newsletter.jpg

En ce moment sur instagram

en-ce-moment-su-instagram.jpg

rechercher-sur-le-blog

Copyright / ebuzzing

Extrait du code de la propriété intellectuelle

 

Article L335-2

Des peines encourues pour le non respect du droit d'auteur : Toute édition d'écrits de composition musicales, de dessins, de peinture ou toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon. toute contrefaçon est un délit La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l étranger est punie de deux ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende seront punis des mêmes peines le débit, l'importation et l'exportation d'ouvrages contrefaits

http://img.over-blog-kiwi.com/0/76/81/30/201309/ob_838550d463956942e8b7aaee971b2af2_copyright-r8851d9-1.gif

http://labs.ebuzzing.fr

 
 
Les articles portant ce sigle sont des articles sponsorisés
ou présentant des produits offerts par une marque :
 

 

 

 

29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 11:02
Jeu Little Giraffe... et le gagnant est...

La semaine dernière, je vous parlais de la luxueuse marque de vêtements et autres accessoires pour enfants, Little Giraffe. Un monde de douceur à elle seule ! Je vous présentais l'adorable robe de chambre de Minipuce et la trop mignonne peluche Little G... et un doudou couverture d'une douceur à tomber.

A cette occasion, je vous proposais de jouer pour tenter de remporter ce même doudou couverture. Vous avez été 108 à tenter votre chance ! Merci pour votre participation qui prouve que vous avez été nombreux à être séduits par les produits Little Giraffe !

Sans plus tarder, je vous révèle l'identité du gagnant !

 

Il s'agit donc de G.diem qui gagne le joli doudou couverture !

 

FACEBOOK.jpg

TWITTER-copie-1.jpg

INSTAGRAM-copie-1.jpg

HELLOCOTON-copie-1.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne de Untibebe - dans JEUX - GIVEAWAYS
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 08:00
On a testé les couches de bain Huggies® Little Swimmers® {TEST / AVIS + CADEAU}

Hiiiii ! Les vacances arrivent à grands grands pas ! Dans moins d'une semaine, nous serons sur une plage espagnole à lézarder... ou presque... parce qu'avec deux enfants, il faut lézarder responsable hein ! Pas question de quitter les puces des yeux !

Les vacances à la plage n'ont jamais été aussi proches et l'euphorie nous gagne peu à peu. Cela ne nous empêche pas de nous y préparer. Cela a, au moins, le mérite de nous faire patienter.

Je commence à rassembler ce qui va intégrer très vite nos valises. J'ai pensé aux maillots de bain pour papa, maman et Minipuce... pour La Minuscule, j'ai prévu une couche de bain lavable qui appartenaiit à sa soeur (et que j'ai malhereusement fait déteindre en la lavant...) mais aussi des couches jetables spécialement conçues pour la baignade. Je dois dire que pour moi, ce sera une grande première car je n'en ai jamais utilisé.

C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai choisi de les tester avant notre grand départ, sur le balcon, dans une micro piscine (qui est en fait une baignoire gonflable... cela explique donc la petite taille de la chose !).

J'ai testé les couches jetable de bain Huggies® Little Swimmers®.

J'ai troqué la couche habituelle de La Minuscule avec une couche Little Swimmers. Jusque là, je n'ai pas constaté de grande différence avec les couches "classiques". Elle possède des bandes repositionnables qui permettent d'ajuster la couche à la taille de bébé. Elastiquée autour des cuisses, comme ses copines, elle ne se distingue donc pas non plus sur ce point.

Je l'ai donc mise à l'eau.

Je l'ai laissée jouer un bon moment avec sa grande soeur avant de la sortir de ce petit bain improvisé. Je m'attendais à sortir un bébé alourdi par une couche gonflée d'eau... mais non... force est de constater que sa matière absorbante ne gonfle pas au contact de l'eau comme ses copines ! Du coup, je pense que c'est bien plus agréable pour bébé qui peut se mouvoir sans être gêné.

Petit + : ce maillot de bain "couche" est décoré de motifs Disney©. On trouve l'adorable Némo dans le paquet que j'ai eu entre les mains. Minipuce l'a tout de suite reconnu ! La Minuscule, elle, n'est pas encore touchée par l'influence télévisuelle.

Mon avis :

Parfaites pour les parents qui ne veulent pas s'embêter à nettoyer le maillot de bain de bébé après chaque baignade ou sortie à la mer. Et en vacances elles se révèlent particulièrement pratiques car il est rare que l'on est une machine à laver à disposition... et puis cela évite un lavage à la main et un temps de séchage à prendre en compte. Elles sont donc parfaites pour les vacances !

Aujourd'hui, j'ai la possibilité de faire gagner un paquet de Huggies® Little Swimmers®. à 3 d'entre vous...

Attention, le paquet de couche à gagner est en taille 2-3... les couches conviennent donc à des bébés dont le poids est compris entre 3 et 8 kg.

 

LE JEU

*****

Pour jouer et tenter de gagner

1 PAQUET DE COUCHES Huggies® Little Swimmers®

(ATTENTION : taille 2-3 uniquement --> pour les bébés de 3 à 8 kg)

(3 gagnants)

 

1/ Indiquez en commentaire que vous souhaitez participer au jeu et remplissez le formulaire de participation (pour la question, vous avez un indice ici : Little swimmers)

2/ Vous pouvez liker la page facebook de Untibebe

3/ Vous pouvez partager cet article sur les réseaux sociaux, blogs, autres...

4/ Et même vous abonner à la newsletter du blog (en haut à gauche de cette page)

 

Jeu ouvert à la France Métropolitaine jusqu'au samedi 2 août, 8 h00.

 

Create your free online surveys with SurveyMonkey , the world's leading questionnaire tool.

FACEBOOK.jpg

TWITTER-copie-1.jpg

INSTAGRAM-copie-1.jpg

HELLOCOTON-copie-1.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne de Untibebe - dans TESTS JEUX - GIVEAWAYS
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 08:10
6 indispensables à avoir dans son sac à langer pour voyager en voiture

Dans un tout p´tit peu moins d'une semaine, on prend la route, on part en vacances !
On embarque toute la famille et les deux chats à bord de notre voiture et on file vers notre première destination le coffre bien chargé. Près de 7h30 nous séparent de notre première escale. Et 7h30, c'est long quand on voyage... et c'est d'autant plus long quand on a des enfants, en bas âge qui plus est !
Alors, il faut prévoir le nécessaire pour occuper et s'occuper de tout ce petit monde.
J'ai déjà partagé avec vous mon guide de survie pour voyager avec un enfant et un bébé. Aujourd'hui, je vous dévoile le contenu de mon sac à langer de voyage qui sert aussi pour Minipuce bien qu'elle n'ait plus besoin d'être langée !

1. Le kit de change

3 couches, un paquet de lingettes bébé, des mouchoirs en papier et un matelas à langer de voyage... et un sac à couches sales !
C'est le kit essentiel au change de La Minuscule. Je complète souvent (parfois j'oublie !) ce kit avec un body et un pantalon ou un short de rechange... Bref avec une tenue de secours au cas où la nécessité de la changer se ferait grandement sentir... en cas de débordement donc...
Je n'oublie pas de prendre une tenue pour Minipuce également... En cas de vomi c'est plus sûr ! On peut également y ajouter des petites choses pratiques comme de l'eau micellaire (ou du liniment) qui peut s'avérer pratique si l'on préfère éviter les lingettes (auquel cas on complètera le sac de carrés de coton), du sérum physiologique et même des lingettes Citro Ganix de Nuby pour nettoyer les sucettes de bébé... ou ses petites mains !

2. Des victuailles

Nous prévoyons toujours un sac à pique-nique pour toute la famille. Mais je pense aussi à garnir notre sac à langer de voyage avec quelques petits trucs facile à préparer en cas de besoin. On évite cependant de donner à manger à Minipuce quand on roule car mademoiselle est sujette aux vomissements.
Pour La Minuscule, c'est différent. Il arrive parfois qu'elle ne veuille pas manger quand il est l'heure du repas. Alors, je prévois toujours une doseuse de lait infantile (Béaba ici) et un biberon (Biberon en verre Philips Avent ici) d'eau prêt à recevoir la poudre.

Pour Minipuce, je prévois quand même une petite bouteille d'eau avec une tétine (Beaba ou Badabulle... D'autres marques le proposent sans doute aussi) qui de fixe ingénieusement sur le goulot de n'importe qu'elle bouteille, la transformant ainsi en biberon. Ainsi Minipuce peut boire dans la voiture, même quand ça roule, sans en mettre partout.
Et parce que c'est facile à transporter et que ça convient aussi bien à Minipuce qu'à La Minuscule, on emporte toujours quelques compotes à boire. On privilégie du bio, parce que c'est bon et parce que c'es
t mieux : Babybio ou GoodGoût.
Mais là encore, j'évite scrupuleusement d'en donner en voiture à Minipuce, ma Mademoiselle Vomito.

 

3. Un ou deux bavoirs

Le bavoir, c'est bien LE truc que j'oublie tout le temps... Combien de fois me suis-je retrouvée comme une poire devant une Minuscule toute barbouillée ne sachant pas quoi prendre pour lui essuyer le bec ? Je n'ose même pas savoir tant le chiffre doit faire peur !

4. Une pochette de WC Pocket

Parce que nos arrêts pipi de font dans des aires de repos d'autoroute, j'ai toujours sur moi une petite pochette de Pocket WC... Ultra pratique quand on a des enfants mais aussi pour soi-même. Cet accessoire jetable permet de s'asseoir sur la lunette des toilettes sans craindre les bactéries et autres virus qui grouillent sur les cuvettes. Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous mais j'ai toujours été très méfiante vis à vis des toilettes publiques. Loin de moi l'envie d'attraper un herpès ou je ne sais quoi qui pourrait se localiser que mon postérieur ! Bref, j'ai donc adopté l'accessoire avec beaucoup de plaisir.
En plus d'être joli (différents modèles avec des coloris variés existent... et il y en a même qui sont destinés aux enfants !), il est très utile.
Une fois déplié, une sorte de feuille de papier recouvre la cuvette. Posée dessus, une grande languette dépasse dans le trou des toilettes. Son intérêt ? Maintenir la cuvette de papier sur son support et faciliter son évacuation au moment de tirer la chasse d'eau sans avoir à le toucher !
Bref, c'est un accessoire ingénieux,qui ne prend pas de place, et qui me permet d'éviter à avoir à recouvrir la lunette des toilettes de papier hygiénique !

5. Des sucettes / tétines de rechange

Parce qu'il peut en arriver des bricoles à une tétine, j'engouffre toujours des tétines toutes propres dans le sac à langer de voyage !
J'aime bien les jolies MAM sans anneau aux motifs modernes et originaux, des sucettes qui, comme leurs confrères, respectent la bouche de l'enfant.
Minipuce, du haut de ses 3 ans et demi est toujours adepte des sucettes... Elle est accro... En même temps, elles sont tellement jolies qu'elles sont presque devenu l'accessoire de mode que toutes petites filles devrait avoir ^^!

6. Un jouet

Pour La Minuscule... qui a la fâcheuse habitude de mettre ses mains au niveau de son entre-jambe quand on la change. C'est systématique. Alors, on a tout intérêt à occuper ses mains ! Pour cela, j'ai trouvé un jouet parfait qu'elle aime observer : Kiwi la Souris de Piou Piou et Merveilles. Armée d'une petite cuillère, la souris peut s'accrocher sur une poussette ou encore sur l'arche d'un transat... ou même dans la voiture grâce à son petit anneau incorporé. Mais elle peut tout aussi bien être donné à bébé sans qu'elle ne soit attachée. C'est souvent le cas chez nous. Elle se compose de plusieurs matières ce qui permet à La Minuscule, avide de découvrir de nouvelles texture, de manipuler la souris avec des sensations différentes sous les doigts. La souris tient dans son autre main un régime de bananes qui a pour rôle d'apaiser les gencives lors des poussées dentaires. A la maison, on peut passer la souris au congélateur pour apaiser les gencives échaudées. En voiture, la texture de l'anneau de dentition rempli de liquide peut soulager bébé.

Et dans mon sac à langer de voyage, elle a trouvé sa place ! Mademoiselle Kiwi distrait la Minuscule qui ne pense plus à se tripoter ! Les mains occupées par la souris, elle pense à autre chose :)

Et vous, vous avez un sac à langer de voyage ?
Vous y mettez quoi ?

FACEBOOK.jpg

TWITTER-copie-1.jpg

INSTAGRAM-copie-1.jpg

HELLOCOTON-copie-1.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne de Untibebe - dans EN FAMILLE...
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 13:19
Naty a 20 ans ! Devenez ambassadrice Naty pour fêter ça !

La marque Naty a 20 ans ! Ne voilà donc pas une belle occasion de parler d'elle ?

Naty, je vous en parlais dans un précédent article dans lequel je vous faisais part du test des couches Naty. Un anniversaire, c'est toujours l'occasion idéale pour revenir sur le passé et de se souvenir des débuts, des premiers pas, des premières fois...

* Comment est né Naty ? *

Pour Naty, tout a commencé en 1989. Une avocate suédoise et maman de deux petits garçons, Marlène Sandberg, prend conscience des conséquences que peuvent avoir les couches sur l’environnement. En femme d'action, elle décide de faire bouger les choses. Il lui aura fallu 5 ans de recherches et de développement pour que Naty voit le jour.

C'est donc en 1994 que l'aventure Naty commence vraiment. Ce sont d'abord des couches jetables qui sont créées. Elles sont biodégradable et respectueuses de l’environnement. Ensuite, la marque se diversifie en proposant d'autres produits de soin pour bébé. C'est ainsi que naissent les lingettes et les culottes d’apprentissage Naty. Le tout est fabriqué à partir de matériaux naturels, dédiés au bien-être de l'enfant. Le but est bien de limiter le risques d'allergies et les irritations de la peau fragile des bébés. De ce fait, les couches et culottes d'apprentissage de la gamme Naty bu Nature Babycare sont sans chlore, sans parfum et sans plastique. Et saviez-vous qu'elles contiennent même du maïs certifié sans OGM ?

Et puis, il y a également la volonté marquée de respecter l'environnement et de limiter l'impact que pourrait avoir la fabrication de ses produits sur son équilibre. Ce sont donc des produits en constante évolution que propose Naty pour toujours veiller à la protection de notre jolie nature.

 

* Les ambassadeurs Naty *

Naty a mis en place un programme ambassadeur auquel VOUS POUVEZ POSTULER !

Voici la marche à suivre pour devenir ambassadeur Naty :

- inscrivez-vous sur la page Naty réservée au programme ambassadeur,

- parrainez 3 amis.,

En retour, vous, le parrain/la marraine, vous bénéficierez d’échantillons gratuits, de 50% de réductions sur les vêtements pour bébés Naty en coton bio, d’actualités et de conseils, d’avant-premières produits… Et plein d’autres surprises !

Et vous, Naty, ça vous parle ?

FACEBOOK.jpg

TWITTER-copie-1.jpg

INSTAGRAM-copie-1.jpg

HELLOCOTON-copie-1.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne de Untibebe - dans ACTU - BONS PLANS & SHOPPING
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 08:00
La jour où ma fille s'est cognée la tête contre une table...

Ce soir là, je suis rentrée à la maison comme d'habitude après une journée de travail. Minipuce était avec sa grand-mère. Sa petite sœur faisait la sieste.

Mamie a quitté la maison et nous nous sommes attaquées à un gros colis que nous avions reçu dans l'après-midi. Nous avons monté la chaise Tripp Trapp qu'il contenait pour La Minuscule qui pourra ainsi intégrer la table familiale, délaissant ainsi le transat dans lequel elle mangeait jusque là.

Minipuce était très excitée à l'idée de voir la chaise montée et d'y faire installer sa petite sœur.

La chaise montée, nous avons préparé le repas en donnant à manger à La Minuscule... Pas trop dur, un téléphone dans une main, la cuillère dans l'autre et la carte du resto japonais sous les yeux...

La Miniscule a terminé son repas et présentait de gros signes de fatigue. Elle se frottait les yeux et baillait... l'heure était venue de la mettre au lit.

Je l'ai donc préparée pour la nuit avant de revenir au salon...

Et c'est là que tout a basculé.

 

20 h. Minipuce, comme à son habitude, bavardait. Elle était heureuse, jouait, s'amusait, échangeait avec nous. Elle a attrapé le gros lapin qui trône depuis quelques semaines dans le salon (il a du succès celui-là !) et a voulu lui faire prendre je ne sais quelle position entre le canapé et la table basse... J'ai eu le temps d'entendre « he ! T'as vu maman, le lapin.......... » avant de voir ma fille tomber du canapé et se cogner fortement la tête contre l'une des arrêtes de la petite table.

Elle s'est mise à hurler la pauvre... elle se tenait le front, pleurant à chaudes larmes.

Je l'ai attrapée, l'ai prise sur mes genoux comme je le fais d'habitude pour la consoler. Pour la soulager, j'ai eu l'idée de lui poser un gant d'eau froide sur le front. Je l'ai donc portée jusqu'à la cuisine et là, elle a retiré sa main du front... une main ensanglantée qui cachait un front ouvert, entaillé d'une plaie rouge qui n'en finissait pas d'épandre autour d'elle une mare rouge de sang... Je ne m'attendais pas à ça. Je croyais découvrir un petit bleu sans importance... il faut dire que l'intensité de ses cris ne m'avaient pas vraiment permis de faire la différence avec un « bobo classique » (notez que Minipuce est du genre à hurler à la moindre égratignure).

Là, j'ai hurlé à mon homme un truc du genre « oh p*****, elle est ouverte ! ».

Il a attrapé ses chaussures en disant « il faut l'emmener aux urgences »... Moi, j'imaginais déjà la salle des urgences pédiatriques remplies de gosses et de leurs parents, attendant plus ou moins sagement leur tour... une salle d'attente blindée de monde bien évidemment... comme à chaque fois que nous avons dû nous y rendre.

J'ai lancé : « j'appelle le 15, ils me diront ce que je dois faire ». Je ne sais pas à quoi je m'attendais au juste... qu'on me dise « on vous envoie quelqu'un » ou quelque chose de ce genre... ? Peut-être mais, au fond, je savais qu'on allait nous envoyer à l'hôpital. J'étais donc en train de perdre du temps...

Bref, j'appelai donc le 15. On me pose des questions pour évaluer la gravité de la blessure. Je reste zen en apparence... au creux de ma poitrine, mon cœur saigne comme le front de ma fille. Mais je reste forte ! Je suis une maman et je me dois de veiller sur ma princesse.

Alors je décris la blessure. J'essaie d'être la plus objective possible et j'évite d'en rajouter. Mes yeux voient une ouverture de 1 cm sur 2 mm... mon cœur, lui, voit une énorme ouverture qui défigure mon adorable petite fille.

On me parle de points de suture... j'ai pas envie... Oh là là... ma pauvre princesse...

Pendant ce temps, on sonne à la porte... le livreur du resto japonais nous apporte pitance... mais loin de nous l'idée de nous en délecter. L'Homme le paie et je termine ma communication. Il est grand temps de partir pour l'hôpital.

L'Homme rassemble quelques affaires et emmène Minipuce avec lui. Arrivé devant la voiture, il constate qu'un pneu est à plat... il se rabat sur le métro.

Pendant ce temps, moi j'attends mamie qui doit venir garder La Minuscule à la maison pour que je puisse les rejoindre. J'aurai pu rester à la maison mais impossible de rester à les attendre...

Quand je les rejoins, Minipuce est avec un infirmière. Elle est toute souriante ma fille. Elle se moque même de l'infirmière qui a laissé tomber un ustensile par terre !

Nous avons ensuite attendu quelques minutes avant de voir le médecin, une interne en fait.

Elle nous reçoit dans la « salle des sutures »... (y'a une salle consacrée à ça dites-donc !) Elle installe Minipuce sur la table d'auscultation, lui descend un bras articulé du plafond au bout duquel trône un iPad (oui, un ipad !). Sur le dit iPad évolue Tro-Tro et ses amis. Minipuce est béate devant le dessin animé. Pendant ce temps, l'interne découvre la plaie. Elle annonce « Oh mais c'est tout petit ! ». L'Homme lui répond en riant :« nous n'avons pas la même notion du petit je crois ».

Elle prépare son nécessaire de soin. Minipuce sourit toujours devant Tro-Tro.

L'interne referme la plaie avec de la colle (je découvre... y'a de la colle pour les plaies !) et des petites bandelettes adhésives (Stéri-strips).

Voilà, c'est fini...

Minipuce a du mal à décrocher de Tro-Tro. Jusqu'au bout, elle fixe l'écran.

Nous rentrons tous les trois à la maison en passant par la case métro, rassurés de ramener notre puce « rafistolée ». Elle en profite pour négocier une sucette (la Chipie ne perd pas le nord). Comment lui refuser ? L'Homme lui promet sa sucette qu'elle n'oublie pas de réclamer en rentrant.

 

Il est 22 h 15, nous dînons...

22 h 30, Minipuce déguste sa sucette...

23 h 30, nous prenons le chemin de nos chambres. Nous sommes tous exténués...

 

Et chez vous, vos crapules vous ont déjà fait des coups de ce genre ?

FACEBOOK.jpg

TWITTER-copie-1.jpg

INSTAGRAM-copie-1.jpg

HELLOCOTON-copie-1.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Publié par Evelyne de Untibebe - dans MINIPUCE GRANDIT... EN FAMILLE...
commenter cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -