2 jeux ludo-éducatifs pour aborder l’alimentation et la nutrition {Mini Geek}

Comme tous les enfants sans doute, mes filles sont attirées comme des mouches par les écrans : télévision, smartphone de papa et maman, tablette… aucun écran ne semble échapper à la règle et font l’objet de convoitises. Je n’ai jamais trouvé très sain de les gaver d’écran et il me faut parfois batailler pour leur faire accepter de jouer à des jeux “sains” plutôt que de se vautrer dans le canapé à regarder la télévision… et puis, il y a des moments où on lâche prise parce qu’on est fatigué, parce qu’elles sont fatiguées… Alors, je les laisse accéder au Saint-Graal, à savoir la télévision.

Pour autant, aussi forte soit la fatigue, on ne les laisse pas regarder n’importe quoi. C’est pourquoi Netflix se révèle un allier de poids dans notre vie familiale. Il propose des contenus triés sur le volet et adaptés aux enfants. Le réglage “kids” du compte des filles leur évite de tomber sur des programmes qui ne seraient pas adaptés à leur âge. On les autorise aussi, parfois, à jouer sur notre tablette. Dans cette optique, j’ai téléchargé des jeux éducatifs , une fois encore, adaptés à leurs âges, sans violence et avec un intérêt éducatif certain.

Il existe énormément d’application destinées aux enfants.

Certaines, il faut bien l’avouer, sont sans intérêt… tandis que d’autres ont été conçue avec un objectif ludo-éducatif marqué. C’est le cas, par exemple, d’une série de jeux proposés par la fondation L’Alimentarium*. En plus d’endosser son rôle de conservateur de musée, la fondation l’Alimentarium va plus loin pour toucher de près tous les enfants, au delà des frontières suisses. En effet, elle crée des jeux ! Ces jeux sont disponibles aussi bien sur le PlayStore que sur l’AppleStore.

Leur objectif ? Initier les enfants à la nutrition de manière ludique et interactive.

A travers ces jeux, L’Alimentarium propose une immersion dans le monde de l’alimentation et participe à l’éveil de l’enfant dans ce domaine. Des bases qu’il me semble essentielles à acquérir dès le plus jeune âge. J’ai testé avec Emma 2 de ces applications. 

Le jeu sur tablette “Aliments du Monde” de l’Alimentarium

J’ai trouvé ce jeu très amusant. Il a pour objectif de faire découvrir de quoi sont composés les plats de différentes cultures. Emma a ainsi pu apprendre de quels aliments étaient constitué la paella, plat typique espagnole à travers un premier jeu consistant à sélectionner sur un tapis roulant les aliments nécessaires à la réalisation du plat. Dans un premier temps, on peut choisir de voir la liste des ingrédients nécessaires. Puis pour corser le jeu, l’enfant peut choisir un degré de difficulté supérieur. Il doit alors sélectionner les ingrédients dont il a besoin simplement en observant le plat proposé. Quand il devient fort à ce jeu là, on peut y inclure une notion de rapidité. Le design du jeu est moderne et agréable tout en se révélant parfaitement adapté à un enfant entre 6 et 8 ans.

Et puis, surtout, il permet à l’enfant de prendre conscience que chaque pays cuisine à sa façon et que, d’une culture à l’autre on ne mange pas forcément les mêmes plats. Petit à petit, en jouant, l’enfant apprend à déterminer les ingrédients typiques associé à un pays.

Léna s’est également montrée très attirée par ce jeu mais elle manque encore de rapidité d’exécution. Il faut dire qu’elle est encore jeun puisqu’elle n’a que 3 ans et demi.

 

Le jeu sur tablette “Yamy et les aliments” de l’Alimentarium

Ce jeu s’apparente à un jeu de plateforme. On y voit Yamy, un drôle de petit monstre qui ne pense qu’à manger. Pour cela, il engloutit tout ce qu’il trouve sur son passage. Le but de ce jeu est d’aider Yamy à avoir une alimentation saine et équilibrée. Il ne doit, pour cela, pas trop manger (ni trop peu) et manger varié en évitant d’ingurgiter trop de gâteaux et autres cochonneries.

Grâce à ce jeu amusant, l’enfant comprend peu à peu que la nourriture est source d’énergie. Pour en avoir il faut manger suffisamment. Il comprend également l’intérêt de manger équilibré et de se dépenser.

*

Emma a tellement apprécié ces jeux qu’elle a demandé à ce que sa mamy les installe sur sa tablette. Chose qui n’a pas dérangé ma maman, bien au contraire. Elle y a vu, comme moi, l’opportunité de faire acquérir à Emma des connaissances et des notions de base sur l’alimentation tout en s’amusant. Et puis, au delà des jeux, c’est aussi de nouveaux thèmes à aborder en famille qui s’ouvrent à nous. En jouant ensemble, Emma et moi, nous en sommes venues naturellement à discuter nutrition !

Et pour vous, un jeu doit-il forcément avoir une fonction éducative ?

* La Fondation l’Alimentarium a développé un musée de l’alimentation. Installée en Suisse et, elle propose d’éveiller le public aux problèmes liés à l’alimentation à travers les âges. Son musée, ouvert en 1985, met ainsi en scène l’alimentation à travers une exposition permanente conçue autour du thème « cuisiner, acheter, manger et digérer ». D’autres expositions et des activités y sont régulièrement organisées pour les adultes mais aussi pour les enfants de 6 à 12 ans.

Article écrit en collaboration avec Alimentarium

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !