Je suis allée chez le psy…

bed.jpg

 

Il y a quelques années, avant d’arriver à Paris, j’ai mis un beau fouillis dans ma vie. Autrefois jeune fille rangée et trop gentille, j’ai troqué ma tenue de petite fille sage, casée trop tôt, contre celui de démone vagabonde. Oh, cela ne se voyait pas forcément en apparence mais l’intérieur de la personne que j’étais était bien gâté !


Très vite, j’ai eu besoin de voir un psy. J’ai donc déniché une psychologue dans la ville où je vivais alors. L’expérience a été des plus affreuses pour moi. Quand je suis arrivée dans le cabinet, je me suis sentie très mal à l’aise. Installée sur un fauteuil en osier, face à la psy qui me regardais de ses gros yeux, j’ai déballé ma vie, mes problèmes et mes craintes. J’attendais une réponse ou quelques mots, quelque chose qui allait me guider pour aller mieux… et je n’ai rien eu. Les seuls mots qui sont finalement sortis de la bouche de cette femme ont été : “ça fera 40 Euros. Souhaitez-vous un autre rendez-vous ?”. Un autre rendez-vous pour faire quoi ? Pour donner mes sous à une femme qui ne fais qu’écouter (et encore, écoutait-elle vraiment ?)? Pour ça, il me suffisait de me dégotter une amie assez patiente pour me laisser débiter mes problèmes existentiels sans mot dire… et en plus ça aurait été gratuit !

Je suis donc ressortie de son cabinet en larmes avec cette horrible impression d’avoir été “violée” mentalement.

 

Ensuite, j’ai déménagé et j’ai mis de côté cette idée de psy. Mais, j’avais à l’époque une amie parisienne qui allait chez une psychothérapeute qui elle, était très bien. J’ai donc décidé d’aller à sa rencontre, mes problèmes sous le bras. Et là, ce fut autre chose. Un cabinet chaleureux et accueillant et une psy souriante. Dès le départ, elle a mis les choses au point : nous discuterions. Nous avons discuté. Elle me posait des questions et elle notait ce que je disais. Ainsi, d’une séance à l’autre, elle savait où nous en étions. Elle ne me donnais pas de réponses, le but étant que je les trouve moi-même ces réponses, que j’apprenne à me comprendre et à comprendre mes réactions par moi-même. Avant de la quitter, elle me laissait toujours “des devoirs” pour la fois suivante : noter mes meilleurs souvenirs d’enfance, les mauvais aussi, entre un milliers de choses… Ce fut une période très enrichissante pour moi (mais pas pour mon comte en banque qui lui voyait rouge : une séance à 60 Euros toute les semaines, ça fait mal).

Je suis venue la voir pendant presque un an et j’ai beaucoup appris sur moi et sur ma façon de fonctionner. Je pense que j’aurais dû continuer mais le côté financier avait trop de poids pour moi.

 

Pendant des années, je n’ai plus vu de psy et puis, de toute façon, je n’en ressentais plus le besoin. Mais, quand je suis devenue maman, un ras de marée d’émotion s’est abattu sur moi et le besoin de voir un psy s’est à nouveau fait sentir. J’en ai donc parlé à mon médecin qui m’a conseillé d’aller voir une psychiatre de sa connaissance (le psychiatre est en partie pris en charge par la sécurité sociale : donc moins coûteux). La psy en question répondait à mes appels téléphoniques mais elle était toujours en consultation. Elle me promettait de me rappeler et ne le faisait jamais. Une fois, elle m’a assez bien fait comprendre qu’elle avait assez de clients comme ça et que ma venue ne l’intéressait pas vraiment. J’ai donc laissé tombé et j’ai décidé d’en trouver une autre, moi-même.

Rendez-vous pris, je me suis rendue dans ce cabinet cosy, chic et charmant d’un immeuble typiquement parisien. La psy, très chic également, m’a fait entrer dans son bureau. Même si le décor était agréable, je ne me suis pas sentie bien. Elle a commencé, d’une voix trop douce à me demander pourquoi je venais la voir. La gorge nouée, je lui ai expliqué mes difficultés liées à l’allaitement, mes réactions de rejet vis à vis de ma famille à sa naissance, mes réactions par rapport à l’Homme depuis que je suis maman et un tas d’autres choses toutes plus intimes les unes que les autres. Elle hochait la tête et ne notait rien. Je me suis dit “ça recommence”. Alors j’ai stoppé net mon discours et je lui ai demandé :

– Mais comment procédez-vous ? Vous écoutez simplement ou installez-vous un dialogue entre le patient et vous ? Parce que si vous ne faites que m’écouter, s’il n’y a pas d’échange, ça ne va pas me convenir.

Toujours d’une voix trop douce trop aimable et énervante, elle me répond quelque chose d’assez vague que je ne saurais retranscrire ici… En fait, je crois que je n’ai pas compris son charabia…

J’ai continuer à parler tout en sachant que je ne reviendrais pas la voir. Je regardais ses chaussures trop chères et je savais que je contribuerais à lui en payer une autre paire tout aussi luxueuse si je continuais ces séances.

J’étais en pleine interrogation sur un sujet qui me tenais à coeur quand elle a oublié sa voix toute douce et s’est mise à parler avec entrain : “bon, on en parlera la prochaine fois (genre  “la suite au prochain épisode”). Vous réglez par chèque ?”… et voilà encore 60 Euros envolés (en partie remboursés oui… mais j’ai perdu la feuille de soin comme une andouille !!!). Nous avons pris un autre rendez-vous pour la semaine suivante que je me suis empressé d’annuler le lendemain. Je n’ai pas eu le cran de lui dire que sa méthode ne me convenait pas.

 

Et voilà comment je me retrouve aujourd’hui sans psy pour écouter mes “malheurs” de nouvelle maman, constatant avec regret que les bons psy, ça ne court pas les rues…

 

Et vous, avez-vous déjà eu recours à un psy ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Commentaires

This entry was posted in TESTS.

21 comments

  1. stephaline says:

    les spy c’est comme les doc ou les coiffeurs (désolée pour le parallèle ..), y’en a des bons et des moins bons !

    Après, peut etre que le blog peut justement te permettre de retranscrire certains dilèmes. Perso, ca m’a beaucoup aidé a positiver ma vie.

    J’avais tentance a la trouver sans saveur, routinière, etc etc (bref, le fameux besoin d’aventure me chatouillait les oreilles) et mon blog m’a permis de me rendre compte que ma vie etait riche
    d’autre chose .. d’amour, d’amis, d’une famille fiable et solide, de sortie, de petits bonheurs très simples mais au combien importants …

    Peut etre d’aidera t-il a trouver la réponse a tes questions ?

  2. La Journaliste IT Pink & Green says:

    Ca me rappelle des souvenirs !

    J’ai vu plusieurs psys comme toi, des bons et des moins bons (pour pas dire nuls). Par chance le premier que j’ai vu était très bon, ce qui m’a aidée à garder confiance et à me dire qu’il y en
    avait chez qui ça fonctionnait. 

    Mais leurs méthodes ont toujours été très traditionnelles et ressemblantes finalement. Jusqu’à ce que je rencontre une femme extraordinaire, une psy qui travaille différemment. Elle a pris un
    scalpel de l’esprit en quelque sorte, elle me l’a donné et m’a aidée à couper dans le vif. C’est avec elle que j’ai fait un gros gros travail et que j’ai renoué avec la sérénité.

     

    Je te souhaite de trouver quelqu’un de bien, c’est vraiment essentiel. Bon courage !

  3. ladybutterfly says:

    Je suis allé en voir 2, mais des psy specialisé dans les problemes de famille. Je suis tombé sur des bons, et je ne regrette pas.

    Je pense quand meme que ca doit etre difficile de trouver celui qui nous correpond et pouvoir faire un suivi regulier.

    Ne perd pas espoir, surtout que tu sais un peu ce que tu cherches, tu touvera le bon

  4. Mme Déjantée says:

    As-tu regardé du côté des approches cognitives de la psychologie??? Tu ne risques pas de subir ce genre de soit-disant écoute active totalement passive et puis ils considèrent que la finalité
    d’une relation psy-patient est qu’elle se termine un jour!!! Va voir sur le site de l’EMDR qui est une des approches, il y a un annuaire de praticiens qui m’ a été conseillé par un ami étudiant
    en psycho cognitive… Bon courage!

  5. Isabelle says:

    Bonsoir,

    Voici un site que j’ai conçu et dédié aux difficultés liées à la maternité : http://jeunes-mamans.mavieenmieux.fr. Il a été construit avec des psychologues cliniciens et des coachs certifiés : vous pouvez y découvrir leurs articles, et leur parler par
    téléphone ou par mail. Jeune maman moi-même, j’ai conçu ce site car je trouvais que cette période remue beaucoup de choses, et qu’on est alors bien seules, notamment à la reprise du travail (et
    ce même si on est familialement très entourées…). N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

    Pour information, les séances ayant lieu par téléphone, il y a par construction une interaction, il y a actuellement une offre de tarif intéressante et surtout, vous pouvez choisir la personne
    (photo, mini présentation) qui vous accompagnera ! Le « fit », j’y crois beaucoup.

  6. Audrey says:

    Souvent, je me dis que je ferais bien d’aller voir un psychothérapeute car moi aussi j’aurais besoin d’avoir un échange pendant une séance, sinon, je peux très bien me parler toute seule pendant
    la sieste du petit, ça fera le même effet !!

    Et en ce moment surtout j’en aurais besoin, avec mes problème d’hypocondrie… je dis donc, pourquoi pas !!

    Petite parenthèse, j’ai oublié de te dire que dimanche je t’ai fait un petit coucou sur mon blog : http://notreaventurepourque1et1fasse4.over-blog.com/article-liste-des-moments-de-vie-n-5-80514573.html

    Bisous

  7. nessa:0091: says:

    j’ai eu un psychiatre  , un tres bon, avec un dilogue, il m’a conseillé de lire un livre (j’étis venu pour harcelement moral) il m’a aidé à remanier mon cv , me donnait des billes ….j’ai
    du arrêté mon arrêt maladie s’éternisant il ne voulait pas prendre de risque auprès de la sécu , ça ‘a vraiment déçu mais je le recommande, sur Paris 

  8. Delphine says:

    Hélas, je n’ai jamais trouvé de psychiatre “compatible” avec moi. Je n’avais pas non plus envie de payer. J’ai ainsi fait quelques cabinets de psychiatres soit muets (très inquiètant, surtout
    pour quelqu’un mal dans sa peau) soit paraissant bien plus déjantés que moi.

    Par contre, j’ai rencontre au moins deux psychologues qui avaient l’air compétents et continuant à se former encore et toujours sur de multiples techniques de “guérison”, de mieux-être et à
    travailler sur eux-mêmes.

    Certains psychologues acceptent de faire des prix. Il ne faut jamais hésiter à parler de ta situation financière difficile (même si ce n’est peut-être pas trop vrai, je ne sais pas).

    Je n’ai jamais réussi à voir un psy pendant une longue durée. Ce n’est pas facile de croire à un changement profond de soi par des rendez-vous qui ne débouchent, sur l’instant, à rien de
    particulier. Il faut de l’investissement.

    Moi-même, actuellement, je ne crois plus à un soulagement de mes névroses, de mes obsessions, de mes angoisses quotidiennes, d’une hyperémotivité et je crois plutôt que je dois faire avec et
    profiter de chaque moment d’apaisement.

    Ce qui me soulage souvent, c’est de “dégueuler” toute ma souffrance à une amie qui est très compréhensible et qui parle, elle-aussi, de ce qui ne lui va pas.

    J’ai compris, pas depuis longtemps, que l’amour ne me “guérira” pas, et qu’il ne faut surtout pas tout dire à son bonhomme, au risque de gâcher son histoire. Aller voir ailleurs, et l’amitié est
    peut-être, entre autres, une bonne solution instantanée.

    Je t’embrasse et pense à toi.

  9. Elisegudinna says:

    Tu peux m’envoyer un mail si tu veux!!!! 🙂

    Pas sur de pouvvoir t’aider mais peut-être te donner des pistes 😉

     

    Biisous et bon courage!!! 🙂

  10. Titeve says:

    Je pense que comme tous médecins, il y en a des bons et des mauvais. Je crois qu’il ne faut pas hésiter à en parler autour de soi (quitte à passer pour une dinguotte) pour avoir le ressenti des
    autres.

    Pas facile de tout dire à l’Homme… les hommes n’ont pas notre sensibilité et ne comprennent pas toujours nos côtés “tordus”. Le mieux c’est de pouvoir parler de nos angoisses à quelqu’un de
    compréhensif… mais en même temps je préfère que ce ne soit pas une amie… déjà il faudrait que j’en ai une qui comprenne ce que je ressens et ça c’est pas évident… et puis j’en ai tellement
    peu que je risquerais de les faire fuire !! ^^

     

    Bisous ma tite soeur !!!

  11. Titeve says:

    Sur Paris ? Je suis preneuse ! Peux tu me dire de qui il s’agit ?

    Tu peux m’envoyer son nom sur mon adresse untibebe(@)yahoo.fr si tu ne veux pas laisser son nom en commentaire.

    MERCI !

    Belle journée !

  12. samdalia says:

    c’est dommage……….j’ai eu recours à un psychiatre (et c’était 43 euros je crois..en partie remboursés..) et ça a maché du premier coup, je l’ai aimé de suite….il prenait des notes aussi et
    savait du coup toujours où nous en étions resté….il me tardait le jour où j’allais le voir…j’ai décidé d’arrêter un moment le jour où je n’ai plus eu de mutuelle en lui disant que je
    reprendrais rendez-vous..et depuis des mois je ne l’ai toujours pasfait…pourtant ça me manque drôlement et lorsque je ne vais pas bien, que je me “bat” contre moi même à ne pas savoir dire NON
    ou MERDE à des gens autour de moi qui me pourrissent, je me demande ce qu’il m’aurait dit et je le fais….ça m’aide…

     

    C’est sur que ça revient cher ces séances “pour rien”….mais ça vaudrait le coup que tu retentes ta chance avec qq d’autre..c’est rare que ça marche du premier coup, moi je crois que j’avais
    juste eu vraiment un sacré coup de chance de tomner sur le bon tout de suite…

    courage, bises!!!!

  13. samdalia says:

    j’ai lu le com de Mme Déjantée et fugures toi que je suis entrain de réfléchir à l’EMDr…j’ai une amie qui a fait ça et qui a été très vite soulagée..les séances n’ont pas été nombreuses mais le
    résultat aété flagrant!! c’est qq chose à creuser je crois…..

  14. Titeve says:

    Je pense que je retenterais de voir un psy… plus tard… quand j’aurais oublié ma déception en fait… Pour l’instant, je crois que j’ai déjà beaucoup à faire entre les cartons et le reste.
    Mais mon désir de voir un psy sera inévitable, je le sais.

    Merci pour tes mots encourageants.

    Et toi tu penses reprendre rdv ?

     

    Gros bisous

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !