Cette horrible impression de mal faire les choses

On était dans la voiture, la musique emplissait l’habitacle… Dehors, des champs à perte de vue et un tapis goudronné qui file sous nos roues. Au rythme de la musique je laisse danser mes pensées…

Forcément, mes interrogations du moment pointent leur nez.

Cette année a été riche en changements… Et elle continue de bousculer mon quotidien et même, sans doute, celui de ma petite famille. Moi qui me plaignais du manque de temps que j’avais jusqu’ici, aujourd’hui, c’est bien pire encore… Et les choses à faire s’entassent sur mon bureau et dans mon cerveau… J’ai des listes de “to do” de listes de “to do”… A côté, j’ai ces envies que je dois mettre de côté… Simplement parce que je n’ai pas de temps à leur consacrer.

On s’occupe d’abord des priorités…

Et des priorités, en ce moment, il y en a partout. Je ne vous cache pas que, parfois, je suis à deux doigts du burn-out. Je l’ai déjà connu… je sais comment il se manifeste chez moi.
Pour l’instant, je tiens bon, je fais ce que j’ai à faire, avec autant de plaisir que possible. Parce que oui, il faut quand même le souligner, je fais des choses que j’aime.

Le seul soucis, c’est que quand tout s’entasse, que l’on se sent pressé par le temps, forcément, le plaisir se fait un peu la malle… Et moi, j’aime pas ça ! J’aime que les choses soient bien faites. Aujourd’hui, cependant, parce qu’il faut répondre à toutes les demandes rapidement, j’ai l’impression de ne pas prendre assez de temps pour bien faire les choses. Parfois, je me prends les pieds dans le tapis et je fais des p’tites bourdes.

Alors, après, bien évidemment, je m’en veux. C’est plus fort que moi… Je n’arrive pas à m’en moquer. Je peux m’empêcher de dormir pour une broutille, y repenser encore et encore. Et je dois faire un effort sur-humain pour arriver à penser à autre chose, à lâcher prise.

Cette horrible impression de faire mal les choses

Et puis il y a cette horrible impression qui me poursuit en ce moment. Une tache effectuée trop lentement, une petite erreur par ci, un mot que je n’aurai pas dû écrire ou un copier-coller malencontreux… La fatigue accumulée n’aide pas… Et tous ces petits détails finissent par me donner un sentiment de médiocrité.

Je ne vous cache pas que le découragement s’est emparé de moi. Voilà, ces derniers temps, le découragement a tendance à prendre le pas sur la motivation.
Mais comme je suis du genre à ne pas vouloir lâcher le morceau, je serre les dents (au sens propre comme au sens figuré) et je fonce. Je me dis que je vais remonter la pente, que cela ira vite mieux.

Mais la vie n’est-elle pas ainsi faite de découragements et d’épreuves à surmonter ?

J’ai parfois l’impression que rien n’est facile dans la vie. Il faut sans cesse trouver la force d’avancer, de se lancer, de se remotiver, de changer de plans, d’en élaborer de nouveaux… Toujours cogiter, passer par des phases d’interrogations, tout remettre en question parfois… Finir perdu avant de retrouver le chemin… J’ai conscience de ne pas être la plus à plaindre mais la vie demande du courage, de s’accrocher…

On croit souvent, naïvement, quand on est jeune, qu’il suffit de trouver sa voie et que les portes s’ouvriront… Mais dans la vie ce n’est pas toujours ça. Parfois, les portes grincent, parfois, elles peinent à s’ouvrir… Parfois on doit les enfoncer et d’autre fois, il faut se résigner à passer son chemin, et à trouver d’autres portes de sortie…

Mais, n’est-ce pas les difficultés qui nous permettent de sortir de notre zone de confort pour trouver la magie ? C’est ce qu’on m’a dit… Alors se battre au quotidien est sans doute le prix à payer pour vivre des trucs carrément chouettes ?

J’ose encore croire qu’un jour les efforts seront moins importants et qu’on respirera la magie à pleins poumons !

Commentaires

Commentaires

One comment

  1. Les Petites M says:

    Je comprends vraiment tes mots! Parfois une accalmie, on est bien! Et puis toujours ces efforts à faire, avancer…
    Je crois que c’est ça la vie. Le tout étant de le vivre du bon côté, pas toujours si simple.
    Bises et belle semaine,
    Marion

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !