Etre enceinte en été, c’est plus difficile : mythe ou réalité ?

etre-enceinte-l-ete.jpg

 

Ma première grossesse a débutée à la fin du mois de mai 2010. J’ai donc vécu l’été pendant mes 3 premiers mois de grossesse, une période pendant laquelle j’étais bien plus accommodée par mes nausées surdéveloppées que par la chaleur. À vrai dire, je ne me souviens pas avoir souffert du chaud pendant cet été là.
Je me revois plutôt le nez devant mon assiette de crudités, la piscine de la résidence, dans laquelle nous avions loué un petit appartement, en fond de décor… Je regardais cette assiette encore pleine en me demandant si j’allais réussir à la vider.
Cette fois-ci, voilà que tout est bien différent. J’en suis à mon 5ème mois de grossesse et nous sommes en plein été… On m’avait dit que ça allait se gâter… On m’avait prévenue…

Oui, on m’avait prévenue ! A peine la grossesse annoncée à mon entourage, à peine j’entendais déjà des “oh la la, tu vas être enceinte en plein été !”. Et moi, ça ne me faisait pas vraiment peur. Moi, je pensais que ça passerait comme une lettre à la poste, que j’aurais chaud oui… comme a chaud n’importe lequel d’entre nous.
Mais la réalité était bien toute autre, telle que l’on me l’avait décrite. Cette idée selon laquelle chaleur et grossesse ne font pas bien ménage n’était donc pas une légende…

L’été, comme bon nombre, je l’ai attendu, espéré… J’ai même cru qu’il ne viendrait pas !
Et puis il s’est installé, le ciel s’est dégagé, le soleil s’est montré, la chaleur a fait son nid.
Et le moral en berne est remonté aussi vite que le mercure.

Ma fatigue de femme enceinte déjà maman, quant à elle, s’est fait plus présente aussi. Elle a su me rappeler à l’ordre et m’inciter à lever le pied.
J’ai cessé de courir après le temps le matin, quitte à arriver plus tard au travail. J’ai compris que la chaleur ne serait pas mon alliée et qu’elle ferait tout pour me terrasser.
Je ne lutte plus contre le sommeil quand il vient le soir, je m’abandonne aux bras de Morphée, sans rien dire, sans broncher. Je laisse mon cerveau marcher au ralenti parce que, de toute façon, je n’arrive plus à réfléchir dans une atmosphère devenue moite.
La chaleur m’impose désormais le repos, elle m’apprend à me ménager et, surtout, à penser à moi et à la petite fille que je porte.
Mais j’avoue que je ne peux m’empêcher de penser aussi à l’Homme que je souhaite ménager lui aussi parce qu’attendre un enfant quand on est le papa, ce n’est pas facile non plus.
Le corps ne travaille pas mais l’esprit si… Tant de choses peuvent perturber ce roc d’apparence et le rendre plus vulnérable (je parle en connaissance de cause).
Alors j’avoue que quand l’Homme est à la maison, je me ménage moins, je pense moins à moi… Je pense à nous, à notre famille, notre foyer, tout ce qui fait que nous sommes “nous”.

Mais il est toujours un moment où la chaleur revient me chuchoter à l’oreille la nécessité de me reposer…

Et vous, avez-vous déjà vécu une grossesse sous le soleil ? Et selon vous, être enceinte en été c’est plus compliqué ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commentaires

Commentaires

26 comments

  1. Cynthia Porquet says:

    Coucou ^^ Moi je n’ai pas de comparaison, mais P’tit Loup est arrivé en Août et franchement j’en pouvais plus.. il faisait trop chaud et comme j’étais alitée la plupart du temps, impossible de
    vraiment me rafraîchir.. je n’avais pas trop le droit de sortir en plus, ni de prendre des bains.. 

    Du coup si je peux éviter les derniers mois en été pour le prochain (si jamais y’en a un) je le ferai 😉 

  2. Edwina D. says:

    Moi ma première grossesse s’est déroulé en Hiver, mais j’ai accouché en Juin et à ce moment il y’avait une chaleur étouffante, dès le mois de Mai, j’étais à la toute fin et là j’ai cru mourir ‘de
    chaud’ lol … Et durant ma seconde grossesse j’étais enceinte de 5 mois et demie arrivé l’été, c’était l’an dernier et il n’a pas fait vraiment chaud, donc je ne me suis pas du tout senti
    mal.. 

  3. Cleophis says:

    Oh que oui! 1ère grossesse qui se termine mi-août, je n’en pouvais plus, le mythe de la baleine échouée s’est réalisé!! Je n’arrivais à dormir que de 5h du matin à 12h, les heures les plus
    fraiches. 

    2ème grossesse avec terme en octobre donc 6ème et 7ème mois, l’été, un enfer aussi surtout quand il faut emmener la grande au parc pour la divertir. J’ai accueilli la rentrée à la crèche avec
    soulagement! Je dormais en petite culotte toutes les nuits…

    Courage!

  4. edwige says:

    Bonjour,

    j’ai à chaque fois été enceinte en plein été car mes deus filles sont nées chacune en novembre.

    mais la chaleur ne m’a pas incommodée car entre 4 et 6 mois de grossesse, je n’étais pas encore assez leste si je puis dire et ce n’est pas aussi difficile qu’à 8 mois passés.

    enfin, en ce qui me concerne, même enceinte de la deuxième, la chaleur n’a pas été une ennemie: bains de mer, siestes à gogo, profitez de cet été pour farnienter.

    Bon courage.

    valérie

  5. missbrownie says:

    Ma seconde grossesse, je suis partie 2 ou 3 semaines en Tunisie alors que j’étais enceinte de presque 6 mois …

    Bizarrement, ce n’est pas l’été que j’ai le plus mal supporté, pourtant, il faisait vraiment très chaud et j’avais un bébé de 15 mois à m’occuper.

    Je pense que vivre son 3ème trimestre pendant une canicule est beaucoup plus dur … 

  6. Madame Hérisson says:

    En ce moment, tout le monde s’inquiète pour moi à cause de la chaleur mais j’ai l’impression de tenir le choc : c’est vrai que je bois beaucoup plus que d’habitude mais je me sens encore capable
    de faire plein de trucs dans la journée ! Même si j’attends les prochaines vacances avec impatience ^^

  7. Emilie says:

    J’ai accouché le 28 Août 2011 le jour du terme alors la grossesse en plein été j’ai donné, il y avait même eu des températures record autour de 37° fin juin. Bien sûr je n’ai pas d’élément de
    comparaison mais ça ne m’a pas paru plus pénible que ça.

  8. debbie22 says:

    Actuellement enceinte de 8 mois, c’est la même à la maison ! Si ce n’est que je pense qu’il veut mieux être “trés enceinte” par ces grosses chaleur qu’en plein milieu de grossesse, ne serait-ce
    que pour l’avantage de ne plus devoir travailler et affronter l’extéreur…

    Ce dont je souffres surtout c’est de la pauvre qualité de mon sommeil la nuit, qui me change en loque humaine 1 jours sur 2. Je passe alors cette journée là à dormir comme si j’avais fait une
    nuit blanche, alors que je n’ai pourtant pas été très active la veille…

    Bon courage, l’important est d’écouter les signaux de ton corps, car tu ne pourras sûrement pas ménager les 3 êtres qui composent ta famille sans prendre soin de toi…

  9. Kiara says:

    Je suis actuellement enceinte. Dans 5 semaines bébé sera là. Et honnêtement, même si on m’avait bien dit que ce serait dur en été, je ne pensais pas que je souffrirais autant de la chaleur! C’est
    épuisant donc je me repose. J’aère l’appartement mais il fait + de 25°C, mes jambes gonflent, je bois des litres d’eau, j’ai acheté un brumisateur. Bref, les grosses chaleurs, c’est déjà fatigant
    quand on n’est pas enceinte, alors si près du but, c’est infernal!

  10. Anne-Sotte says:

    Pour ma première grossesse, j’étais déjà enceinte l’été (puce née en septembre). Je n’ai pas souvenir d’en avoir souffert. Nous étions en vacances quand il avait fait chaud, je profitais donc de
    la mer, et le reste de l’été a été raisonnable. Puis Louise est arrivée en septembre et n’a pas souffert de la chaleur.

    Pour cette seconde grossesse, je suis enceinte 1 mois plus tôt, la puce est prévue en août (je suis donc à 8mois et demi, donc à fond en mode grosse baleine…). Personnellement je trouve ça
    chouette le congés mat’ l’été, car on part en même temps que quand tout le monde est en vacances, et on peut se promener, surtout une fois que bébé est là, alors qu’en hiver tu restes camouflé au
    chaud chez toi. Après, c’est clair que ces jours-ci, il fait super chaud… et ma maison n’est pas bien fraiche. Au boulot j’avais la clim, c’était finalement plus agréable ! Mais je prends sur
    moi, avec mon ventilo à fond, et la piscine gonflable de ma fille pour me rafraichir. Et j’attends impatiemment la baisse des températures… C’est clair que je fonctionne bien au ralentit en
    tous cas ! Tout ce que j’espère, c’est qu’il ne fera plus chaud comme ça une fois que bébé sera là, car ça ne doit pas être facile à gérer avec un nouveau-né…

    Bon courage à toi !

  11. Maman tourbillon says:

    Moi aussi j’étais enceinte durant l’été 2010, et je n’avais pas souffert de la chaleur (encore un été pourri certainement).

    Là je vais débuter mon 9ème mois, et honnêtement la chaleur a été difficile à supporter. Et encore, mes jambes ne se sont pas transformées en poteaux ! Le plus dur je crois c’est d’accoucher
    pendant la canicule car les chambres de maternité ne sont souvent pas climatisées …

  12. rosedessables says:

    Bonjour, j’ai lu votre blog et surtout le post sur la deuxième grossesse. On se retrouve dans vos écrits

    Merci pour ces mots criants de vérité, c’est bien écrit et beau comme tout.

    Bien a vous;

     

     

  13. Untibebe - Titeve says:

    Tu n’as pas de premier bout de chou à aller chercher à la crèche sous le soleil : ça aide je pense. En fait moi c’est ce qui m’épuise le plus : devoir être sous le soleil pour me charger de ma
    fille… sans elle, je serais plus zen, je pourrais m’occuper de moi seule lol… Profite bien de cette première grossesse miss Des bisous

  14. Untibebe - Titeve says:

    Ah ces signaux, ils ont été nombreux ces derniers temps ! mon coeur s’emballe au moindre effort… même le plus infime ! Bref, tu as raison, il faut s’écouter, c’est important

  15. Untibebe - Titeve says:

    Je pense que c’est pire en effet à quasi 1 mois du terme. J’espère que la température a un peu baissé chez toi. Prends soin de toi en tous cas

  16. Untibebe - Titeve says:

    C’est vrai qu’être enceinte l’été donne l’impression d’être en vacances avec les autres ! Mais pour partir en voyage c’est bof quoi… Moi j’aime bien partir l’été 🙂 En tous cas j’espère que les
    grosses vagues de chaleur seront passées quand tu auras accouché ! Des bises et prends soin de toi

  17. Untibebe - Titeve says:

    Quand je pense à la chaleur qu’il faisait en salle de travail quand j’ai accouché en février 2011, je me demande quel enfer ça doit être en été !

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !