Du sang dans la couche de mon bébé !

Vous le savez sans doute, quand j’ai eu Léna, j’étais déjà maman. Emma avait alors bientôt 3 ans et un bébé, du coup, je savais ce que c’était. J’étais habituée, je savais gérer un nourrisson. Pourtant, le lendemain de sa naissance, j’ai été vraiment surprise (et un chouilla angoissée) quand j’ai découvert un peu de sang dans sa couche. C’est que je n’avais jamais vu ça auparavant ! Alors, en tentant de garder mon calme, j’ai appelé une sage-femme. C’est un homme qui est arrivé dans notre chambre. Il était grand et mince. Je ne me souviens pas de son visage. Je me souviens seulement de son air antipathique et froid.

Tandis que je lui faisais part de ma terrifiante découverte… Parce que, oui, en réalité, j’étais terrifiée ! J’avais tellement peur qu’il y ait un truc qui cloche chez Léna… Donc, tandis que je lui faisais part de ma terrifiante découverte, il levait les yeux au ciel en m’annonçant que c’était les règles du nourrisson. Il m’a regardée comme si j’étais une pauvre abrutie qui ne connaissait rien à la vie. Au delà du fait que j’ai détesté son comportement et son manque de chaleur, je lui en ai voulu de prendre ce ton condescendant avec moi. Après tout, étais-je censée être au courant de ce que l’on appelle les règles du nourrisson ?

D’ailleurs, c’est quoi “les règles du nourrisson” ?

Vous l’avez sans doute compris, les règles du nourrisson, également appelées métrorragies, peuvent avoir lieu au lendemain de l’accouchement chez les petites filles. Le bébé peut en effet présenté un faible écoulement de sang. Ces “règles” peuvent survenir durant une semaine après la naissance. Même si le flux est infime, il peut interpeler les jeunes parents.

Et à quoi sont liées “les règles du nourrisson” ?

Ces légères pertes de sang sont liées à la sécrétion d’hormones sexuelles et s’apparentent à une mini puberté.  D’ailleurs, à cette occasion, les petites filles peuvent montrer d’autres symptômes comme une “montée de lait”, des pertes vaginales ou encore un gonflement de la poitrine, accompagné d’acnée. Les petits garçons peuvent connaître une phase similaire durant laquelle on retrouve l’apparition d’acnée et un gonflement de la poitrine.

Doit-on s’inquiéter ?

Peut-être l’avez vous saisi, les règles du nourrisson ne sont pas inquiétantes du moment qu’elles interviennent durant la première semaine suivant l’accouchement. Les saignements observés sont vraiment infimes et se caractérisent plutôt comme un filet de sang plutôt que comme une véritable perte de sang. 

Cet épisode passé, les règles ne réapparaissent que bien longtemps après au moment de la “vraie” puberté. Il n’est donc légitime de s’inquiéter que lorsque les saignements persistent ou s’ils sont importants. En cas de doute, il vaut mieux consulter un médecin. “Il vaut mieux prévenir que guérir” comme on dit. Et, pour ma part, je préfère consulter pour rien plutôt que de ne pas consulter et de passer à côté de quelque chose d’important.

Et vous, vous étiez au courant de ces fameuses “règles du nourrisson” ?

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !