Quand le poisson se met à faire peur…

repas.jpg


C e week-end, Minipuce a mangé du poisson pour la première fois. A ce que j’ai lu, il peut être introduit assez rapidement dans l’alimentation du bébé : entre 6 et 7 mois.

Ma puce a maintenant 8 mois et une semaine et j’avoue que je n’étais pas spécialement pressée de lui donner autre chose que des légumes accompagnés de viande blanche (et encore la viande à petite dose… je ressens une certaine culpabilité à manger de la viande que je n’affectionne pas particulièrement d’ailleurs). Le poisson, ça me faisait peur… oui, lui donner de cette chair me fichait carrément la trouille.

Je me suis focalisé sur cet aliment plutôt que sur un autre en redoutant de lui en donner de peur qu’elle y soit allergique. Je n’ai jamais eu peur de ça avec d’autres aliments… en même temps, tout ce que je lui ai donné jusqu’ici n’était pas vraiment considéré comme allergène.

Dimanche, je me suis décidée à passer le pas (non sans crainte). Au menu : Cabillaud sur lit de carotte et haricots verts (en l’occurrence, il s’agissait plutôt d’une purée rassemblant le tout).

Dès la première bouchée, nous avons pu lire la surprise sur le visage de Minipuce qui a porté vivement son poing à la bouche en faisant une grosse grimace… La bouchée suivante a été la bienvenue, comme les suivantes. Finalement, elle a beaucoup apprécié. Et moi, pendant que Mademoiselle Lalala se régalait, je scrutait son visage et ses réactions à la recherche d’un éventuel signe d’allergie. Signe qui ne vint pas (fort heureusement !) et qui me rendit un peu de liberté !

 

Dans la famille, personne n’est allergique au poisson… donc aucune hérédité cachée sous cette peur que j’ai pu développer dans mon esprit… Seule la marraine de coeur de notre choupinette est allergique au poisson mais, étant extérieure à nos liens familiaux, il n’y avait aucune raison que Minipuce puisse développer le même type d’allergie.

Cependant, je crois bien que le fais d’avoir conscience de l’existence d’allergies chez quelques personnes de mon entourage m’ont placée devant un état de fait : Minipuce pourrait également être allergique à un aliment ! D’autant que cela ne semble pas rare. La crèche exhibe des petits tableaux un peu partout dans les couloirs indiquant aux parents mal-élevés de ne pas entrer avec de la nourriture au risque de tuer rendre malade un pauvre bout de chou innocent et allergique. C’est bien la preuve que des bébés peuvent être allergiques à un quelconque aliment (voire même plusieurs !). Non ?!

 

J‘ai passé le cap du poisson… A présent, je sais que d’autres caps se présenteront très vite devant nous : le gluten (contenu dans les céréales), les fraises, les kiwis, etc… Il me reste à remballer ma peur momentanément avant de renouer avec elle au prochain “nouvel essai alimentaire” ou simplement à l’évincer de ma vie (ce serait le mieux… mais pas le moins compliqué !).

 

Et vous, des “trouilles alimentaires” ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Commentaires

Commentaires

8 comments

  1. dolapapoteuse says:

    Pas de trouille alimentaire ici, c’est peut être un tort de ne pas se méfier… je n’ai peur que des trop gros morceaux et du risque de fausse route. 

    Jusqu’ici, Paul a goûté a beaucoup de choses sans problèmes… et il est hyper gourmand!!! 

  2. moa says:

    ah oui je confirme y a des bébés allergiques… y en a beaucoup aux arachides et c’est con mais y en a dans beaucoup de choses (genre les gateaux). Les fruits rouge mon doc ne préconise pas avant
    un ans et les kiwis 2 (j’ai une copine son gamin est allergique au kiwi, c’est suffisamenet spectaculaire pour m’avoir passé l’envie d’en faire manger à mes gosses).

    Par contre je suis désolé de te mettre en garde mais souvent ils disent qu’en cas d’allergie, la réaction n’apparait pas automatiquement après le premier contact avec l’aliment mais souvent après
    plusieurs (c’est pour ça qu’ils conseillent d’intégrer un nouvel aliment par semaine pour pouvoir trouver rapidement celui qui pose problème)

  3. ladybutterfly says:

    chez moi non, mais chez ma soeur oui beaucoup !

    mon neuveu 1 (le plus grand) a de nombreuses allergiques et c’est difficile  gerer, mais on s’habitue

    mon neveu 2 a beaucoup d’eczema atopique, on le pensais allergique aussi mais pour le moment non.

    c’est pas facile, mais pour eux vu que c’est fait des tout petits, ils apprenent a vivre avec et le gerer tres bien ^^

  4. Titeve says:

    Je ne saurais expliquer pourquoi j’ai peur à ce point des allergies alimentaires… Mais le risque de fausse route me fait très peur aussi… au final je me demande de quoi je n’ai pas peur..

  5. moa says:

    ca dépend de l’enfant et du degré d’allergie. le fils de ma copine qui est allergique aux kiwis il se retrouve avec la bouche pleine d’aphtes. la fille de mes copains elle devient pleine de
    plaques rouges. c’est selon

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !