Pourquoi utiliser un parfum pour bébé ?

Pour certains, l’idée de parfumer bébé est toute naturelle… Pour d’autre beaucoup moins.

Bébé est un être humain et, comme tout le monde, il peut rencontrer des petits désagréments olfactifs. Nourrisson, il régurgite souvent un peu de lait : une odeur très particulière et pas toujours très agréable soit dit en passant… A cela s’ajoute l’odeur des selles qui, même si l’enfant est changé rapidement, ont vite fait de s’installer. Voilà qui peut justifier l’usage d’un parfum ?

Au delà de ces désagréments physiques, c’est l’odeur douce et relaxante qui invite souvent les mamans à parfumer leur bébé. Car ce dernier n’est pas vraiment dérangé par les autres parfums issus de ses sécrétions et régurgitation. C’est bien la maman qui, en faisant acte de parfumer son bébé, s’imprègne amoureusement de son parfum… Un parfum qu’elle gardera dans sa mémoire olfactive à vie. Un parfum qui lui permettra de se remémorer avec nostalgie, ces moments passés en compagnie de ce tout-petit devenu grand. Parce que, le parfum de bébé, c’est avant tout un lien olfactif, un véritable lien que tisse la mère avec son enfant. Il l’apaise et la rassure, ELLE.


A lire aussi :
Soins pour enfants, bio et naturels : ma sélection !
Le parfum et cette drôle d’histoire qui nous lie…

Faut-il utiliser un parfum pour bébé ou est-ce contre-indiqué ?

Vous n’êtes pas sans savoir que la peau de bébé est fragile. C’est pourquoi l’usage d’un parfum peut être contre-indiqué. En effet, la peau des bébés absorbe l’alcool qui peut être contenu dans la fragrance. D’autre part, la peau des nourrissons absorbe beaucoup plus facilement les excipients que celle d’un adulte. C’est pourquoi il faut veiller à bien choisir le parfum de bébé.

Si l’on souhaite parfumer bébé, il est nécessaire de choisir un parfum sans alcool. Les parfums à destination des plus jeunes ne sont d’ailleurs pas dénommés parfums mais plutôt “eau de senteur” (destinées aux enfants de 0 à 3 ans) ou “eau de toilette” (pour les adolescents). Les eaux de senteur ne contiennent pas d’alcool ni de produits néfastes pour bébé (à vérifier cependant en vous rendant, par exemple, sur le comparateur Que Choisir). Les parfums sont alors clairement étiquetés « bébé ».

On peut alors parfumer discrètement la peau de bébé, de façon très raisonnable. Il est également envisageable de parfumer ses vêtements pour accentuer le parfum !