En ce moment sur instagram / qui blogue

Evelyne

Rédactrice "en chef" du blog

Delphine

Chroniqueuse "Cuisine"

Sébastien

Chroniqueur "Côté Papa"

en-ce-moment-su-instagram.jpg

Retrouvez le blog sur Instagram :@Untibebe

newsletter.jpg

rechercher-sur-le-blog

Copyright / ebuzzing

Extrait du code de la propriété intellectuelle

Article L335-2

Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur : Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits

Les articles portant ce sigle sont des articles sponsorisés ou présentant des produits offerts par une marque :

http://img.over-blog-kiwi.com/0/76/81/30/201309/ob_838550d463956942e8b7aaee971b2af2_copyright-r8851d9-1.gif

http://labs.ebuzzing.fr

Calcul du PageRank
Ebuzzing - Top des blogs - Famille
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 09:26
Burn Out

Voilà quelques jours que j'ai délaissé le blog... ça fait une semaine en fait... depuis, pourtant, je n'ai pas cessé d'écrire... d'écrire dans ma tête. J'ai mis bout à bout ces mots que j'avais besoin de coucher sur un clavier dans mon esprit mais les forces me manquaient pour le faire. Le corps affaibli n'aspirait qu'au repos. C'est encore le cas aujourd'hui mais mon besoin d'écrire est tel que je ne pouvais me refuser l'accès au clavier.

Il y a une semaine tout pile, je venais d'arriver au travail. Sur le chemin qui me séparait de mon bureau, je ne me sentais pas très en forme. Très fatiguée, épuisée même... mais, en réalité, je préférais l'ignorer car je n'avais pas de temps à consacrer à ça. Il fallait foncer, aller bosser et affronter une nouvelle journée. Je ne vous cache pas que ces derniers temps se sont révélés plus difficiles pour moi. L'angoisse m'envahissant plus que de coutume, souvent dépassée par les événements. Pourtant, je suis arrivée dans mon service, je me suis assise à mon bureau et là, mon coeur s'est mis à battre rapidement, ma respiration est devenue plus rapide, une sorte de nausée s'est emparée de moi tandis que j'avais le sentiment que mon cerveau se vidait de son air... J'avais l'impression d'être sous vide, c'est ça, oui... J'ai allongé mon fauteuil, tentant de respirer calmement. Mais, au fond, je crois que j'étais en pleine crise de panique.

J'ai appelé mon chéri et je lui ai dit que je ne me sentais pas bien. Lui, m'a secouée un peu en me disant que je ne devais pas rester seule et que je devais aller à l'infirmerie pour être prise en charge. Mais moi, je ne me voyais pas rejoindre l'infirmerie, pas seule. Je ne m'imaginais pas arpenter les longs couloirs à la recherche de cette infirmerie que je ne situais pas vraiment. J'avais peur de m'évanouir, de tomber. Alors j'ai attendu. Je me suis sentie mieux alors je me suis levée. Je suis allée rejoindre les toilettes, juste en face de mon bureau et là, tout s'est remis à tourner. Je me suis assise par-terre mais ça n'allait pas bien. En plus, je baillais sans cesse... comme cela m'arrivait avant de m'évanouir quand j'étais ado. Je ne pensais plus qu'à ça et ça m'effrayait. Je n'avais pas envie de me faire remarquer : je déteste être le centre d'intérêt, surtout dans de telles circonstances.

J'ai rejoint mon bureau pour pouvoir m'allonger à nouveau sur mon fauteuil. Dès lors, je n'avais envie que d'une chose : que mon collègue arrive et s'occupe de moi ! Mais il tardait à venir et moi je ne parvenais pas à refaire surface. Alors, j'ai profité d'un moment d'accalmie pour rejoindre le bureau de mes autres collègues à quelques portes de là. Ils étaient tous là, le collègue que j'attendais désespérément aussi. Je suis entrée et j'ai annoncé la couleur : "je ne me sens pas bien". On m'a donné du sucre mais je savais bien que ça ne changerait rien. Je venais de petit-déjeuner. Mon cas ne s'arrangeait pas alors, ma collègue a décidé d'appeler l'infirmerie. Elle a appris qu'elle était fermée (en fait, elle est toujours fermée quand on en a besoin... à croire qu'ils le sentent là-bas). Du coup, c'est le chef du bâtiment, accompagné d'un agent de sécurité, qui est venu à ma rencontre. Mes collègues nous ont laissés seuls et nous avons un peu discuté. On m'a demandé si j'étais enceinte, si j'avais l'habitude de faire de type de malaise et tout un tas d'autres questions.

On m'a alors annoncé : "on va vous évacuer". C'est bête mais, à ce moment-là, j'ai pensé à une chasse-d'eau que l'on tire pour évacuer le contenu de la cuvette... très idiot oui... d'autant que, pour le coup, le contenu c'était moi... une petite "merde" qui ne vaut pas grand chose. C'était bien ce j'avais le sentiment d'être alors (ce que je ressens depuis très longtemps en fait).

Il a appelé les pompiers. Au téléphone, on lui a demandé si j'étais "connue" ou une "personnalité politique". Il s'est offusqué, répondant que je n'étais ni l'un ni l'autre mais une personne comme tout le monde qui avait besoin d'aide. Malgré tout, cela n'a rien changé... pas une célébrité ? pas évacuée ! Voilà qui confirmait mon sentiment : je ne suis pas grand chose.

Un médecin a voulu me parler. Il m'a expliqué que je devais me débrouiller pour que quelqu'un vienne me chercher pour voir un médecin, que eux, ils ne pouvaient pas venir, qu'il y avait une grêve des médecins et qu'ils n'étaient que deux pour le département... Deux médecins réservés pour les cas graves.

Le chef du bâtiment n'en revenait pas. Il était désormais prêt à m'emmener lui-même chez mon médecin situé non loin de là... J'ai appelé mon médecin. Elle ne pouvait pas me recevoir. En même temps, je m'en doutais... elle est débordée et fait des journées de dingue ! Moi, je n'avais plus qu'une envie : tomber dans les pommes. Voilà, je me sentais faible et j'avais envie qu'on me laisse tranquille, enfin...

J'ai dit que j'allais demander à mon chéri de venir me chercher et que je ferais venir SOS Médecin à la maison. Là, une lueur s'est allumée dans le regard du chef du bâtiment.

Je me suis retrouvée sur une chaise à porteur orange vif (pas moyen de passer inaperçue), attachée par deux liens. On m'a embarquée dans les couloirs, couloirs que je voyais sous un nouveau jour. J'ai découvert le nombre incroyable de spots qu'ils arborent.... On a ouvert l'infirmerie et on m'a installée dans une petite chambre. On aurait dit une petite chambre d'hôpital. Enfin, j'étais allongée. Je pouvais enfin me poser, me reposer.

Le médecin a été appelé. Plus tard, il est arrivée : c'était une femme. Elle m'a regardée et a annoncé "oh, vous, vous êtes épuisée, vous n'en pouvez plus". Et moi, j'avais juste envie de l'embrasser et de lui dire "oui, enfin quelqu'un qui le remarque". J'avais tellement besoin de l'entendre dire de la bouche d'un médecin ! Elle m'a auscultée, mesuré mon taux de glycémie, pris le poux, la tension, écouté le coeur, etc... tout était ok ou presque. Elle a pensé que j'avais un soucis d'oreille interne, certainement un autre au niveau des cervicales et surtout, elle m'a indiqué que j'étais visiblement épuisée et que je devais me reposer. Elle m'a prescrit un anxiolitique et du magnésium (magnésium que je prenais déjà), une prise de sang et m'a imposé le repos jusqu'à la fin de la semaine.

L'Homme est venu me chercher un peu plus tard. Je suis rentrée à la maison et là, je me suis laissée aller. Je sentais vraiment le poids de la fatigue que je portais pourtant depuis des mois (des années ? parfois j'ai l'impression de toujours avoir été fatiguée). Je n'avais qu'une envie : me poser et oublier le monde.

Mais quand on a 2 enfants dont une en vacances à la maison, difficile de tout mettre de côté et penser à soi... Impossible... Minipuce était à la maison avec sa mamie et n'a pas cessé de venir me voir, interloquée par mon état. Elle avait du mal à comprendre que je ne vienne pas jouer avec elle, que je ne me lève pas... Voilà.... en fait je ne me suis pas vraiment reposée. Je me suis détendue un peu mais je ne me suis pas reposée. Après ça, Minipuce est tombée malade : une grosse angine. L'Homme aussi : une bonne grosse rhino qui l'empêchait de dormir (and me)... J'ai chopé un microbe aussi (tant qu'à faire). Et la Minuscule, elle, avait la pêche (trop pour moi).

Lundi et mardi, j'ai gardé Minipuce à la maison. J'avoue que ça me convenait assez bien mais, au final, j'ai trouvé ces jours peu reposants. J'ai vu mon médecin et je suis repartie avec un arrêt prolongé et des examens supplémentaires à faire. Mercredi a été horrible à mes yeux. J'ai complètement craqué ! Je vous en parle dans un autre article car celui-ci commence à être très très très long et je dois penser à m'éloigner de l'écran.

Voilà, je crois que j'ai fait ce que l'on appelle un Burn-out...

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans FEMME...
commenter cet article
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 09:00
La vie de bébé est tout à fait fascinante avec Blédina !

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler d’un joli concours proposé par la célèbre marque de petits pots Blédina… Il s’agit d’un jeu-concours photo qui mettre en scène vos bouts de chou âgés de 6 à 36 mois grâce à d’adorables illustrations.

Vous avez certainement déjà vu des créations photo de bébé incluant un décor dessiné à la main ? Et bien, Blédina vous donne aujourd’hui l’occasion de faire de votre bébé l’acteur d’un décor de ce type.

Génial, non ?

Pour jouer, rien de plus simple. Via votre ordinateur ou votre smartphone, il suffit de vous connecter à la page Facebook de Blédina : https://www.facebook.com/Bledina puis de se rendre dans l’onglet « De quoi est nourri votre bébé ? ».

On rempli tous les champs obligatoires de participation.

Ensuite, vous êtes invité à poster une photo de bébé, à indiquer son prénom et à compléter la phrase "mon bébé est nourri de………………"

Bien évidemment, vous choisissez le montage qui vous plait le plus, vous l’adapez très facilement grâce aux outils mis à disposition et vous envoyez la photo !

On gagne quoi ?

1er prix : 1 séance photo à domicile + 1 parution dans le magazine Parents

2ème et 3ème prix : 1 séance photo à domicile

4ème au 10ème prix : 1 Blédibox + 1 bon pour 1 livre photo

Et 150 bodies personnalisés seront attribués par tirage au sort.

 

Comment on gagne ?

Les 50 photos qui auront reçu le plus de votes seront présentées à un jury composé de :

  • 3 bloggeuses de la Blédifamily (dont mooooiiiiii !)
  • l’illustratrice
  • les membres de Blédina

Un tirage au sort parmi toutes les participations désignera 150 gagnants d’un body personnalisé !

On joue quand ?

Du 16 février 11h au 29 mars 2015, 23h59.

 

Voilà, je vous invite à participer à ce joli concours… et je ne dis pas ça parce que je fais partie du jury (hiiiii !), hein ! Mais j’adore le concept !

D’ailleurs, je me suis essayé à personnaliser une photo avec ma Minuscule, sur mon téléphone. Un conseil : utilisez plutôt un ordinateur, c’est beaucoup plus facile ! Je n’ai pas soumis la photo de qualité moyenne...  (je n’ai pas le droit de participer, normal…) mais je vous la propose ici.

Qu’en dites-vous ?

 

Alors, vous participez ?

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans ACTU - BONS PLANS & SHOPPING
commenter cet article
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 09:00
Les choux de Bruxelles en P'tite papillote de Miss Pat' {RECETTE ENFANT}

Les choux de Bruxelles font rarement l'unanimité chez les petits (et chez les parents pareil, d'ailleurs) pourtant ce sont des légumes bourrés de vitamines (vitamine C notamment) dont il est bien dommage de se passer ! Ce légume est de saison alors profitez-en ! 

Et pour vous aider à donner à ce légume mal aimé, la saveur d'un plat de gourmand, Miss pat' vous propose une recette toute simple à réaliser. Gageaons que toute la famille s'en régalera !

Le mot de Miss Pat' :

Dans ma cuisine, parmi mes ingrédients indispensables, il y a la mélasse et le tamari (ou sauce de soja). La mélasse se présente dans un petit pot de verre. Elle peut-être utilisée pour les préparations sucrées comme le pain ou les gâteaux, et salées comme celle que je vous présente aujourd'hui. On la trouve facilement en maison de diététique, dans le rayon sucre.

La sauce de soja se démocratise depuis quelques années. Je la mets à toutes les sauces de mon côté ! Dans une soupe de type asiatique, ou tout simplement dans les pâtes, elle a le don de rehausser le goût des aliments.

Ces deux ingrédients-condiments ont un goût assez corsé et se marient parfaitement ensemble pour des assaisonnements variés, notamment pour rendre les légumes sympathiques aux enfants... vous verrez... c'est simple et « bête comme le chou » ;-)

Depuis 2014, Mastrad a ajouté une nouvelle gamme à ses collections en créant la marque Mastrad Baby. Cette collection a pour but de simplifier la vie des familles pour les repas.

Très design, très colorée, j'ai vite été séduite par cette gamme de produits rigoureusement contrôlés sur leur qualité (garantie sans bisphénol A notamment).

Pour cuire mes choux de Bruxelles, j'ai opté pour la « P'tite Papillote » Mastrad Baby, en matière silicone et nylon pour l'insert. Elle est vendu dans un kit, avec deux petits pots très pratiques pour conserver les aliments déjà cuits.

La P'tite Papillote peut être utilisé pour une cuisson au four à micro-ondes mais aussi au four traditionnel. Je préfère opter pour ce dernier. D'ailleurs, je n'ai pas de micro-ondes !

Cette méthode de cuisson permettrait de conserver le plus de vitamines et minéraux aux aliments, et ne nécessite pas d'ajouter forcément de matière grasse.

Le résultat est très convaincant puisque j'ai obtenu des choux de Bruxelles hyper-fondants et hyper-savoureux. C'est certain que cette P'tite Papillote a tout d'une grande. Je la réutiliserai souvent !

Faisons le pari que les enfants aimeront !

Retrouvez également Miss Pat' sur son blog : cuisipat.canalblog.com
Et sur Facebook : Miss Pat' sur Facebook
*

Choux de Bruxelles en P'tite papillote

Sauce mélasse et tamari

*

----- Les ingrédients -----

  • 190 g de choux de Bruxelles (lavés et trier)
  • 1 cuillère à café d'huile de sésame (ou huile d'olive, tournesol... )
  • 2 cuillères à café de sauce de soja (ou Tamari)
  • ½ ail haché ou l'équivalent en ail déshydraté
  • 1 petite cuillère à café de mélasse

 

-----  La préparation -----

Préchauffer le four à 180°.
Couper en deux chaque chou de Bruxelles. Les mettre dans la papillote. Mélanger dans un petit bol l'huile, la sauce de soja, l'ail et la mélasse ensemble. Verser la moitié ou un peu plus de cette sauce sur les choux et mélanger délicatement. Le reste de sauce pourra être utilisé pour d'autres légumes, ou pour assaisonner des féculents.

Couvrir la papillote de son bouchon. Enfourner pour une vingtaine de minutes. Servir !

Alors, prêts à servir des choux de Bruxelles à vos bouts de "chou de Bruxelles" ?

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans CUISINE MISS PAT PLAT PRINCIPAL
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 10:00
Mariage : des chaussures de cérémonie pour toute la famille

Depuis que j'ai commencé à organiser notre mariage, je ne peux m'empêcher de voir fourmilier mille et mille idées dans ma petite tête. Et plus j'ai d'idées et plus le budget grossi. J'ai dû revoir certaines envies pour éviter de devoir penser à l'emprunt pour l'organisation de notre mariage ! Alors quand je pense aux accessoires à acheter, je vise le prix mini (mais joli quand même hein ! faut pas pousser non plus!), ou pas trop élevé. C'est le cas pour notre budget chaussures.

L'Homme a déjà trouvé les siennes. Elles sont tendances, suffisamment chics et habillées pour une cérémonie… et facile à remettre par la suite. C'était important à nos yeux. Sans entrer dans les détails sur le costume choisi pour mon chéri, nous avons opté pour une couleur foncée : du bleu marine. Il semblait évident de choisir les chaussures en conséquence. Il semble évident de choisir les chaussures du marié en fonction de la couleur de son costume mais aussi en fonction du tissu de ce dernier. Le lin, par exemple, n'appelle pas les même chaussures que le polyester, surtout s'il est foncé.

J'ai été assez surprise par la tendance des chaussures homme cette année : elles sont en général très allongées. Au départ, j'avoue que je n'ai pas été très emballée… et puis, une fois le costume passé et les chaussures mises aux pieds, j'ai trouvé mon Homme très classe ! Elle sont donc plutôt longues mais aux bouts un peu arrondis.

J'ai sélectionné plusieurs modèles de chaussure homme : celles de mon chéri sont un mix entre les modèles 1 et 5.

Nous avons également veillé à lui choisir des chaussures confortables dans lesquels il pourra rester une journée toute entière sans craindre d'avoir mal aux pieds.


C'est l'option que j'ai prise également pour moi, la mariée… à la différence de mon chéri, je n'ai pas acheté la paire de chaussures de mes rêves... puisqu'il me l'a offerte pour mon anniversaire. J'en reparle bientôt sur le blog ! J'ai beaucoup hésité en fait. Il était important pour moi de pouvoir les remettre ensuite. Le fait qu'elles soient blanches n'était pas un problème en soi car je porte régulièrement du blanc quand les beaux jours reviennent.

Cependant, je savais assez bien ce que je voulais : des escarpins tendances et confortables, qui maintiennent assez bien ma voûte plantaire qui n'a pas beaucoup l'habitude des talons (surtout depuis que je suis maman). Il fallait qu'elles me fassent rêver… les chaussures, j'en suis dingue ! C'est donc une pièce maîtresse de ma tenue. J'hésitais à choisir une paire d’escarpins de couleur pastel qui s'accorderait avec le thème de notre mariage. Le modèle 1 de ma sélection en chaussures femme convient très bien au thème pour le coup… Mais je craquais également pour le modèle 5, très raffiné...  grâce aux détails de dentelle… Arg ! Je n'arrivais pas à me décider... et du coup, mon homme m'a bien aidée !


 

Pour les filles, j'avoue que je me prends un peu moins la tête. Je choisirais très certainement un modèle CONFORTABLE, qui tienne bien au pied, et qui fera très petite fille modèle (ce qu'elles ne sont pas… mais ce jour-là, il est permis de rêver, non?). J'attends un peu avant de foncer dans cet achat car la taille peut vite changer à leurs âges. Je les achèterais donc très certainement cet été. Je pense opter pour un modèle blanc, très « cérémonie », très « baptême ». Les modèles 4 et 5 de ma sélection pourraient très bien faire l'affaire. Pour autant, je ne peux m'empêcher de laisser mes yeux traîner sur des chaussures colorées qui pourraient donner du peps à leurs tenues… Bon, j'ai encore un peu de temps pour me décider et il y a plein d'idées sympa côté chaussure enfant mais si vous avez des conseils, je suis preneuse !

Pour les petits garçons de mon cortège d'enfant, j'ai pensé à des modèles faciles à porter, et bien évidemment confortables. N'oublions pas que les enfants ont besoin de bouger (et les petits garçons encore plus!). Je pense qu'un modèle de chaussures à scratch est idéal. Pour ce qui est de la couleur, j'avoue que j'opterais plutôt pour du foncé (comme ça, on voit moins les égratignures éventuelles) mais, comme pour le marié, tout dépend surtout de la couleur de la tenue du bout de chou… tenue claires = chaussures claires bien évidemment. Je craque pour le clone des chaussures pour homme : le modèle 4 mais je trouve que le modèle 3 est particulièrement pratique et facile à mettre… En tous cas, je pense qu'il est important qu'elles plaisent aussi bien au petit comme aux grands, non ?

Et vous, que pensez-vous de ces sélections ? Quel(s) modèle(s) me conseillez-vous, lesquels vous plaisent ?

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans MARIAGE
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 18:00
On a vu le spectacle "Le Disney Live, la bande à Mickey Magical Music Hall" #Disneysocialclub

Mickey : un des grands amours de la vie de Minipuce… Je crois qu’elle ne passe pas une journée à me parler de Mickey ou d’un de ses potes : Donald, Dingo, Minnie… D’ailleurs, très souvent, elle me dit « moi, j’adooooore Minnie ! ». Je la trouve trop trop chou quand elle me dit ça. Il y a tant d’amour dans sa voix dans ces moments là !

Bref, quand je lui ai annoncé qu’elle allait voir Mickey sur scène, elle a hurlé de joie. Ronchon 30 secondes plus tôt, elle est devenue heureuse et sur-excitée tout d’un coup ! Tous les ans le Disney Live Show prend place au Grand Rex de Paris durant 15 jours. Ainsi, pendant deux semaines, les enfants sont projetés dans l’univers de Mickey et Minnie. Le spectacle est très animé et propose de plusieurs tableaux habités des deux adorables souris mais également de nombreux autres héros Disney qu’ils reconnaissent bien vite. Impossible de ne pas plonger tête la première dans la magie du Disney Live Show !

Le spectacle s’adresse aux enfants de 2 à 7 ans. Je pense qu’un enfant en profite bien mieux à partir de 3 ans. Les parents accompagnateurs ne sont pas en reste car le spectacle vaut le déplacement. Les danseurs présents sur scène sont talentueux. Il y a de magnifiques couleurs et, très vite, on n’oublie la vie de tous les jours et on prend plaisir à plonger, nous aussi, dans cet univers féérique.

Je n’ai pas eu l’occasion de voir les éditions des années précédentes. Je n’ai donc pas le moyen de vous dire s’il était mieux ou moins bien que ceux des années précédentes. En tous cas, j’ai trouvé le spectacle de cette année très réussi.

Loin d’être désuet, il est plutôt très moderne. On retrouve des musiques propres aux mondes de Disney mais pas seulement. On y entend même du Beyoncé, c’est pour dire ! Et cela donne un résultat bien rythmé, amusant et décalé…

J’ai particulièrement apprécié les chorégraphies et la mise en scène pendant que Minipuce admirait son idole : Mickey… regrettant cependant l’absence de Daisy (qu’elle prononce « Laisy ») et de Pluto.

En tous cas, elle a adoré retrouver le monde de la petite sirène… et a apprécié découvrir celui d’Aladin qu’elle ne connait pas encore. Elle a aimé retrouver les personnages de Toys Story et les a accueilli avec un plaisir non dissimulé. Elle a tapé des mains, dansé sur son fauteuil, les yeux illuminés par le bonheur d’assister à ce spectacle magique. Bref, on peut dire qu’elle a apprécié le spectacle !

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce moment partagé en sa compagnie. C’est tellement agréable de la voir sourire ainsi ma petite Princesse. J’espère qu’elle n’oubliera pas ce beau moment en tous cas.

Côté prix, le billet est assez cher mais c’est un vrai grand moment de bonheur à offrir à un enfant.

Et vous, prêts à ploinger dans l'univers magique et endiablé de la bande à Mickey ?

Disney Live, la Bande à Mickey, Magical Music show
Grand Rex de Paris, 1 bd Poissonnière 75002 Paris

Du 11 février au 1er mars 2015.
En tournée dans toute la France en mars/avril 2015.

Billetterie : http://www.billetreduc.com

Réservations

  Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Publié par Untibébé - le blog maman - dans ACTU - BONS PLANS & SHOPPING
commenter cet article

  • Burn Out
    Voilà quelques jours que j'ai délaissé le blog... ça fait une semaine en fait... depuis, pourtant, je n'ai pas cessé d'écrire... d'écrire dans ma tête. J'ai mis bout à bout ces mots que j'avais besoin de coucher sur un clavier dans mon esprit mais les...
  • La vie de bébé est tout à fait fascinante avec Blédina !
    Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler d’ un joli concours proposé par la célèbre marque de petits pots Blédina … Il s’agit d’un jeu-concours photo qui mettre en scène vos bouts de chou âgés de 6 à 36 mois grâce à d’adorables illustrations. Vous...
  • Les choux de Bruxelles en P'tite papillote de Miss Pat' {RECETTE ENFANT}
    Les choux de Bruxelles font rarement l'unanimité chez les petits (et chez les parents pareil, d'ailleurs) pourtant ce sont des légumes bourrés de vitamines (vitamine C notamment) dont il est bien dommage de se passer ! Ce légume est de saison alors profitez-en...
  • Mariage : des chaussures de cérémonie pour toute la famille
    Depuis que j'ai commencé à organiser notre mariage, je ne peux m'empêcher de voir fourmilier mille et mille idées dans ma petite tête. Et plus j'ai d'idées et plus le budget grossi. J'ai dû revoir certaines envies pour éviter de devoir penser à l'emprunt...
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -