La face cachée de Léna

Cette petite fille, tout le monde l’adore. Avec sa bouille de poupon, ses jolis sourires, son regard malicieux et son dynamisme, elle fait craquer les plus petits comme les plus grands. Si bien qu’elle est devenue une mascotte de l’école. Elle y a des copains et copines dans tous les sens… Surtout en grande section. Les filles de grande section, les copines d’Emma en sont fans. Elles l’interpellent de bon matin, espérant avoir un regard ou un sourire de notre progéniture, lui offrent même des petits cadeaux. Je ne compte plus le nombre de babioles qu’elle nous ramène quasi quotidiennement à la maison. Bref, cette petite a tout pour plaire… Pourtant, il faut que je vous parle de la face cachée de Léna.

face-cachee-de-lena

Sous ses airs d’enfant de choeur se cache un drôle de caractère

C’est que Léna n’est pas celle que connaissent les enseignants de son école ou encore ses camarades de classe quand elle est à la maison. Malgré son visage de poupon, elle sait nous faire tourner en bourrique. Et puis, il faut composer avec son caractère à cette petite !

Elle sait ce qu’elle veut… Ou pas…

En fait, bien souvent, on a du mal à cerner ses souhaits. Elle, qui semblait pourtant avoir un avis bien tranché, peut se trouver dans un état d’ignorance la plus totale quelques secondes seulement plus tard. Dès lors, cela donne lieu à des discussions sans fin qui me poussent bien souvent à m’énerver. Parfois, je me demande si elle ne le fait pas exprès.
Genre, elle dit vouloir un yaourt. Toi, bonne poire, gentil parent, tu lui donnes ce fameux yaourt.

Mais, il faut croire que, durant l’intervalle d’à peine une minute qui t’aura permis d’aller à la cuisine et de revenir, il s’est passé des tas de choses que tu as, bien évidemment manquées. Un peu comme certains passages d’un film. Si t’en loupe un bout, tu ne comprends plus rien. Ben, avec Léna, c’est un peu pareil.

Durant cette minute d’absence, il semble qu’elle ait changé d’avis. Sauf qu’elle ne te le dit pas. Elle préfère se mettre en colère à la vue du yaourt et de dire qu’elle n’en veut pas. Dès lors, elle croise les bras et fait une (jolie) moue. Mode bouderie activé, plus rien ne pourra la faire sortir de cet état… Plus rien…

L’heure du réveil et ses mystères

S’il est un moment que je parviens à redouter, c’est bien celui-là. On ne sait jamais vraiment comment elle sera au réveil. La majorité du temps, elle se réveille en pleurant parce que sa sœur a allumé en grand la lumière de la chambre et qu’elle a fait du bruit en se levant. A partir de ce moment-là, vous pouvez être assuré de devoir faire prendre le petit déj à Miss Ronchon en personne (et encore, si elle accepte de le prendre).

Parfois, elle se réveille avec le sourire. C’est arrivé ce matin d’ailleurs. Elle m’a accueilli les bras grands ouverts avec un gros sourire. Elle m’a même demandé un câlin et m’a prise dans ses bras. Le truc qui n’était pas arrivé depuis des lustres !

face-cachee-de-lena-2

L’ heure du coucher

C’est une autre histoire… Bien que fatiguée, elle ne veut simplement jamais aller au lit. Le coucher peut parfois se révéler interminable (et ça a le don de me taper sur les nerfs !).
Il faut parfois se bagarrer pour qu’elle accepte de mettre son pyjama.

Pour se brosser les dents, c’est compliqué aussi. Elle adore le dentifrice… Parce qu’elle adore le manger 😕Elle préfère mâcher sa brosse à dent plutôt que de l’utiliser comme il se doit. Et si tu oses t’en mêler (chose que t’es bien obligé de faire si tu veux qu’elle ait des dents propres), il faut faire preuve de beaucoup de persuasion…

Alors, j’essaie de la faire rire pour détourner son attention

Face à cette petite chose hurlante, il faut parfois trouver des trucs pour que des actions essentielles se fassent : s’habiller, se déshabiller, se laver les dents, se laver tout court, manger,… Alors j’essaie de la faire rire. Parfois, ça la détourne de ses exigences de petit Tsar… Et bien d’autres fois, ça ne fonctionne pas. Et elle finit par bouder dans son coin en pleurant. 

Parfois, je me dis qu’on n’a peut-être simplement pas trouvé le truc…

Ouais, il m’arrive de penser qu’on n’a pas trouvé la meilleure façon de lui parler… et puis, après avoir tenté tout un tas de méthodes, j’en arrive à me dire qu’en fait, il n’y a sans doute pas de meilleure façon de la prendre. Peut-être que, tout simplement, c’est la période qui veut ça. C’est pas facile d’avoir 3 ans, de devoir prendre des décisions (le choix entre yaourt et fromage blanc peut être tellement difficile !) et d’être la « petite » de la famille.

Il y a la frustration de ne pas être aussi grande que sa soeur et de ne pas réussir à faire comme elle. Elle montre tellement de désir de concurrence vis à vis de sa grande soeur, scandant à tout va qu’elle est « grande » elle aussi. Alors oui, forcément, avoir 3 ans quand on a une soeur de bientôt 6 ans, c’est pas facile… et Léna, visiblement, ça la met un peu en colère. A tel point que, parfois, pour se faire remarquer, elle tient tête. 

J’espère juste que ça passera vite car c’est un chouilla épuisant cette histoire ! Et vous aussi vous avez un petit tyran à la maison ?

Rating: 5.0. From 3 votes.
Please wait...

Commentaires

Commentaires

5 comments

  1. Isabelle says:

    Je pense que c’est l’âge… Ici c’est tout pareil avec Félix, chez les grands-parents, à l’école, c’est une crème. A la maison, il peut-être charmant… Mais dès que l’on doit faire avec une contrainte (arrêter une activité pour / manger / se mettre en pyjama / se coucher / aller à l’école ou autre…) c’est la crise. Il veut tout contrôler, tout décider. Il me soutient que je me trompe quand je lui explique quelque chose… Bref il essaie de faire le mini-dicateur ! C’est vraiment usant.

    • Evelyne says:

      Bah voilà ! Dès qu’il y a une « contrainte », c’est la crise… c’est exactement ça. Je pense que c’est l’âge qui veut ça mais c’est hyper fatiguant à la longue.

  2. Liinekhally says:

    Mon fils est exigeant aussi, un peu moins je pense, mais je n’avais pas connu tout ca avec ma fille, du coup ca m’a perturbé. Il pleure a tout bout de champs quand il veut quelque chose, et sait ou aller pour ce faire consoler, quand je lui dis non il va pleurer dans les bras de sa soeur, quand c’est son père qui dit non il vient en pleurant chez moi.

    Hier soir a plusieurs reprise je lui ai dit de ne pas jouer avec le pieds du sapin, mais monsieur est têtu , il a un sacré caractère.
    Ca fait bizarre de devoir faire face à ça.

    Il est en plein dans sa phase du non actuellement alors je peux te dire que c’est la folie a la maison ^_^

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !