De l’intérêt du siège auto pivotant ?

Le siège-auto pivotant est en vogue ! C’est qu’il aide les parents à installer leurs enfants en sécurité dans la voiture sans avoir à se contorsionner et à risquer le lumbago. Certains voient la fonction comme un gadget tandis que d’autres ne voient rien au dessus ! Bref, ils y a ceux qui sont pour, ceux qui trouvent que c’est inutile et… enfin, ceux qui ne savent pas trop.

Il faut bien dire que le monde de la puériculture est un monde un peu obscure quand on ne le connait pas bien. Je me souviens encore de cette première fois où je suis entrée dans un magasin d’accessoires pour bébés… j’en suis partie en courant, affolée… Je ne savais dans quelle direction aller tant les propositions étaient nombreuses. C’est que, lorsque l’on devient parent pour la première fois, on veut le meilleur pour son enfant.

Pour ma part, j’étais paralysée par la peur de me tromper ! Et pire encore dans le domaine du siège-auto !

La sécurité avant tout !

Vous le savez très certainement, en France, le siège auto est obligatoire pour les enfants de moins de 10 ans (moins de 135 cm). C’est la loi ! Et nos parents et grands-parents ont beau affirmer que quand on était jeune on ne faisait pas autant de chichi avec la sécurité en voiture, on ne peut déroger à la règle ! Si les siège-auto ont vu le jour, ce n’est pas pour rien ! Visionnez des crash-test si vous n’en êtes pas convaincus.

Le siège-auto pivotant, comme tout autre siège-auto, doit répondre à des normes de sécurité. Et cette sécurité, malheureusement, elle se paie ! Méfiez vous donc de ces sièges auto à bas prix que l’on trouve beaucoup sur le marché. Certains sont loin d’être sécurisés et capable d’absorber les chocs en cas de besoin. Les crash-tests réalisés sur les différents modèles permettent d’y voir plus clair.

Parce que, même si les siège auto vendus dans le commerce sont porteurs du label européen R129 ou ECE R44/04 et qu’ils respectent donc un cahier des charges, ils sont parfois peu protecteurs pour l’enfant. C’est pourquoi des organismes indépendants (comme l’ADAC ou TCS) font des tests plus poussés.

Ces crash-tests vont porter pour 50% sur la sécurité de l’enfant. Ensuite, les tests s’attarderont sur la facilité d’utilisation et le confort, et même sur leur teneur ou non en substances nocives pour l’enfant (on n’y pense pas !). Et ce sont sur ces tests que l’on doit vraiment se fier.

Et si vous cherchez un bon siège-auto (pas forcément pivotant pour le coup) qui ne coûte pas trop cher, je ne peux que vous inciter à vous référer à des sites comme celui de Sécurange qui a écrit un article sur les siège-auto pas cher mais sécurisés et de consulter un comparatif siège auto pivotant.

A vérifier avant tout achat

Avant tout achat, je vous conseille de vérifier le nombre d’étoiles recueillies par le siège-auto en question lors des crash test :

★★★★★ Excellent

★★★★ Très recommandé

★★★ Recommandé

★★ Recommandé avec réserve

Non recommandé​

Pourquoi un siège-auto pivotant ?

Le choix d’un siège-auto pivotant est surtout lié au confort parental lors de l’installation de l’enfant dans la voiture. Pour notre part, nous n’avons jamais eu de siège-auto de ce type. En fait, nous n’en avons jamais ressenti le besoin. Il faut dire que nous utilisons la voiture très ponctuellement depuis des années. Nous privilégions les trajets en transports en communs bien plus que la voiture. Mais si vous vous déplacez souvent en voiture et avec vos enfants, il est fort possible que ce que certains considèrent comme un confort vous paraisse une nécessité !

Le siège-auto pivotant permet d’installer et sortir bébé de son siège très facilement. Le siège pivote vers la porte ouverte, face au parent, au moment de l’installation. Ce qui évite au parent pressé de se tordre le dos pour installer bout de chou. Et c’est sans aucun doute le seul avantage qui le différencie des autres sièges.

Et vous, vous avez opté pour un siège-auto pivotant ?

Commentaires

Commentaires

4 comments

  1. Pascale says:

    Nous avons 4 enfants, un grand de 12 ans puis des plus jeunes de 7, 5 et 3 ans, alors les sièges auto et réhausseurs ça me parle ! L’école des enfants est à 20 km de la maison donc la voiture est utilisée plusieur fois par jour (pas de transports scolaires). Nous avons 2 voitures, chose obligatoire à la campagne. Alors attention !
    2 sièges pivotants et 1 réhausseur à l’arrière ça ne passe pas toujours et un siège pivotant qui ne pivote pas ça ne sert pas à grand chose et c’est cher (c’est du vécu !). Dernier conseil, ce n’est pas parceque votre enfant fait plus 1m35 et à moins de 10 ans qu’il ne faut pas un adaptateur pour la ceinture, les os du bassin ne sont pas encore consolidés (c’est en fonction de l’age et non de la taille), alors attention; 🙂

    • Evelyne says:

      Merci Pascale pour cet éclairage et cette expérience à prendre en compte.
      En choisissant un siège auto il faut bien sûr prendre en compte les contraintes du véhicule et la place disponible en son sein.
      Merci, en tout cas, pour les précisions relatives à l’usage du réhausseur.

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !