Doit-on protéger l’univers de bébé ?

jebouge.jpg

Alors que je venais tout juste de devenir maman, je discutais avec des collègues de leur fils âgé d’un peu plus d’un an, gardé par une nourrice. Sans réellement avoir fait ses premiers pas, il bougeait énormément, à tel point que sa nounou craignait à tout instant de devoir rendre un enfant cabossé à des parents alarmés. Elle avait donc pris pour option de lui faire porter un casque quand il était chez elle. Ainsi, il n’y avait pas de risque qu’il se cogne ou qu’il se blesse (à la tête tout du moins).

L’idée m’avait semblé assez décalée. Mais, du point de vue de la nourrice, cela partait d’un bon sentiment et, certainement beaucoup, de la volonté de se décharger d’une responsabilité supplémentaire. Les parents, eux, le prenaient très bien. Ils en riaient tout en indiquant que leur fils n’était pas astreint au même régime à la maison mais que, parfois, ils se demandaient s’ils ne passeraient pas le pas également tellement leur fiston avait de l’énergie à revendre.

 

J‘ai toujours eu dans l’idée que l’univers dans lequel évoluait l’enfant ne devait pas être trop protégé, trop doux, trop “confortable”, trop “lisse”, trop “mou”… Dans un monde comme celui-là, c’est un peu comme si nous apprenions à l’enfant que nous vivons dans un monde semblable, nous, les adultes, un monde qui jamais ne fait mal, jamais ne s’oppose, jamais ne blesse. Ne serait donc pas un peu lui mentir que de le laisser grandir dans un univers trop “gentil” qui ne laisse jamais d’égratignures ou quelques bosses ?

 

Aujourd’hui, je vois Minipuce évoluer dans cet espace qui n’est que nouveautés et perspectives de découvertes. Je serre les dents quand elle manque de cogner sa petite tête contre la table basse, je tends les bras quand je vois ses petites jambes défaillir sous son poids, j’accours quand elle pleure parce qu’elle a chuté… il n’y a pas une journée où je ne crains une “vraie” blessure. Pourtant, je n’ai pas équipé les coins des tables de protections, ni accessoirisé les (rares) portes de meubles qu’elle pourrait ouvrir. Peut-être ai-je tort ?

Elle n’a pas de parc. L’Homme n’en voulait pas : inutile d’après lui. De toute façon, elle n’a pas l’air fan la miss… Elle a un parc chez mes parents et c’est toujours très compliqué de la laisser dedans sans qu’elle ne s’accroche en hurlant aux barreaux. Mais peut-être est-ce simplement parce qu’elle n’a pas l’habitude ? Peut-être aurais-je dû insister pour en acquérir un ?

Elle sait maintenant ouvrir les portes entre-ouvertes sans problème. Elle s’est d’ailleurs déjà coincé les doigts une fois en s’appuyant de son autre main sur la porte tandis que l’autre la tenait encore sur la tranche.

Malgré tout cela ne me fait pas vraiment changer d’avis sur la question. Je suis bien tentée de (sur)protéger ma fille mais j’ai peur que ce soit lui faire plus de mal que de bien.


Et vous, qu’en pensez-vous ? Doit-on laisser bébé évoluer dans son univers “sans protection” au risque qu’il se fasse mal ou doit-on protéger son petit monde au risque de lui faire croire à un monde “trop doux” ?

 

 

 

En photo : le petit livre offert par la crèche à Minipuce pour Noël

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Commentaires

20 comments

  1. Delph says:

    Je ne suis pas pour la surprotection, simplement parce que les enfants font leurs armes en chutant, s’égratignant, faisant des bêtises..

    Après je suis comme toi, elle chutait et pleurait j allais la réconforter en lui expliquant que ce n était pas grave, en riant aussi, dédramatiser à fond..

    Je n’ai jamais eu de parc, jamais eu de truc pour fermer portes et placards et elle n a jamais eu de soucis..

    C est aussi un apprentissage.. Leur apprendre ce qu’ils ont le droit ou pas, et surtout pourquoi…

    Evidemment tout ce qui était produits dangereux n’étaient pas à sa portée..

    Suis pas une “guedin” lool

    Mais alors l’histoire du casque -_- ça franchement je suis restée bouche bée

    D.

  2. EnilaDlb says:

    Comme toi, je ne suis pas pour la “surprotection” de Super-Zouzou. Néanmoins, à force de le voir, inconscient du danger, j’ai (juste une fois) songé à lui faire porter un casque… Il commence à
    crapahuter, et rien ne l’arrête…

    Néanmoins, nous n’avons sécurisé aucune zone. Il s’est déjà cogné sur l’étage bas de la table de salon, est tombé dans son parc (dans ses jouets), s’est même mordu avec ses nouvelles dents en
    tombant dans son lit… Mais finalement, un calin quand gros pleurs, une parole rassurante, et il repart !

    Je pense qu’ils ont plus peur qu’ils n’ont mal à vrai dire… Après, comme le dit Delph, c’est à nous, parents, de les surveiller et leur expliquer les interdictions…

    Si malgré tout tu équipes Minipuce d’un casque, on veut une photo 😉

    Bonne journée !

  3. MamanCherry says:

    Pareil chez l’ancienne nounou, il avait un casque alors qu’il commençait à peine le 4 pattes, mais vu les bobos qu’il s’est fait la bas c’est une bulle qu’il aurait fallut !

    Chez super nounou  rien en particulier, ils frappent à la porte du couloir pour être sûrs de pouvoir entrer sans cogner un enfant, et elle interdit l’accès à la cuisine. Il s’est cogné à la
    table basse plusieurs fois mais il ne dit jamais rien parce que c’est du tout mini choc, même pas mal !

    Chez nous on laisse la porte du couloir fermée pour pas qu’il aille chipper les croquettes du chat, et on a du mettre des attaches aux placards pour éviter qu’il les vide. Sinon juste des cache
    prise, quand on a vu qu’il commençait le 4 pattes.
    J’évite de m’alarmer quand il tombe, même si à l’intérieur j’ai envie de hurler et de le serrer fort ^^ Pour l’instant pas de bobo, je touche du bois !

  4. Fraisette says:

    Malheureusement pour moi je pense que sans protection c’est l’idéal dommage pour es boss et tout mais c le monde qui est comme ca car malheureusement dehors ce n’est pas tout doux.

    Ps un concours sur mon blog. bisous et bonne année

  5. magasaly says:

    je préfère les mettre en garde face au danger, leur expliquer les risques plutot que de les surprotéger quitte à avoir un accident le jour ou ils sont seuls face au danger sans savoir comment
    réagir….pour les escaliers par exemple, j’ai expliqué très tot aux filles que c’était dangereux, elles savent les descendre en se mettant a genoux en arrière (je ne sais pas si je suis très
    clair là)…quand je suis a coté elles les descendent seuls, par contre quand elles sont seuls elles nous appellent et ne les descendent pas seules….on est comme ça pour tout en général…mais
    c’est vrai qu’au début de la marche je tremblais a chaque pas qu’elles faisaient….elles tombent une fois, voir 2 et ensuite elles apprenent ;o)))

    bizz

  6. Yolina says:

    Moi j’aurais tendance à penser que nos bébés se confronteront bien assez tôt aux dangers du monde et que tant que je peux la protéger … De toutes façons on ne peut pas penser à tout et il
    arrive toujours un moment où ils se font mal quand même (le casque en revanche c’est un peu too much, je n’irais pas jusque là!)

    Par contre je me demande souvent comment font les gens qui n’ont pas de parc. Si tu dois t’absenter quelques minutes, pour prendre une douche par exemple, comment tu fais? Tu la laisses gambader
    sans surveillance?

  7. laetibidule says:

    Je pense que quand les enfants sont grands, il faut leur apprendre ou ce trouve le danger, afin qu’ils sachent les choses et éviter de les suprotéger.

    Quand, ils sont petits, il faut faire un mix des deux : ne pas rembourer tout les meubles, mais ne pas laisser les fenêtres ouvertes !!!

    En bref, seulement les protéger des danger très dangereux voir mortels !!!!

    Mais pour le peur du casque, je suis tellement angoissé par les risques de traumatismes craniens et de passer à côté que je crois que si on avait eu du carrelage chez nous, je l’aurais acheter
    !!!

    Je suis du genre : tu peux te casser la bras ou la jambe; mais je t’en pris ne te cogne pas la tête !!!!

    Bonne journée !!!

  8. pacotille says:

    Bonjour !

    Je suis d’accord avec toi ! Je suis une maman poule mais je crois qu’on ne peut pas mettre les enfants à l’abri de tous les dangers. Bien sûr on peut mettre des caches-prises partout, mettre ce
    qui est dangereux sous clé, bloquer toutes les portes etc. mais le jour où l’enfant se retrouve hors de cette bulle sécurisé saura-t-il repéré le danger ? Quand elle commençait à marcher, je
    surveillais beaucoup ma fille et je lui expliquais les dangers. A chaque fois qu’elle approchait sa main d’un prise, un grand non suffisait à l’arrêter et aujourd’hui à 5 ans elle sait ce qui est
    dangereux (le balcon, les médicaments, les prises…) et je peux (je l’espère !) lui faire confiance. Même chose au parc plutôt que de lui interdir plein de choses on a très vite essayer de lui
    apprendre à grimer en sécurité pour qu’elle soit à l’aise et nous n’avons eu aucune mauvaise chute. et quand je vois ce qu’elle fait avec ses copines à l’école sur les tobbogan et les échelles je
    suis contente de lui avoir donné la maîtrise de ces jeux parce que dans la cours, on les laisse tout faire !!

    Maintenant, je pense que ça dépend peut-être aussi du caractère de l’enfant.

  9. Céline says:

    Pareil : je n’ai jamais voulu trop sécuriser la maison car ils doivent aussi faire leurs expériences. Mais dans la limite du raisonnable tout de même, donc : barrière en haut et en bas de
    l’escalier (malrgé cela nous avons déjà fait un tour aux urgences car si on oublie de fermer la barrière : bah ça sert à rien ! lol), cache prise électrique et sécurité sur les meubles bas de la
    cuisine qui abritent les produits nocifs. Pour le reste : roule ma poule ! Et pas de parc chez nous non plus, je ne suis pas fan et puis de toutes manières on n’a pas la place ! lol

  10. ladybutterfly says:

    Je suis d’accord pour un juste milieu

    Je ne protege pas mes enfants des bosses et des bleues, et d’ailleurs on a jamais eu d’accident grave pour eux.

    Par contr eje les protege pour les images qui passent a la télé, des conversations de grand qu’ils ne peuvent pas comprendre, etc …

  11. missbrownie says:

    Dans notre ancien appart, tout était sécurisé pour TiBiscuit et Chupa. Petit à petit on a ouvert leur espace en leur laissant de plus en plus d’autonomie et tout s’est bien passé. Chupa a du se
    prendre 2 fois la lèvre sur la table basse mais ça s’évite difficlement…

    Pour Chichi, nouveau lieu, moins d’espace dans le séjour alors on a décidé d’investir dans un parc mais il passe son temps debout à nous regarder comme un malheureux…

  12. Soizic says:

    Je suis assez d’accord avec toi. Je ne pense pas que ce soit lui rendre service que de surprotéger son enfant. Notre louise vient d’avoir 1 an, elle s’agrippe partout pour se lever, tombe
    souvent, mais nous n’avons toujours pas équipés notre appart’ de protections. Cependant, nous songeons tout de même à en mettre quelques unes. Je pense que c’est comme tout, il faut être modéré.
    Bien sûr ce sont des enfants, avec toute la naïveté que ça inclu, on se doit donc de les protéger un minimum, mais c’est en tombant qu’on apprend, non ? 

  13. Jessica B says:

    Mes filles n’ont jamais porté de casque, mais par contre, nous avons tout le temps protéger tous les coins, fermetures de portes, etc..

    La plus grande, moins casse cou que la plus petite, ne s’est jamais réellement fait de graves blessures.

    La plus petite en revanche, est sans cesse, en train de se cogner partout ! Je ne compte même plus le nombre de bosses qu’elle a pu acquérir !

    Bref, tout ça pour dire que je ne pense pas qu’il faille les habituer à un monde de douceurs car ça ne sera jamais comme ça !

  14. maviedemere says:

    Ici on a fait l’acquisition d’un parc mais c’était plutôt pour que Tipou ai son espace à lui ou les animaux ne vont pas.

    Au final depuis quelques temps il ne va plus dedans, les cadeaux reçu à Noel prenant quasiment la moitié du parc on va éviter de les mettre dedans. En plus il adore gambader dans tout l’appart
    donc du coup maintenant on le laisse vadrouiller (sauf la cuisine ou on a installé une barrière de sécurité)

     

    Bisous

  15. MANOLLO says:

    Bonjour,

    Super article. Je crois qu’on passe toutes par cette phase avec nos enfants. La mienne a maintenant 19 mois et je n’ai ni protégé les coins de table, ni le sprises électriques. Elle est tombé
    plusieurs fois, a beaucoup pleuré… et maintenant elle tombe et dit boum, elle sait aussi très bien se rattraper. Oui j’ai eu peur tant de fois qu’elle se fasse très mal voir plus… et je le
    crains encore mais elle a davantage confiance en elle maintenant. Ces obstacles l’aident à grandir.

    A bientôt

  16. Audrey says:

    Tout comme toi, je n’ai pas équipé les coins de table, les portes et tiroirs… Seules les prises sont protégées et deux ou trois trucs comme médicaments et produits d’entretien. Je tremble aussi
    en ayant peur d’un gros bobo. Des bosses, il en a eu, il en aura d’autres (malheureusement) mais je ne suis pas pour la surprotection. Ca ne m’empêche pas de le surveiller en permanence et
    d’avoir très peur pour son entrée à l’école en septembre où là, je ne pourrai plus veiller sur lui comme aujourd’hui…

    Chouette article

    Bisous

  17. Elodie says:

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Ici, on a juste mis des caches prises, et des goulottes pour les fils, car la miss avait la facheuse tendance à tirer dessus et les mordiller. Le parc, à la
    base je suis contre, je me dis que pour apprendre, un enfant a besoin de bouger, de “s’évader” et de se promener… Puis mes parents en ont trouvé un vieux chez eux (le mien) alors j’ai testé
    (pour par exemple aller aux toilettes sans être suivie : à l’époque la miss ne marchait qu’à 4 pattes). Ben deja elle s’agripait en hurlant (pareil que toi, est-ce par manque d’habitude???) je ne
    pouvais pas la laisser plus de 5 minutes, et par la suite, elle l’utilisait en… trotteur! Ben ouais, c’était un chouette suport pour parcourir le salon! (un peu encombrant par contre!)

  18. Coralie says:

    D’après moi il n’est pas bon de surprotéger nos enfants, néanmoins quand ils sont encore petit, je pense qu’il est necessaire d’adapter un minimum l’environnement dans lequel ils évoluent (sans
    aller jusqu’à leur mettre un casque!!). Néanmoins seule une table dont la tranche est très dangereuse est équipée de mousse. Par contre Léonard a un parc: pas question pour moi de prendre ma
    douche et de le laisser sans surveillance car même dans sa chambre il y a des danger: tiroirs de commode, bosses diverses…

    Après chacun fait comme il le sent mais ça serait quand meme dommage si bebe se blesse alors que ça aurait peut etre pu être évité

  19. Elodie says:

    Pour celles qui se posent la question “comment faire pour se laver si vous n’avez pas de parc?” je me lève avant la miss pour la semaine (à 7h00 et elle à 7h30) et le week end, c’est le papa qui
    s’en occupe pendant ma douche…

  20. Maud says:

    Article et débat intéressants…

    Je pense comme Pacotille et Ladybutterfly… je n’ai rien protégé dans la maison, ni les prises, ni les placards, mais on dit souvent “non”, pour apprendre ce que l’on ne doit pas faire… Juste
    les fenêtres, jamais ouvertes si je ne suis pas là.

    On fait très attention par contre à la télé et aux conversations…

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !