Un amour naissant

ma-copie-1.jpg

J’ai mis du temps avant de me sentir vraiment maman, de sentir mon instinct maternelle me submerger. Je pensais que ça coulerait de source mais non… Non, je ne l’ai pas aimé tout de suite (c’est honteux de le dire ?)… Il m’a fallu le temps de la connaître, de l’apprivoiser, de la comprendre. Et puis il a fallu également que je fasse le deuil de ma vie d’avant.

C’est quand même pas facile de ne s’occuper que de soi et, d’un coup, devoir s’occuper d’un petit être totalement dépendant. Cela peut sembler égoïste de parler ainsi et cela en choquera sans doute plus d’une, mais je ne suis pas certaine que la maternité soit aussi facile à appréhender.

En fait, je n’ai jamais été en admiration devant les bébés. Pendant que mes copines de collège ou de lycée décoraient leur classeurs de photos de bébés, moi je les décorais de photos de chats… Les chats ont toujours eu le don de me faire vibrer d’un amour sans faille. Les bébés… bah, ça ne m’attirait pas.

Et quand je me retrouvais en présence d’un enfant, quel malaise ! Je ne savais vraiment plus comment me comporter… quoi lui dire ! Non, vraiment, parler à un enfant relevait vraiment du supplice pour moi. Alors, quand Minipuce est née, je n’ai pas su lui parler. Ben non… je ne savais franchement pas quoi lui dire ! Et quand je lui parlais, faut bien dire que je me forçais. Cela n’avait absolument rien de naturel. Autour de moi, tout le monde lui parlait… mais pas moi… Faut le faire non ?!

Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et Emma a grandit (trop vite). Elle a déjà deux mois et je commence seulement à l’aimer, à me sentir bien avec elle, à aimer la câliner. Je lui parle pour ne rien dire mais j’aime ça !

Les choses ont bien changées à tel point que le matin, je suis impatiente de la retrouver. Alors, parfois, quand elle dort encore, je la regarde… Ses petits yeux fermés, sa poitrine se soulevant doucement, ses petits doigts tout contre son visage… j’aime la regarder, observer le moindre de ses mouvements, de ses mimiques… elle est jolie ma petite princesse… et qu’est-ce que je l’aime !


Rendez-vous sur Hellocoton !


Commentaires

Commentaires

20 comments

  1. ladybutterfly says:

    En tout cas moi ca me fait plaisir a te lire.

    Et je suis bien d’accord avec toi, ce n’est pas parcequ’on met un enfant au monde qu’on doit l’aimer a la 1ere sec. On est attaché a lui, certe, mais il faut aussi apprendre a se connaitre pour
    finalement s’aimera sans retenue.

    Je suis sur que maintenant les choses iront mieux pour toi.

    bises

  2. wendy says:

    Je me souvent tu, préférant ne rien dire mais là…. je rêve d’avoir un bébé mais avant j’attends d’avoir mon permis et quand je lis tes mots je me demande : pourquoi !! Pourquoi faire un bébé si
    c’est écrire de tel horreurs. Pourquoi faire un bébé si c’est pour écrire ” Je n’aime pas les bébés” L’horloge biologique certainement…

  3. celline says:

    Wendy, avant de juger attends d’avoir un enfant. il y a des choses et des sentiments que l’on ressent que jamais on aurait pu imaginer avant d”être maman.

    Avoir un enfant c’est la plus belle chose qui puisse arriver à des parents mais on est pas chez les bisounours et c’est pas rose tous les jours, et avoir le courage de s’interroger sur ses
    sentiments et se remettre en question tous les jours c’est ça être une bonne maman.

     

  4. Titeve says:

    Tu sais, je n’ai jamais dit que je n’aimais pas les bébés… c’est juste que je ne me sentais pas à l’aise avec eux et sans les détester, je ne ressentais pas de tendresse particulière à leur
    égard… mais quand j’ai décidé d’avoir un bébé, j’étais alors persuadée que je le couvrirais de tout l’amour que je peux avoir en moi… sans imaginer une seule seconde comment je réagirais à sa
    naissance. J’avais envie d’un bébé, de MON bébé, un enfant que j’aimais bien avant qu’il ne naisse… je ne pensais pas que je ressentirais les choses à son arrivée.

    Je trouve ton jugement un peu dur…

  5. Titeve says:

    Merci… c’est vrai que meme s’il y a un attachement certain, on aime pas forcément tout de suite… mais à présent il est clair que ma fille je l’aime à la folie !!!!!

    Je sais que maintenant tout va aller mieux

    bises !!

  6. Lademoiselle57 says:

    Je ne suis pas maman, alors je ne saurai te dire s’il est normal ou non d’aimer tout de suite son enfant, mais ce dont je suis sure c’est que tu es sur la bonne voie et que même si tu n’as pas
    ressenti d’amour pour ta fille tout de suite, tu vas avoir tout le temps de rattraper. Si c’est bien elle sur la photo, elle est absolument magnifique (surtout quand elle dort, hein ? )

  7. Moa says:

    Je te lis et j’ai l’impression de lire mon histoire.

    A la mater pour la deuxième je lui parlais en faisant le change et je me suis surprise à me dire que pour mon fils je n’avais jamais réussi à lui parler comme ça. Je trouvait même ça ridicule.
    Maintenant c’est instinctif.

  8. Titeve says:

    Oui c’est drôle… moi aussi j’avais l’impression que c’était ridicule de lui parler. Parfois, encore, je ne lui parle pas… mais ça s’installe petit à petit. Et cette puce je l’aime !!!!

  9. Titeve says:

    Elle est magnifique même quand elle ne dort pas ! héhé ! elle est parfaite ma gamine ! Comme sa mère ! (oui, ok, là j’abuse !). Elle est très éveillée et ne pleure pas beaucoup alors elle est
    super agréable. Quand elle dort aussi elle est mimi… et au moins je peux me reposer ! 🙂

  10. Titeve says:

    En effet, je n’aurais jamais imaginé ça. Je m’imaginais aimer ma fille au premier regard et pourtant non…même si je ressentais de la tendresse pour elle.

    Merci pour ton commentaire

  11. DO says:

    J’ adore!!!!!!!!!

    Bravo pour tout ce courage et cette franchise. Je suis vraiment heureuse de voir que ca va mieux.

    Je vous souhaire plein de bonheur.

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !