En ce moment sur instagram / qui blogue

Evelyne

Rédactrice "en chef" du blog

Delphine

Chroniqueuse "Cuisine"

Sébastien

Chroniqueur "Côté Papa"

en-ce-moment-su-instagram.jpg

Retrouvez le blog sur Instagram :@Untibebe

newsletter.jpg

rechercher-sur-le-blog

Copyright / ebuzzing

Extrait du code de la propriété intellectuelle

Article L335-2

Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur : Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits

Les articles portant ce sigle sont des articles sponsorisés ou présentant des produits offerts par une marque :

http://img.over-blog-kiwi.com/0/76/81/30/201309/ob_838550d463956942e8b7aaee971b2af2_copyright-r8851d9-1.gif

http://labs.ebuzzing.fr

Calcul du PageRank
Ebuzzing - Top des blogs - Famille
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 09:17
Les 4 raisons pour lesquelles nous avons choisi de ne pas nous marier à l'église

Dans 4 mois et demi, on se marie ! Le compte à rebours est lancé et j'ai le souffle coupé rien qu'en pensant à toutes ces choses qu'il reste à faire encore.
Le passage à la mairie n'a nul besoin de préparation si ce n'est le choix de ma robe (parce que je ne veux pas porter ma belle robe blanche à la mairie !). Par contre, notre cérémonie laïque nous demande bien plus de concentration et d'implication.
Nous avons choisi, en effet, de ne pas nous marier à l'église et de nous unir de façon symbolique devant nos familles et nos amis les plus proches.

Si nous avons opté pour la cérémonie laïque et que nous avons choisi de ne pas nous marier à l'église, c'est pour 4 raisons :

1/ Nous sommes pacsés, c'est une chose... Mais avant d'être passée, moi, je suis divorcée... Oui parce que j'ai déjà été mariée. C'était en 2002, j'avais 22 ans, j'étais naïve et rêveuse. Je croyais à l'histoire du prince charmant qui se point un beau matin dans sa jolie décapotable blanche sur son beau destrié blanc. Je rêvais de me marier, comme les princesses à la fin des comptes de fées, vivre heureuse et avoir plein d'enfants...
Mais j'ai rapidement compris que je devais descendre de mon petit nuage et voir la réalité en face : les histoires de Princesses que l'on raconte aux petites filles ne sont pas le reflet de la réalité.
Bref, je me suis mariée avec mon amour de lycée. 2 ans après, on a divorcé.
Mon mariage, je n'en ai pas un merveilleux souvenir. Sa mère avait voulu tout régenter et je n'ai pas pu mettre en oeuvre des choses qui me tenaient pourtant à coeur. Nous nous sommes mariés à l'église. Nous nous sommes juré fidélité et tout le reste devant Dieu...
Mais on a divorcé, j'ai péché.
Cela explique en partie pourquoi je ne souhaite pas me marier à l'église pour ce second (et dernier !) mariage.

2/ La première fois, je me suis mariée à l'église pour de mauvaises raisons :

  • "c'est la tradition", on se marie a l'église et ça ne se discute pas.
  • "c'est plus joli"
  • "ça fait vrai mariage"

A aucun moment, je n'ai réalisé que ce n'était pas ce que je voulais. Lui, de toute façon, voulait ce que voulait sa mère et pour elle, c'était mariage à l'église sinon rien...
Moi, je rêvais d'une cérémonie à l'américaine, comme on voit dans les séries (les contes de fées des temps modernes !). Mais je n'osais même pas imaginer MON mariage à l'américaine : ça ne se faisait pas en France. Enfin, ça se faisait peut-être mais moi je ne le savais pas et c'était, de toute façon, trop audacieux pour une jeune fille naïve et sans aplomb comme j'étais !
Aujourd'hui, les cérémonies laïques ne sont pas si rares. Peut-être parce que les divorces sont devenus monnaie courante et peut-être pour répondre aux souhaits des futurs mariés d'avoir une jolie cérémonie sans passer par la case "église".
J'avoue que sur ce point, j'ai longtemps rêvassé devant les photos Pinterest (vous retrouverez ma sélection d'inspirations mariage dans mon tableau "Wedding") représentant des cérémonies laïques, et ce, bien avant que l'homme ne me demande en mariage. Cela faisait longtemps que je lui avais exprimé mon souhait de faire ce type de cérémonie. Il le savait. C'est donc presque tout naturellement que nous nous sommes dirigés vers la cérémonie laïque.

3/ La cérémonie laïque, c'est quelque-chose de très solennel sans être pour autant religieux. Le symbole, à mes yeux, est tout aussi fort, si ce n'est plus effort encore.
Nous ne sommes pas pratiquants. Pour ma part, je ne sais pas si je crois en Dieu tel que les religions le décrivent. Et, pour être sincère, il y a des choses que je ne comprends pas et que je n'ai pas envie de soutenir.
Je Crois, oui... Mais en quelque chose de fort et de supérieur qui n'a pas besoin d'être vénéré. Je crois en la force du monde et de la nature mais je ne vois pas pourquoi Dieu devrait être personnifié. Bref, ce serait long à expliquer. Toujours est-il qu'il nous semblait évident d'écarter la case "église" de notre programme de mariage.

4/ La cérémonie laïque nous donne beaucoup plus de possibilités. On peut l'organiser comme bon nous semble. On peut éviter le côté trop cérémonial et opter pour une organisation plus destructurée, plus "cool". Les textes qui la composent n'ont rien de religieux : ils peuvent être tirés de la littérature, de chansons, ou simplement être écrits par nous-même et nos invités. C'est, à mes yeux, la possibilité de créer une cérémonie à notre image, sans chichi, remplie de témoignages d'amitié, d'amour, de fraternité... Bref, c'est la liberté, une liberté comme je les aime !

Et vous, vous l'avez fait ? Vous le feriez ?

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans MARIAGE
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 08:00
Mon top 10 des produits pour bébés {MES INDISPENSABLES PUERICULTURE}

Depuis quelques temps, je ne vous cache pas que j'ai de plus en plus de mal à être assimilée à une "maman de petit bébé". Ma Minuscule n'est plus si minuscule. Mine de rien, elle frôle les 18 mois. Elle s'éloigne de plus en plus de son état de "bébé". Elle marche, elle commence à parler, elle sait se faire comprendre... c'est une chipie qui sait mener son monde, qui fait des bêtises parce qu'elle trouve ça drôle ou parce qu'elle sait que ça va faire râler maman... c'est une friponne qui me fait un gros câlin pendant que je la dispute pour calmer le jeu... Bref, La Minuscule n'est plus un bébé... en tous cas, je n'arrive plus à la voir sous ce jour là.

Depuis peu, j'ai le sentiment de tourner une page. Je sais que je n'aurais plus de bébé. Enfin, si cela arrive, j'en serais très étonnée. Je ne ressens plus l'intérêt, que j'avais il y a quelques mois encore, pour les produits de puériculture. Pourtant, j'ai été passionnée (c'est le mot), j'ai aimé parler puériculture, j'ai aimé tester des produits à destination des bébés. J'ai pu me faire une idée assez précise de ce qui m'était indispensable et de ces choses qui, au final, ne servent pas vraiment (et qu'on prétend pour incontournable).

Alors, aujourd'hui, je peux faire le bilan et vous livrer mon top 10 des produits nécessaires pour les bébés, ceux que j'ai particulièrement apprécié, ceux qui m'ont été d'un grand secours et ceux dont je n'ai vraiment pas pu me passer. Je me dis que ça peut servir aux futures mamans qui, comme moi au début, peuvent se sentir perdues dans la jungle de la puériculture.

1/ Une coque puis un siège-auto bien sécure

S'il est un point sur lequel je vais me permettre d'insister, c'est sur la sécurité en voiture. Je suis choquée de voir des bébés transportés dans une nacelle en voiture. Tous les crash-tests sont mauvais sur ces produits, quelque-soit le modèle de nacelle utilisé. Autrement dit, faire voyager bébé dans une nacelle, c'est lui faire courir un grand risque.

Un nourrisson DOIT voyager dans une coque adaptée à sa morphologie, dos à la route. A partir de 15 mois, on peut le passer à un siège face à la route (selon les nouvelles préconisations en matière de sécurité routière).

De notre côté, nous avons choisi Kiddy et ses sièges-auto à bouclier qui reçoivent toujours d'excellentes notes aux crash-test.

2/ Un lit à barreaux ET un lit parapluie

Quand Minipuce est née, nous n'avions pas jugé utile d'acheter un berceau. Nous la couchions dans la nacelle de son landau. Il faut dire que nous avions alors acheté une poussette en "trio" composée d'un landau, d'une poussette et d'un cosy. Finalement, le tout s'est révélé très vite encombrant et peu maniable. Aujourd'hui, je ne referais pas ce choix.

Pour La Minuscule, nous nous sommes vu offrir un merveilleux berceau en bois pour bébé : le berceau Aladin de Geuther, particulièrement utile pour les parents adeptes du cododo grâce à son côté amovible. Nous ne l'avons jamais utilisé sous cette configuration mais il est super bien étudiée pour répondre aux besoins des parents. Le berceau est rattaché au lit parental grâce à un système simple et ingénieux. Nous n'avons toujours pas réussi à admettre de nous en défaire !

Ensuite, elle a intégré le lit à barreaux qui avait appartenu à sa soeur. Au moment de l'achat de ce type de lit, il faut seulement veiller à ce qu'il réponde bien aux normes NF EN 716-1 (NF EN 1130 pour le berceau).

En complément, nous avons un lit parapluie ultra pratique, le Magic Bed. Je vous en ai déjà parlé. Super facile à plier et à déplier, c'est à mes yeux le top du lit pliable !

3/ La gigoteuse

La gigoteuse (voir sur Oclio.com par exemple), c'est l'indispensable à avoir ! Il est particulièrement déconseillé de couvrir un bébé d'une couverture... couverture qui risque de le recouvrir complètement et de l'empêcher de respirer correctement. La gigoteuse, à l'instar d'un sac de couchage, permet à bébé de rester couvert en toute circonstance et surtout en toute sécurité !

Je n'imagine même pas avoir un bébé et ne pas posséder de gigoteuse ! A la maison, nous en possédons de très jolis modèles, adaptés à la taille de La Minuscule. Avant 6 mois, il faut veiller à prendre une gigoteuse à la taille de l'enfant pour éviter qu'il ne rentre dedans : les tailles supérieures à 6 mois ont des trous plus larges pour la tête et les bras.

C'est en tous cas un INDISPENSABLE quand on a un bébé !

4/ Le mouche bébé et ses annexes

S'il est bien un indispensable pour soigner bébé, c'est bien le mouche-bébé. Il m'aura été d'un GRAND secours durant les hivers... J'ai opté pour un mouche-bébé tout simple qui fonctionne manuellement. Trouvé en pharmacie, il est utilisable avec des embouts jetables... un gâchis monstre je l'avoue... pas écologique pour un sou mais hyper pratique quand même. Je l'ai trouvé bien plus efficace qu'un mouche-bébé électronique mais le confort n'est pas le même. Avec un mouche bébé manuel, il faut aspirer soi-même et c'est épuisant, surtout quand il faut se battre avec un bébé récalcitrant. Alors, j'ai aussi un mouche-bébé électronique, le Babydoo Mx One de Visiomed. Il fonctionne avec des capsules hygiéniques jetables. Là encore, c'est du plastique qui part à la poubelle mais je dois dire qu'elles sont récupérables les capsules ! Elles peuvent facilement être nettoyées, contrairement aux embouts jetables des mouche-bébé manuels dont la mousse est irrécupérable après utilisation. De ce côté-là, je crois que le mieux est de choisir ce qui nous convient le mieux... Toujours est-il que je ne peux me passer de ce type de produit. Indispensable !!!

Avec ça, impossible de ne pas utiliser de sérum physiologique pour nettoyer le nez de bébé (sans mouche-bébé c'est possible). Au quotidien, pour prévenir les rhumes et soucis de la zone ORL, j'utilise aussi le spray Stérimar Baby. En cas de rhume, par contre, je passe à quelque chose de plus efficace, Stérimar nez bouché, qui aide à éliminer l'excès de mucus tout en dégageant le nez.

5/ Un thermomètre auriculaire

Des thermomètres, j'en ai testé plusieurs. Le thermomètre rectal m'a semblé le meilleur et le plus fiable pendant longtemps... mais c'était avant que je ne découvre le thermomètre Braun Thermoscan 7. Il est aussi efficace que celui des hôpitaux. J'ai comparé avec la température donnée par un thermomètre rectal et celui-ci se révèle particulièrement précis ! Bluffée, j'ai apprécié son large écran à code couleur "Age Précision" au bas duquel sont présents deux boutons. L'un d'eux sert à préciser l'âge de la personne à qui est destinée la prise de température, une notion importante quand on sait que la définition de la fièvre varie pour les nouveaux-nés, les enfants et les adultes. L'écran à code couleur s'éclaire en vert, jaune ou rouge selon que le patient a de la fièvre ou non. Depuis que nous l'avons à la maison, nous n'utilisons plus que lui. Il nous évite de déshabiller les filles pour leur prendre la température... et puis ça les amuse !

6/ Une bonne chaise-haute

Quand nous avons eu Minipuce, nous avons souhaité nous diriger vers une chaise-haute en bois de marque Combelle. J'ai été très déçue par ce produit. J'en avais pourtant un bon souvenir. Enfant, j'avais connue cette marque de chaise-haute à la maison. Mais force est de constater que la marque, que j'estimais de qualité, a décidé de produire de la puériculture moins solide. La chaise que nous avons reçue présentait un défaut de fabrication sur une pièce. De ce fait, elle s'est fendue assez rapidement. Avec ça, les éléments se déboitaient régulièrement... et puis je ne l'ai pas trouvée pratique. 

Avec l'arrivée de La Minuscule, nous sommes passés à la chaise-haute moderne et surtout évolutive. Nous avons jeté notre dévolu sur la chaise Tripp Trapp de Stokke. Le seul produit de la marque qui m'ait vraiment séduite pour tout dire. Cette chaise, je la trouve juste géniale. Elle est pratique, facile à nettoyer et puis elle évolue avec bébé... de sorte qu'elle peut même être utilisée par un adulte. 

7/ Une poussette qui roule presque toute seule

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je suis une inconditionnelle de Bugaboo. J'ai pu avoir la Bugaboo Bee lors de ma seconde Baby Shower.

J'en ai testé des poussettes... mais la Bugaboo Bee, c'est vraiment celle qui sort du lot. J'adore cette poussette ! Elle est HYPER maniable, on en change super facilement la configuration, elle est dotée d'une large poignée téléscopique qui s'adapte vraiment à la taille du "pousseur". Et la dernière version comprends une nouvelle assise qui facilite encore plus l'intallation de bébé grâce à ses harnais revisités. 

8/ Un bon porte-bébé

Une poussette c'est top, mais je dois dire que j'ai trouvé également très pratique d'avoir un porte-bébé digne de ce nom. Pour moi, c'était important car c'est un mode de "transport" de bébé très sécurisant. Je le voulais respectueux de la morphologie de l'enfant et je souhaitais également me sentir bien dedans ! Certains porte-bébé sont d'un inconfort tel que les bretelles vous scient les épaules. Il n'était pas envisageable de supporter un mauvais porte-bébé. Je pars du principe que si le parent n'est pas à l'aise dans le porte-bébé, bébé ne doit pas y être bien non plus.

Depuis la naissance de Minipuce, j'ai eu un Ergobaby (pour tout dire, nous en avons même eu deux... comme ça il y en avait un pour papa, un autre pour maman). Il a servi pour La Minuscule aussi. Mais aujourd'hui, cette crapule ne pense qu'à marcher. L'heure est donc venue de raccrocher le porte-bébé ! C'est en tous cas LE porte-bébé que je recommande !

Vous pouvez toujours consulter LES TESTS du BLOG sur plusieurs solutions de portage :

9/ Mes chers biberons Philips AVENT

Ah ! Je les ai aimé ces biberons Philips AVENT. Ce sont les premiers que nous avons acheté et ce sont ceux qui nous ont suivis depuis 4 ans. Minipuce en utilise encore parfois. La Minuscule, elle, les utilise encore quotidiennement. Je crois qu'il s'agit là d'un très bon investissement. Le kit nouveau-né proposé par la marque est vraiment pas mal puisqu'il contient vraiment le nécessaire pour suivre un bébé de la naissance à... plus grand :-). Il contient 2 biberons de 125 ml, 2 autres biberons de 260 ml, un goupillon et une sucette à destination des 0-6 mois. 

10/ Un panier à tétines

Rapidement, nous avons abandonné le stérilisateur pour passer les biberons directement au lave-vaisselle et leurs petits éléments dans un petit panier à tétines. Je l'ai véréré ce panier ! 

Et vous, c'est quoi votre top 10 en puériculture ?

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans BEBE TESTS
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 08:21
 Défi culinaire : ma recette revisitée de Sandwich Parisien, mon #MeilleurParisien ! {CADEAU INSIDE)

Fleury Michon m'a lancé un défi culinaire... Je ne suis pas une blogueuse cuisine vous le savez bien mais j'ai eu envie de relever ce défi et de me lancer dans une aventure originale.

On m'a proposé de créer ou plutôt de revisiter le sandwich parisien. Le Parisien, c'est sans doute le sandwich le plus consommé de France. Composé de pain frais, de jambon de Paris et de beurre, le Parisien est un grand classique indémodable !

J'ai donc passé une partie de ce dimanche dans la création de mon super Parisien. Je l'ai goûté ensuite pour voir si ma recette tenait la route et je l'ai trouvé délicieux ! Mon chéri l'a trouvé super bon également et l'a même terminé ! J'ai déjà très envie de refaire ce sandwich et de le dévorer !

En attendant, je vous livre ma recette de sandwich Parisien.

Les ingrédients :

  • 2 tranches de jambon de Paris Fleury Michon (j'ai choisi le jambon Supérieur avec 25 % de sel en moins)
  • 1/2 baguette tradition
  • 1/4 d'avocat
  • 1 grosse cuillère à soupe de graines de sésame grillé
  • 2 poignées de mâche

L'aromatisation :

  • du beurre d'Issigny au sel de Guérande
  • un peu de poivre

La recette :

1/ Couper la 1/2 baguette tradition sur la longueur et ouvrir le sandwich.

2/ Etaler le beurre sur les deux faces intérieures du sandwich.

3/ Poivrer.

4/ Parsemer l'intérieur des 2 poignées de mâches.

5/ Déposer les deux tranches de jambon de Paris Fleury Michon sur la mâche.

6/ Couper de fines lamelles d'avocat et les disposer dans le sandwich.

7/ Saupoudrer le tout de graines de sésame (de façon généreuse).

Mon sandwich sera exposé et proposé en dégustation (sous forme de bouchées) pendant une soirée parisienne qui aura lieu le 13 juin prochain sur une belle terrasse du 5ème arrondissement. La soirée se déroulera au Kardinal de 19h à 23h... avec une vue sur tout Paris !

Lors de cette soirée, il y aura des activités prévues pour toute la famille : des ateliers culinaires autour du jambon de Paris Fleury Michon, un orchestre de Jazz…

Dès maintenant et pendant la soirée, les invités votent pour MON sandwich (et le mien seulement hein !!!!) via Twitter en utilisant : #MeilleurParisien et en citant le compte Twitter de mon blog.

Et VOUS AUSSI, vous pourrez voter sur Twitter pour me soutenir !

Pour voter, il vous suffira d'indiquer :

"Je vote pour le #MeilleurParisien de @Untibebe"

Si je gagne, ma recette sera imprimée sur les packs de Jambon de Paris Fleury Michon... et je recevrais un produit KitchenAid (ma marque favorite côté cuisine !!!!! hiiiiiii !)

Pour voter, il vous suffira d'indiquer :


--- LE JEU ---

En attendant, vous pouvez tenter de remporter 2 x 2 places pour la soirée ! (Attention, il est impératif que les participants aient + de 8 ans pour des raisons de sécurité).

Pour jouer, il est impératif d'avoir un compte Twitter.

1/ Je vous invite à filer sur Twitter, à follow mon compte @untibebe

2/ Indiquez "Je soutiens  et son . Je tente de gagner 2 places pour la soirée du 13 juin au Kardinal "

Fin du jeu : 26 mai 2015, minuit.

Alors, vous soutiendrez mon Parisien le samedi 13 juin ?

Dites ouiiiii !!

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans CUISINE
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 15:00
A l'autre bout du (monde) fil...

Depuis plusieurs semaines déjà, nous avions organisé les vacances de Pâques. Presque minutées, nous savions comment ces deux semaines seraient agencées, pour nous et surtout pour Minipuce.

Nous avons ainsi passé notre première semaine en famille à Concarneau, en Bretagne, chez des amis qui nous sont chers (à tel point qu'ils ont tous les deux été désignés témoins de notre mariage !). Le soleil était au rendez-vous. Nous avons pu profiter de la plage et des jolis paysages ensoleillés de cette jolie région de France. J'espère avoir le temps de vous en parler plus longuement dans un futur article.

Samedi, nous sommes rentrés à Paris. Le retour a été terrible pour moi. Heureuse durant une semaine, je suis rentrée triste et désemparée dans notre appartement parisien qui, d'un coup, était devenu étouffant et étroit malgré ses presque 70 m²... Dimanche matin, à 9 h 00, l'interphone appelait Minipuce vers un nouveau voyage. Son papy et sa mamy l'attendaient en bas de l'immeuble pour filer vers de nouvelles aventures. C'est donc vers la Dordogne que ma petite Minipuce s'est dirigée, en compagnie de ses grand-parents. Elle nous a fait un sourire, un coucou de la main et la voiture s'est éloignée. Moi, ça m'a fichu un sacré coup au moral... Ce n'est pourtant pas la première fois qu'elle passe une semaine loin de nous mais là, je ne sais pas pourquoi, c'est comme si je ne m'y étais pas préparés, comme si je ne m'étais pas faite à l'idée. Une partie de moi avait l'impression de ne pas en avoir assez profité, de ne pas l'avoir assez couverte de baisers.

Nous sommes rentrés chez nous, vaquant à nos occupations. Il le fallait.

Deux jours sont passés. Minipuce est heureuse chez ses grands-parents. Elle s'y amuse, se laisse chouchouter avec plaisir. Là-bas, elle est un peu le centre du monde, et ça elle adore ! Au téléphone, elle est joyeuse. Elle semble heureuse de m'entendre à en croire le "Mamaaaan" tonitruant qui introduit notre conversation. Moi, je me sens molle et sans énergie (comment fait-elle pour en avoir autant ?!). Je l'écoute mais la conversation est décousue. Ma maman intervient régulièrement pour m'apporter les informations que j'attends et que Minipuce peine à me donner (j'ai l'impression de l'ennuyer royalement avec mes questions). Ma mère m'indique alors que ce week-end, ils sont invités chez le cousin R. de Minipuce pour son anniversaire. Il va fêter ses 3 ans. Minipuce est heureuse d'y aller. Elle l'est d'autant plus qu'elle sait qu'il y aura aussi son cousin P. et ses parents (ma soeur et son chéri). Elle demande alors si papa et maman y seront également. La distance est telle que nous ne pouvons pas nous permettre ce voyage sur un week-end. Nous ne serons donc pas de la partie. Je lui réponds donc que nous ne serons pas là mais qu'elle ne sera pas seule puisqu'il y aura ses grands-parents. 

A l'autre bout du fil (mais où est le fil ??!), je n'entends plus rien... Mon coeur de maman s'affole tandis que ma conscience analyse la situation : ce silence n'est que le reflet de ce qu'il se prépare, une bombe à retardement vient de s'enclencher. Minipuce s'apprête à pleurer (bruyamment pour le coup !). J'entends ma mère demander à Minipuce ce qu'il se passe et là, elle explose en pleurs. Elle pleure si fort qu'on ne comprends rien à l'explication qu'elle tente de nous livrer. Je ne mets pas longtemps à comprendre qu'elle est triste à l'idée de ne pas avoir ses parents auprès d'elle pour un événement aussi important que l'anniversaire de son cousin (dans le monde de Minipuce, les anniversaires sont sacrés : the place to be !). Ma mère gère la crise. Mon coeur saigne de l'entendre pleurer si fort. Je suis d'une inutilité affligeante... Je suis loin, je ne parviens pas à me faire entendre. Elle ne m'écoute pas. Le téléphone n'a aucune portée sur elle. C'est bien simple, ma misérable présence vocale s'est effacée... je ne suis pas là, je ne peux pas agir. J'ai l'impression d'être baillonnée, ligotée sur une chaise, enfermée dans une cave sans fenêtre. Ma fille pleure et je ne peux pas la regarder dans les yeux, ma fille pleure et je ne peux pas la rassurer... ma fille pleure et je ne peux pas la prendre dans mes bras... ma fille pleure et je ne peux pas l'embrasser. 

Je me sens privée de mes sens...

Voilà, ma Minipuce est loin de moi, elle me manque et en même temps j'apprécie ce temps que son absence nous dégage chaque soir. La Minuscule se couche super tôt !

Bref, elle me manque, elle et ses mignonneries... Espérons qu'elle oublie ses pleurs et caprices en Dordogne (oui, là, je rêve !!!).

Et vous, vous vous êtes déjà senti impuissants en étant loin de vos p'tits bouts de chou ?

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans MAMAN... MINIPUCE GRANDIT...
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 07:53
L'After Mum To Be Party vue de l'intérieur : ma soirée de détente

Vous le savez certainement, ces dernières semaines n’ont pas été des plus faciles pour moi. J’avais vraiment besoin de souffler et de penser un peu à moi. C’était le moment idéal (autant qu’il puisse l’être) d’ assister à la 9ème After Mum-to-be Party parisienne dans un endroit parfait pour y trouver détente et sérénité : le Spa Cinq Mondes.

Avant de vous parler de cette soirée pleine de sérénité et de douceur, il faut que je vous explique ce qu’est l’After Mum-to-be Party !

Je vous parlais de la Mum-to-be Party à laquelle j’avais assisté il y a 2 ans maintenant.  Un événement réservé aux futures mamans. L’After Mum-to-be Party, elle, se déroule après la naissance de bébé. Il s’agit d’un moment de douceur proposé gratuitement aux jeunes mamans, une occasion de prendre un peu de temps pour soi entre deux couches et deux tétées. Cet événement existe depuis 2011 et est organisé dans plusieurs villes de France. Pour ma part, j’ai pu tester l’édition parisienne. Lors de ces soirées, plusieurs ateliers sont proposés. Les jeunes mamans sont réparties dans des groupes et participent à des ateliers instructifs, reposants, apaisants et stimulants. Chaque groupe se voit attribuer une couleur. Pour moi, ce fut le rose (ça tombe super bien, c’est ma couleur préférée !).

  • Atelier sommeil de bébé

Cet atelier nous a permis de rencontrer Marjolaine Solaro, rédactrice du blog Marjoliemaman et auteur du livre "120 astuces pour que bébé fasse ses nuits" (Editions First). Chaque maman a pu raconter son expérience, raconter le sommeil parfois chaotique de leurs bouts de chou. Ce fut un moment particulièrement enrichissant. J’ai pu parler de la difficulté de La Minuscule à s’endormir à ce moment-là, suite à sa peur de Quicky…Elle m’a donné des pistes pour « tuer Quicky » et ainsi rendre son sommeil à ma toute petite. Et puis c’était intéressant d’écouter les autres mamans parler du sommeil de leurs enfants… on se sent moins seule dans la galère parentale !

Cet atelier nous a permis également de discuter avec une représentante du Laboratoire Laudavie et une pharmacienne, venues nous présenter un nouveau produit : Calmosine Sommeil. A destination des enfants à partir de 1 an, cette boisson est fabriquée à partir de 3 plantes issues de l’agriculture biologique :

  • La mélisse pour faciliter l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil,
  • La verveine odorante pour apaiser,
  • La fleur d’oranger pour apporter un arôme délicat et agréable à la boisson.

  • Atelier soin de bébé

Lors de cet atelier, nous avons rencontré Emmanuelle, une maman de trois enfants qui a créé Les Tendances d’Emma, un site qui propose principalement des kits et des linges écologiques à destination des femmes et des bébés. Emmanuelle nous raconte son parcours et nous avoue qu’elle n’avait pas vraiment l’âme écolo… et pourtant, un beau jour, elle réalise que le coton et les lingettes coûtent chers et qu’en plus ils sont mauvais pour la planète. Elle crée donc des kits et des linges écologiques. Nous avons partagé nos habitudes beauté et change bébé avec elle. Ce fut un moment instructif qui m’a permis de remettre en cause mes habitudes… Cet atelier m’a donné à réfléchir… Je me demande si je ne vais pas craquer sur un ou deux kits du coup !

  • Atelier soin du visage

Je ne vous cache pas que c’est un des ateliers que j’ai préféré. Pourtant je ne suis pas très fan des soins du visage en général. Je ne saurais dire pourquoi. Pourtant le soin en cabine individuelle dont j’ai bénéficié m’a permis de me détendre et de faire le point sur mes habitudes en terme de soins du visage. Il en ressort que je fais vraiment n’importe quoi avec ma peau !!!

J’ai profité d’un soin-massage éclat du visage rituel Fleurs de Bali d’une durée de 20 minutes : démaquillage, soin exfoliant, masque rapide, crème… le tout sent très bon et fait une peau toute douce et apaisée.

  • Atelier Sophrologie

Un atelier « chouchou » aussi. Pour nous accompagner dans cette parenthèse, Laurène Clavier, sophrologue experte en périnatalité. Un atelier qui a fait l’unanimité parmi les participantes. Ce fut un moment particulièrement reposant et agréable. A la sortie de la séance, j’avais l’impression d’avoir fait une sieste !

Durant cette séance éclair, Laurène nous a expliqué comment retrouver un peu de dynamisme ou de repos tout au long de la journée. Elle nous a donné des conseils et a partagé avec nous quelques techniques pour retrouver un peu de vitalité ou pour aider à l’endormissement.

A travers des exercices de relaxation, on apprend à se concentrer sur notre respiration et, ainsi à décharger nos tensions accumulées toute la journée. Sa voix nous a littéralement transportées… Bref, j’avais vraiment besoin d’un moment comme celui-là ! Un véritable voyage au pays de la détente !

  • Pause Gourmande

A chaque After Mum-to-be, il y a une pause gourmande. C’est un moment sympathique pour papoter entre mamans et pour découvrir une jolie sweet table. Celle-ci a été mise en place par l’agence Ô Sens des Fleurs, Ambassadrice Mybbshowershop (vous savez, c’est Mybbshowershop qui a organisé ma seconde BabyShower !). Sur la table, on découvre de quoi grignoter… Gros coup de cœur pour les mini cupcakes de Toma sans gluten !

Côté boisson, c’était tisane pour tout le monde avec Les 2 Marmottes ! Ce fut pour moi l’occasion de découvrir des tisanes aux propriétés diverses et variées : infusions de fenouil, tilleul, vigne rouge, camomille… et même une tisane pour les enfants !

J’ai passé une soirée particulièrement douce et agréable dans un cocon de douceur. Une parenthèse que je ne suis pas prête d’oublier.

Merci à toute l’équipe de l’After Mum-to-Be Party !

Et vous, vous connaissiez le concept de l’After Mum-to-Be Party ?

Photos : Tala Nicole Photographie

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans FEMME...
commenter cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -