En ce moment sur instagram

Evelyne

Rédactrice "en chef" du blog

Delphine

Chroniqueuse "Cuisine"

en-ce-moment-su-instagram.jpg

Retrouvez le blog sur Instagram :@Untibebe

newsletter.jpg

rechercher-sur-le-blog

Copyright / ebuzzing

Extrait du code de la propriété intellectuelle

Article L335-2

Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur : Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits

Les articles portant ce sigle sont des articles sponsorisés ou présentant des produits offerts par une marque :

http://img.over-blog-kiwi.com/0/76/81/30/201309/ob_838550d463956942e8b7aaee971b2af2_copyright-r8851d9-1.gif

http://labs.ebuzzing.fr

Calcul du PageRank
Ebuzzing - Top des blogs - Famille

 

26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 08:45
Nous, on fait pousser des champignons à la maison ! {TEST & RECETTE}

J'adooooore les champignons mais je dois avouer que je n'en mange pas souvent. Ils sont hors de prix sur les marchés, les champignons surgelés sont gorgés d'eau et ont moins de goût... et la forêt est looooin quand on vite à Paris Intra Muros. Et pourtant, il existe une solution : faire pousser des champignons, et plus particulièrement des pleurotes, à la maison.

Mais comment ça marche ?

Les pleurotes se développent sur les troncs de certains arbres : chênes, peupliers, hêtres,... mais loin de moi l'idée de faire pousser un chêne au beau milieu de ma cuisine (vous imaginez le truc ???!). Heureusement, Jérôme et Romain Behgel ont eu l'idée de faire pousser des pleurotes dans du marc de café recyclé, directement à la maison... et c'est sur le marché (et tout nouveau puisque leur entreprise est née en 2014 !).

Pour faire pousser les champignons, il suffit d'ouvrir le devant de la boîte en découpant avec un couteau, un trait horizontal, puis un autre vertical. Puis on arrose avec de l'eau une fois par jour grâce au spray inclus dans le kit. C'est ultra simple non ?

Les champignons vont pousser à température ambiante et, en 7 à 10 jours, on peut cueillir des pleurotes prêtes à être dégustées (chaque boîte permet de cuisiner un plat pour 3 à 4 personnes).

Et on cuisine comment les pleurotes ? Miss pat', vous explique son expérience avec le kit prêt à pousser et vous dévoile une nouvelle recette... à base de pleurotes bien sûr !

Le mot de Miss Pat' :

Ça vous tente de faire pousser vos champignons très facilement à la maison ? Avouez que cette idée est vraiment top ! Figurez-vous qu'elle est accessible grâce aux kits à champignons. Je l'ignorais, ces kits font un tabac tellement c'est simple d'obtenir des bouquets magnifiques de pleurotes

Ces champignons ont tout pour eux... Ils sont très riches en nutriments : fibres, vitamines du groupe B, minéraux, notamment cuivre, phosphre, postassium, fer, zinc... Dommage de se priver de pleurotes parce qu'on n'a pas envie de les chercher en forêt !

J'ai testé pour vous le kit Prêt-à-pousser des pleurotes grises. Le rêve est devenu réalité. J'ai découvert en une dizaine de jours des pleurotes géantes, magnifiques... et excellentes après un petit tour à la poêle.

Pour en savoir plus sur les kits Prêt-à-pousser des pleurotes grises, roses ou jaunes, suivre le lien (et clic !).

Retrouvez également Miss Pat' sur son blog : cuisipat.canalblog.com
Et sur Facebook : Miss Pat' sur Facebook

*

Tortillas de pleurotes

Recette simplissime et délicieuse, pour 4

*

----- Les ingrédients -----

  • 250 à 300 g de pleurotes (ce que l'on obtient en une fois, avec le kit)
  • 2 tortillas au blé
  • 1 ail (ou 1/2 cuillère à café d'ail en poudre)
  • 1 cuillère à soupe de persil frais (ou déshydraté)
  • 1 filet d'huile d'olive ou une noisette de beurre
  • fleur de sel
  • poivre

-----  La préparation -----

Cueillir délicatement les pleurotes.
Les nettoyer en coupant la partie inférieure et en les rinçant rapidement à l'eau courante. Sécher. Couper en gros morceaux les champignons.
Les poêler avec l'ail, l'huile ou  le beurre, le sel, et un peu de persil pendant 8 à 10 minutes. Retirer du feu. Ajouter une touche de persil frais et de poivre.
Couper en deux chaque tortilla. Enrouler en cône chaque demi tortilla. Attacher à l'aide d'un petit pique en bois. Répartir sans attendre dans chaque petit cône les champigons. Décorer éventuellement de quelques petites branches de persil frais.
Déguster !

Et vous, ça vous tenterait de faire pousser des pleurotes à la maison ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans CUISINE TESTS MISS PAT PLAT PRINCIPAL
commenter cet article
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 10:00
On a testé la barrière de sécurité de voyage de Safety First : la Travel Safety Barrier {TEST & AVIS}

Je vais vous faire une confidence : avec Minipuce, nous n'avons jamais ressenti le besoin d'utiliser une barrière de sécurité pour séparer deux pièces. Nous n'avions pas d'escaliers desquels la protéger et elle était, finalement, particulièrement tranquille... Mais ça je ne le réalisais pas vraiment. A mes yeux c'était un bébé très actif... mais aujourd'hui, quand je vois sa soeur, et avec le recul, je réalise qu'elle était super calme et pas très bougeante. La Miniuscule nous a habitués à autre chose. Elle, elle va partout, fouine partout, touche à tout... et semble très très très attirée par le four où elle veut toujours poser ses mains... A la maison, nous avons une cuisinière qui commence à dater un peu alors pas de porte froide pendant la cuisson... mais une porte bien brûlante et donc dangereuse.
On envisageait l'achat d'une barrière se sécurité quand Safety First m'a proposé de tester son nouveau modèle de barrière de sécurité transportable. J'ai donc testé la barrière de sécurité de voyage, la bien nommée Travel Safety Barrier !

Hyper légère et compacte, elle tient pliée dans un petit sac muni d'une poignée. Facile à transporter, elle prend également très peu de place. Bref, elle est parfaite pour les voyages ou pour un usage ponctuel.

Côté installation, c'est assez simple. Le principe rappelle un peu celui des lits parapluies en ce qui concerne le pliage et le dépliage. Deux bras pliés se déplient pour découvrir la structure carrée de l'ensemble. Le tout reste très "bringballant" (si ce mot existe, je serais curieuse d'en connaître l'orthographe exacte !).

Pour donner de ta tenue à l'ensemble, il faut positionner la barrière là où l'on souhaite la fixer. Deux boutons permettent d'étirer la barrière. Et, à chaque extrémité, on découvre un élément à tourner pour serrer la barrière contre le mur ou le chambranle de la porte.

Deux éléments à déclipser permettent de retirer la barrière sans avoir à la replier entièrement, concernant ainsi la longueur qu'on lui a donnée.

Mon avis :

J'ai trouvé cette barrière très pratique et bien pensée. L'idée de pouvoir la ranger dans un sac et de la trimballer est super. J'adore !
La qualité est bonne et l'ensemble est robuste une fois en place.
Bébé peut voir à travers grâce au filet qui rempli la barrière.
J'aurais bien aimé pouvoir ouvrir et fermer la barrière grâce à un système de portillon comme cela existe sur des modèles fixes mais il faut bien avoir en tête que nous sommes face à deux produits très différents, répondant à des besoins différents.
Bref, je la trouve super en usage ponctuel et en déplacement.
La Minuscule, elle, n'a pas aimé du tout. Une fois installée, elle s'est mise à pleurer, allant jusqu'à faire un seating devant la cuisine....et devant la barrière...

Mais au moins elle était en sécurité, loin du gros vilain four !

Côté prix : 27 € à peine sur Amazon ! Que demander de mieux ?


Et chez vous, vous avez opté pour une barrière de sécurité pour bébé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans TESTS
commenter cet article
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 09:00
Elle marche !

Elle marche ! Ça y est, La Minuscule marche.
Le 16 octobre dernier, déjà, du haut de ses 11 mois, elle faisait quelques pas, tentant même un quart de tour avec succès... Et puis elle a cessé net de marcher. Elle ne marchait plus... Elle préférait,  semble-t-il, se consacrer quasi exclusivement à sa pratique du quatre pattes. Cela ne l'empêchait nullement d'explorer son environnement de fond en comble !
Et puis sa première année est arrivée... Sa bougie à peine soufflée, elle se décidait à refaire quelques pas. L'activité lui semblait bien plus sympathique que la première fois à en croire son large sourire quand elle parvenait à enchaîner quelques pas. Peut-être aussi mimait-elle notre joie de la voir évoluer sur deux pieds ?

Toujours est-il qu'en deux petits jours, elle a fait des progrès fulgurants !
Aujourd'hui, à 12 mois et quelques 18 jours, elle se déplace pour ainsi dire que sur ses deux jambes. Le 4 pattes devient très très occasionnel.

Elle sait se relever seule et adore faire des aller-retour pour vider le contenu de nos tiroirs dans nos bras. Elle est capable de faire 10 tours dans le but de nous rapporter 10 DVD. Il ne reste plus, ensuite, qu'à ranger le tout une fois la besogne de la demoiselle achevée !
Parce que du bazar, elle en met bien plus qu'avant La Minuscule !

Mais elle se sert de son nouveau pouvoir également pour nous aider. Si si... Elle est tellement adorable quand elle fonce vers le tiroir où nous rangeons la vaisselle des filles tandis que je prépare son repas... pour me ramener un assiette !

Bref, une nouvelle vie s'annonce pour La Minuscule... et pour nous aussi...

Et chez vous, vos bouts de chou sont devenus des petites tornades une fois sur deux pieds ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans BEBE EN FAMILLE...
commenter cet article
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 09:30
Au secour ! Mon enfant tape !

En 2011, nous avons donné naissance à Minipuce... une petite fille qui, en grandissant, s'est révélée être adorable, douce et attentionnée. Je ne compte même pas le nombre de fois qu'elle m'a câlinée parce que je n'allais pas bien. Aujourd'hui, elle change un peu. La demoiselle tente de s'affirmer (maladroitement), la rendant parfois difficile à vivre. Elle chouine beaucoup (oui, j'utilise le terme "chouiner" que ma mère trouve très péjoratif... mais, dans le cas présent, il n'y a vraiment pas d'autre mot) et se révèle hyper sensible. Elle n'accepte pas qu'on la contredise... d'ailleurs, le "non" l'a toujours mise dans des états de détresse intenses.

En 2013, nous avons donné naissance à La Minuscule (plus le temps passe, plus je me demande pouquoi j'ai voulu lui donner ce surnom...). J'aurais pu l'appeler la crapule ou un truc du genre. cette petite fille sait ce qu'elle veut. Aujourd'hui, elle ne parle pas mais elle sait très bien se faire comprendre. Son petit doigt aidant, elle obtient ce qu'elle veut sans trop de soucis. C'est une petite bricoleuse qui aime jouer avec tout ce qui s'emboîte ou se ferme. Elle adore marcher et... manger... et, depuis peu, elle a montré un nouveau caractère que je ne lui aurais jamais imaginé, une façon d'être à laquelle sa soeur ne nous avait pas armés : La Minuscule tape !

Tout a débuté le jour de son anniversaire durant l'ouverture des cadeaux. Sa grande soeur avait entrepris d'ouvrir pour sa petite soeur les paquets qui lui étaient destinés. Minipuce, généreuse petite fille (et curieuse de savoir ce qu'il pouvait y avoir dans les paquets aussi hein...), ouvre donc un des paquets quand, soudain, son contenu est découvert sous les yeux de La Minuscule. Minipuce tripote le jouet, le Lapin et Magicien qu'elle a déjà vu en présentation presse et qu'elle adore. La Minuscule déboule à la vitesse de la lumière et frappe le bras de sa soeur par trois fois. Mes yeux s'équarquillent devant cette violence que je ne lui connaissais pas.

Minipuce fond en larme... elle qui est si sensible est bien plus blessée moralement que physiquement... Pour autant, je prends cet épisode pour unique et la vie suis son cours... sauf qu'en fait, ben l'épisode en question se reproduit à plusieurs reprises...

Il est arrivé plusieurs fois que Minipuce soit dans mes bras pour un câlin que j'affectionne particulièrement. La Minuscule, qui jouait tranquillement, pose les yeux sur nous, s'approche de nous et se met à chouiner avant de me frapper et/ou de frapper sa soeur de sa petite main... le tout en grognant... bien évidemment, le "non, c'est pas bien" qu'elle reçoit de ma part en réponse n'a pour effet que d'accentuer ses pleurs... Cet événement s'est reproduit à plusieurs reprises.

Et puis, j'ai eu connaissance de ce qu'il se passait en crèche. Mon Homme m'a fait le récit d'un épisode de la journée de La Minuscule qui lui a été rapporté par une assistante maternelle de la crèche, chère à mon coeur : La Minuscule était en train de jouer avec un jeu qui s'apparente à une boîte à forme. Elle s'est amusée à y rentrer avec succès le rond, le carré, une autre forme encore... mais s'est trouvée confrontée à un problème quand le moment d'insérer le triangle est venu. La mademoiselle s'est mise à taper sur le jeu avec le triangle pour, peut-être, tenter de l'y faire entrer... sans succès. Et puis est arrivé un petit garçon qui a attrapé le triangle avant de le mettre dans son trou. Le sang de La Minuscule n'a fait qu'un tour et le gamin s'est pris une volée...

Quand l'Homme m'a raconté la scène, je l'avoue, j'ai ri... sur le coup, j'ai trouvé ça drôle mais, très vite, j'ai été contrariée... Pauvre gamin... j'avais mal pour lui. Et moi je n'ai pas envie d'une petite fille qui tape comme ça... Non, moi je veux une gentille petite fille qui ne se laisse pas faire mais qui ne tient pas le rôle de bourreau non plus ! 

Y'a pas de gens comme ça dans ma famille ! Nous, on est plutôt dans le camp des victimes, c'est clair (et c'est vraiment pas bien !... mes vieux souvenirs d'école en témoignent) et jamais je n'aurais imaginé engendrer un enfant qui tape. Minipuce, elle, est plutôt comme moi, son idiote de mère, toujours enclinte à se laisser marcher sur les pieds...

Bref, La Minuscule a 1 an et il faut déjà la recadrer ! Purée, je sens qu'elle va nous donner du fil à retordre celle-là !


Et chez vous, rassurez-moi il y a eu des bébés "frappeur" qui sont devenus doux comme des agneaux plus tard ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans MAMAN... BEBE
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 09:00
En porte-bébé dès la naissance !

Comme vous le savez peut-être (après tout, vous n'êtes pas forcément un(e)habitué(e) des lieux...), je suis une maman porteuse.
En fait, quand on vit à Paris, on n'a pas vraiment le choix... Si on veut bouger avec bébé, ça devient vite compliqué !
Une maman parisienne prend le métro ou le bus pour se déplacer d'un point A à un point B. À moins qu'elle ne fasse le choix de bouger en voiture au risque de ne pas trouver de place pour se garer et passer du temps dans les bouchons.
Bref, la voiture, c'est pas mon truc. Ça pollue, c'est pas facile à garer à Paris... Et ça fait peur ! Enfin, moi ça me fait peur !
Du coup, quand je bouge avec mes filles, je bouge en métro.
Mais, même en métro ce n'est pas simple !
Avant d'arriver sur le quai, il faut descendre les escaliers, une mission compliquée, parfois périlleuse, quand on "voyage" en poussette. Il arrive que des gentils messieurs nous proposent de nous aider, nous, les "mamans poussettes". Mais ce n'est pas systématique et il faut parfois se contorsionner pour attraper la poussette pendant que bébé gigote dedans, en serrant les dents, espérant ne pas tomber dans les marches, ainsi chargée.
Bref, se balader avec une poussette dans le métro ce n'est pas facile, c'est pas pratique et ça fait mal aux biscottos !
Moi, j'ai donc choisi de porter bébé. Et comme je ne suis pas une fan des écharpes (les nœuds, ce n'est vraiment pas pour moi), j'ai choisi un porte-bébé... Et pas n'importe lequel : un Ergobaby.


Aujourd'hui, après avoir testé d'autres porte-bébé, je ne vois rien au dessus de l'Ergobaby. D'ailleurs, si on me demandait quel est le meilleur porte-bébé à mes yeux, je dirais sans hésiter : Ergobaby !
J'ai commencé très vite à porter La Minuscule en Ergobaby. Dès sa naissance en fait. Le réducteur, autrement appelé "coussin bébé" m'a permis de réduire la taille de la surface d'accueil de bébé. Le coussin bébé permet de sur-élever les fesses de bébé grâce à un petit coussin de forme rectangulaire posé au fond de l'insert. L'insert, lui, forme comme une petite couverture qui se ferme sur le devant de bébé, le maintenant dans la bonne position contre le ventre du porteur.
Sa tête est ainsi maintenue grâce à son rebord rembourré.
Un accessoire vraiment très pratique qu'il faut absolument se procurer si l'on veut porter bébé dès sa naissance.

Mais, attention, il faut veiller à ce que bébé y soit bien positionné.
Voici LA recette expliquant comment bien positionner bébé dans le coussin bébé Ergobaby.
On prendra donc tous les "ingrédients" nécessaires : un bébé, un insert, un porte-bébé Ergobaby.

1/ Les fesses de bébé viendront se placer sur le coussinet.
2/ On prendra soin de relever ses petites jambes. On s'aidera de l'insert sur lequel on pourra positionner ces petits pieds.
3 / On fermera l'insert à l'aide de la petite pression située sur le côté droit.
Dès lors, bébé est prêt à être intégré dans le porte bébé !
4 / L'insert avec bébé viendra s'installer au bord de la ceinture de l'Ergobaby qui aura été préalablement attaché sous le ventre du porteur.
5 / On relèvera la partie qui viendra se plaquer sur le dos de bébé pour mettre une première bretelle puis la deuxième, avant d'attacher le porte-bébé dans le dos.
Et voilà un bébé bien installé !

 

Cette vidéo explique encore mieux tout ça :

Quand il grandit, bébé n'a plus forcément besoin de l'enveloppe de l'insert dans lequel il peut se trouver à l'étroit. Mais il n'a pour autant pas la taille adéquate pour se passer du coussin réhausseur. Une solution très simple consiste à désolidariser le coussin du reste de l'insert. On le place ensuite tout simplement sous les fesses de bout de chou au moment de l'installer dans le porte-bébé en veillant à ce qu'il soit toujours à hauteur de bisous car c'est la bonne position que doit avoir l'enfant dans le porte-bébé.

Quand il devient encore un peu plus grand (bien après 6 mois), on retire tout et on porte l'enfant sans accessoire dans l'Ergobaby à quelque chose près...
Parce qu'en fait, bébé se prend très vite d'amour pour les bretelles qu'il mâche, goûte, grignote à longueur de temps. Heureusement, il y a une solution ! Il existe, en effet, des protège-bretelles pour porte-bébé à fixer par un système de velcro ou de pressions sur les bretelles de l'Ergobaby.
Elles permettent ainsi à bébé de "faire ses dents" de façon plus hygiénique. Amovibles, ils sont lavés facilement en machine.
Le mieux c'est d'avoir deux jeux de cet accessoire à la maison pour pouvoir en laver un lot pendant que l'autre sert.

Un Ergobaby, deux accessoires et c'est parti pour porter bébé avec plaisir !
En tous cas, c'est mon cas !

Et vous, vous avez porté bébé dès la naissance ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne de Untibebe - dans TESTS
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -