'un siège-auto de type coque (ou cosy) et d'un hamac (la poussette).

Les avantages de la Triocity :

  • Un épais matelas de 3 cm dans la nacelle et un réducteur douillet dans le babycoque (un vrai plus pour le bien-être de bébé).

  • Un dossier inclinable (pour le hamac), jusqu'à la position allongée avec une capote de protection extra-longue (comprenant un insert en maille filet) et qui permet à bébé de dormir de façon « isolée » et d'être bien ventilé.

  • Des poignées rotatives à 360° , des freins « stop & go » rouge et vert hyper pratiques et bien visibles sur les roues arrières.

  • L'assise est réversible pour que l'enfant soit face aux parents ou face au monde.

  • Le pliage télescopique se fait par rapidement grâce aux poignées et la poussette tient debout fermée. On peut facilement mettre n'importe quel sac à langer au niveau desdites poignées.

  • La direction est réellement très maniable et facilitée par des doubles roues (fixes ou pivotantes à l'avant).

  • Le clipsage de la nacelle et du siège-auto est simplifiée.

  • La sécurité est renforcée grâce, aux harnais 3 points réglables en hauteur et au garde-corps en mode hamac.

  • La couleur noire est vraiment passe-partout, unisexe et très peu salissante. Et l'intérieur des capotes, du rehausseur et des harnais avec le motif d'étoiles grises et blanches, est beau et chic.

  • La chancelière et l'habillage pluie sont un plus pour une utilisation quotidienne.

Les points négatifs :

  • La capote du siège-auto est un peu courte et elle ne permet pas de protéger suffisamment le visage de bébé.

  • L'accès au panier sous la structure en forme de croix est un peu compliqué par l'arrière.

  • Pour le côté fun, un porte biberon/gobelet pourrais être le bienvenu.

Il y a donc très peu de points négatifs sur cette Triocity qui allie merveilleusement bien le pratique et l'agréable.

En plus d'être peu onéreuse (379€ sur le site de Vertbaudet) elle prend peu de place que se soit ouverte ou fermée, et pour une citadine comme moi, qui prend les transports en commun et qui utilise une petite voiture, c'est le bonheur.

Maintenant, je file pour faire de grandes balades avec Minichou et ma Triocity !

Retrouvez Amandine sur son blog : mamandineleblog.com

Et vous, vous acheteriez le Triocity de Verbaudet ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Un ti Bébé - Le blog d'une maman parisienne - dans TESTS PARENTS TESTEURS
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 07:00
10 conseils pour profiter d'une visite à Disneyland en étant enceinte

Il y a un an de ça (que le temps passe vite décidément), j'étais enceinte de 8 mois quand nous avons visité pour la première fois le parc Disneyland Paris avec notre Minipuce. Nous y étions déjà allés avant en grands enfants que nous étions mais nous n'avions pas encore eu l'idée d'y emmener notre fille encore assez petite pour profiter des attractions. Elle avait donc presque trois ans quand nous l'y avons emmenée pour la première fois. Pour moi, ce n'était pas la période idéale mais nous avions une opportunité pour visiter le parc à ce moment-là alors nous avons foncé... 

Mais voilà, visiter Disneyland quand on est enceinte, c'est vraiment pas l'idéal. Je pense que la seule raison qui puisse pousser une future maman à braver la fatigue de la grossesse et la foule, c'est le fait d'être déjà maman... car, il faut bien l'avouer, pénétrer dans le parc quand on est enceinte et sans enfant, ça n'a que peu d'intérêt à moins d'en profiter pour y flâner un max !

Il faut savoir que de nombreuses attractions sont refusées aux futures mamans... ce qui réduit très considérablement leur champs d'action... bien évidemment, on n'imagine pas une seule seconde qu'elle puisse faire des loopings dans Space Montains ou hurler dans le Rock n' Roll Coaster ! A elle le Monde des Poupées ou la labyrinthe d'Alice (et on se sort la tête l'idée de se faire un tour de tasses parce que même pour ça, c'est pas gagné !).

Voici donc 10 conseils pour toutes les femmes enceintes qui souhaiteraient profiter du parc Disneyland !

1/ Choisissez bien votre date

L'idéal étant d'éviter la foule qui fatigue et qui bouscule parfois.

Pour profiter du parc pleinement, on choisira plutôt un jour de semaine, comme le mardi ou le jeudi.
Le mercredi étant la "journée des enfants", il y a de forts risques pour de retrouver avec plus de monde dans le parc. On évite aussi le lundi et le vendredi qui servent souvent de prolongation du week-end.
Et, bien évidemment, on évite scrupuleusement d'y aller pendant les vacances scolaires : du bon sens.

2/ On réserve ses places à l'avance sur internet. Cela vous évitera de faire la queue pendant une heure pour avoir une ou deux entrées. Et quand on est enceinte, c'est vraiment le genre de situation que l'on préfère éviter.

3/ Une fois dans le parc, filez directement au City Hall, situé sur la grande place, après l'entrée du parc principal. Vous y demanderez un pass femme enceinte qui vous permettra d'éviter les files d'attente des attractions. Vous pouvez demander à âtre accompagnée de votre compagnon et de vos enfants. Si mon souvenir est bon le nombre d'accompagnants est limité (normal, ça serait trop facile...).
Attention, munissez-vous d'un justificatif de grossesse surtout si votre ventre n'est pas encore très visible. Enceinte de 7 mois, je n'ai pas eu besoin de le présenter...
Ce pass vous permettra d'accéder à une liste d'attraction assez réduite. En effet, un grand nombre sont refusées aux femmes enceintes du fait de leur caractère dangereux pour bébé ou simplement parce qu'une barre s'abaisse face au ventre dans certaines attractions, risquant de s'appuyer sur celui-ci ou simplement de ne pas pouvoir se fermer... (bidon prend de la place !)

4/ Armez-vous de patience si vous visitez le parc avec des accompagnants aptes à faire toutes les attractions et bien décidés à en profiter.
Vous ne pourrez entrer par la porte dérobée prétextant votre embonpoint. Il vous faudra faire la queue comme tout le monde si vous souhaitez rester en groupe et accepter qu'on vous refuse l'entrée une fois arrivée au bout.

5/ Profitez des spectacles donnés sur le parc, pour ça au moins, vous êtes tranquilles !

6/ Si vous souhaitez assister à la Parade, des bancs sont à disposition, répartis ça et là. Mais attention, les places sont chères ! Il vous faudra réserver votre place en vous y installant bien avant le début de la Parade soit 30 à 45 minutes avant, sans quoi vous serez condamnée à rester debout durant le spectacle.

7/ une journée dans le monde merveilleux de Mickey est un moment magique à vivre... Mais c'est aussi épuisant... surtout si vous venez avec des enfants ! Alors, ménagez-vous un maximum et prévoyez des pauses.

8/ Profitez de votre séjour dans le parc pour vous promener et découvrir le parc sous un nouveau jour.
Quand on vient au parc, on ne prend que rarement le temps de flâner, de profiter des décors, de fouiner dans les allées. Profitez-en peut-être pour retrouver une âme d'enfant... ou pour vous faire prendre en photo, vous et votre ventre, dans ce décor de conte de fées.

9/ Préparez votre journée en faisant la liste des attractions (autorisées aux femmes enceintes !) que vous souhaitez faire. Aidez-vous du plan du parc pour préparer votre itinéraire. Vous gagnerez du temps et cela vous évitera de traverser tout le parc pour trouver une attraction accordées aux futures mamans !

Avant de partir à l'aventure, je vous invite à feuilleter le guide accessibilité des Parcs Disney dans lequel on découvre la liste complète des attractions. Les attractions marquées d'un logo femme enceinte (une petite bonne femme avec un gros bidon forcément) sont autorisées aux futures mamans... les autres non...

10/ Et si vous venez avec des enfants, prévoyez d'être accompagnée d'un autre adulte car beaucoup d'attractions accordées aux enfants ne le sont pas aux femmes enceintes.

Et vous, vous avez fait DisneyLand enceinte ? Quel souvenir en avez-vous gardé ?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne for Untibébé - dans GROSSESSE ACTU - BONS PLANS & SHOPPING
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 08:00
Mon Mari...

L'Homme et moi, nous ne sommes pas mariés. En fait, nous avons tout fait dans le désordre. Nous avons eu une petite fille, puis une deuxième, et ça fait maintenant 7 ans que nous sommes en couple. 7 ans et pas l'ombre d'une robe de mariée à l'horizon.
Même si je m'étais promis de ne jamais plus rêver au mariage à l'issu de mon divorce il y a 10 ans, aujourd'hui, force est de constater qu'il m'est impossible de ne pas y rêver à nouveau.
Mariée à 22 ans à mon premier amour rencontré à l'âge de 16 ans, je réalise aujourd'hui que la relation que j'entretiens avec mon Homme n'a rien à voir avec celle que j'entretenais avec mon ex-mari.
J'étais alors jeune et naïve (non... Pas naïve... Excessivement naïve et rêveuse je devrais dire !). Je croyais au prince charmant et au chevalier qui arrive sur son beau destrier pour sauver une princesse de son quotidien tristounet... Je croyais dur comme fer aux contes de fées et j'étais bête... mais d'un bête !
Je me laissais diriger par qui le voulait bien, me laissant berner et manipuler pour le plaisir d'autrui, m'oubliant complètement au passage... tant et si bien qu'au bout d'un moment, à force de faire les 4 volontés de tous, je ne savais plus ou pas ce que moi je voulais.
Bref, je me suis perdue au milieu des autres... Jusqu'au jour où j'ai cherché à m'en sortir.
Aujourd'hui c'est pas encore ça mais c'est bien mieux.

L'Homme, lui, ne m'écrase pas comme ces hommes de mon passé. Il m'aide à être moi, moi encore si perdue dans ce monde qui me dirige encore trop.
La vie a pris un nouveau tournant à ses côtés et, en le rencontrant, j'ai pu commencer à écrire un nouveau chapitre de ma vie.
Il m'apporte tant de choses même s'il manque parfois quelques petits trucs au quotidien.
C'est le père de mes filles et puis je l'aime... profondément... comme je n'ai jamais aimé un homme je crois.

C'est sans doute pour cela que je m'autorise à rêver à nouveau d'un beau mariage, couronné par la présence de deux adorables demoiselles d'honneur : Minupuce et La Minuscule.
Aujourd'hui, je rêve d'un beau mariage avec lui pour enfin pouvoir dire "Mon Mari" sans avoir l'impression de mentir... ou de se dire que nous ne sommes pas vraiment liés tous les deux...

Quand j'entends une autre femme parler de son "mari", j'ai toujours un petit pincement au coeur... C'est sans doute bête, le titre ne change sans doute rien à la situation que nous vivons mais j'ai besoin de ce titre, besoin de me dire que je suis réellement "SA femme", de me sentir comme un élément faisant vraiment partie de notre petite famille... une petite famille dont je ne porte pas le nom... Ce nom que je porte, qui est le mien et que je ne renie pas, n'est pas celui de mes filles, il n'est pas celui de l'Homme que j'aime... C'est assez bête là encore, mais ça me gêne beaucoup au fond. 

Et vous, marié(e), pas marié(e)... que vous inspire ces sentiments ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Un ti Bébé - Le blog d'une maman parisienne - dans FEMME...
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -