Bib’ or not bib’…

Pendant la grossesse, et sans doute bien avant d’ailleurs, j’ai pris la sage décision d’allaiter mon bébé parce que je voulais lui donner le meilleur lait qui soit mais aussi pour créer ce lien si particulier qui peut se faire entre un nourrisson et sa maman.

Depuis la naissance d’Emma, je me suis tenue à cette décision et je lui ai donné le sein dès ses premières heures de vie. Très vite, j’ai réalisé que ce lien si particulier, que je pensais établir avec elle lors de ce moment intime, n’était pas aussi évident que cela à mettre en place.

Pour commencer, Emma s’est révélée très vite avoir une mâchoire d’acier, transformant mes pauvres tétons en chair de sang… Pas très glamour tout ça. J’ai eu vraiment très mal car la petite miss m’avait créé une belle crevasse et ce malgré une bonne position au sein de la choupinette.

Et puis mes mamelons sont devenus très sensibles. Je n’ai pas abandonné malgré tout, voulant m’en tenir à ma décision d’allaiter. Alors, j’ai acheté des bouts de seins en silicone. Magie de cette création qui m’a rendu les tétées moins douloureuses !!! Mais c’était sans compter sur mon sein gauche qui avait décidé de m’en faire voir de toutes les couleurs. A peine rentrée de la maternité, les nuits sont devenues difficiles à vivre (déjà qu’elles étaient courtes !). Mon sein, engorgé de lait, devenait dur (comme de la pierre !), me faisait mal et était bien décidé à me tirer du lit. J’ai alors décidé de tirer mon lait  (première fois en pleine nuit, me creusant la tête pour comprendre comment marchait ce machin là…) pour me soulager. Et le tire-lait est devenu mon meilleur ami !

Très vite, j’ai pris l’habitude de tirer mon lait et de donner des biberons de mon lait à Emma qui ne semblait pas s’en plaindre… le papa était heureux de pouvoir participer aussi à l’allaitement de sa princesse…  et moi, finalement, ça m’arrangeait bien. C’est sans doute honteux à dire mais je sens comme un blocage avec l’allaitement au sein… C’est comme si ce n’était pas pour moi, comme si je rejetais ce geste pourtant si naturel… Alors, forcément, le tire-lait m’est d’un grand soutien dans le désir de donner à ma fille le lait le plus sain qui soit pour elle sans pour autant m’obliger à lui donner directement de mon sein.

Mais cela mon entourage a du mal à le comprendre. On me dit que si je ressens cela c’est parce qu’elle m’a fait mal dès le début. Au fond de moi je sens bien que ce n’est pas ça. Je n’aime pas la voir “accrochée” à mon sein. Je préfère la voir boire au biberon.

Mais depuis hier, nous sommes chez mes parents, qui n’avaient pas encore pu voir leur petite fille depuis sa naissance. Ma mère considère que donner le sein “c’est tellement pratique !” et elle est bien décidée à virer les biberons de la vie d’Emma, à me faire lâcher ce tire-lait qui me sauve de l’engorgement mammaire parce que c’est “mieux pour cette petite princesse tellement mignonne”. Mon chéri trouve que Emma est plus calme quand elle a bu au sein et m’encourage lui aussi à lui donner le sein sans me mettre, malgré tout, la pression que met ma mère sur la question. Cette dernière est allée jusqu’à se lever cette nuit pour assister à la “mise au sein de sa petite fille”. Thomas, lui, comprend très bien que cela ne me convienne pas et m’encourage à faire les choses comme je le sens et pas comme “il faudrait que je les fasse”. En attendant, je me retrouve à lui donner le sein à nouveau, un peu (voir beaucoup) sous la contrainte… Délaissant mon copain tire-lait… et tentant de supporter deux mamelles (enfin surtout une) douloureuses et hyper gorgées de lait.

Les tétées ne semblent vraiment pas vouloir tarir ce trop plein du précieux liquide nourricier.


Photo personnelle

Rendez-vous sur Hellocoton !


Commentaires

Commentaires

25 comments

  1. Maman Monégasque says:

    coucou

    Il faut vraiment que tu fasses comme tu le sens et pas comme le sens ton entourage…

    Moi,j’ai jamais allaité ma fille et pourtant on m’a poussé à le faire et bien, je ne regrette pas d’avoir donner le bib direct ! 

    si, tu veux continuer l’allaitement mixte fait le et FUCK aux autres !

  2. cleopat says:

     si cette façon de faire te convient mieux, pour ton bébé et toi,  fais comme bon te semble!

     ma fille attend un bébé et je la laisserai faire comme elle le sentira le mieux pour elle et son bébé!

    c est une relation maman bébé à laquelle personne ne doit se mêler sans que tu ne le demandes!

    courage n’ écoute pas ceux qui tentent de te culpabiliser , ça n est pas leur allaitement! 🙂

  3. Nous et vous says:

    Ne te laisse pas influencer par l’un ou l’autre. Il s’agit de toi, de ton corps, de ton ressenti et de ta relation avec ta fille! Personne d’autre que toi ne sait ce qui est bon pour ton bébé!!

  4. ~♥Samdalia♥~ says:

    je suis désolée, mais je suis choquée par ce que je lis!!! ce n’est pas toi qui me choque, mais les “autres” et surtout ta maman (désolée…)

    c’est dingue ça! ça m’énerve, parce-que j’ai vécu la même chose, alors je comprend tout à fait!

    il vaut mieux un allaitement au bib dans la sérénité (encore plus si tu lui donnes ton lait) qu’un allaitement au sein si on ne le sent pas!!!! surtout que bb le sent aussi que tu n’es pas
    bien!!!

    l’allaitement ce n’est vraiment pas une évidente, surtout si tu souffres!!

    pff! franchement envoies les tous chier! c’est toi la mère, merde! c’est toi qui a des crevasses, c’est toi qui a les seins engorgés et qui dort mal, c’est toi qui préfère donner le bib à ta
    puce! bref, c’est toi qui décide!

    certaines mères ont ça en elles…d’autres moins, et si c’est ton cas, tu n’as pas de honte à avoir!

    tu sais pour mon premier, pendant la grosses je me disais que je ne voulais pas allaiter…je suis de nature pudique et je ne sais pas pourquoi, je ne m’imaginais pas avec mon bb
    accroché à mes seins…..une fois né, les premières heures de tetée ont été pourtant un vrai bonheur….j’adorais ça….mais de retour à la maison, ça n’allait plus…et puis tous ces gens qui te
    regardent..bref, j’aimais pas…et en plus mon bb ne buvait pas très bien… résultat au premier rdv pédiatre, il n’avait pas pris assez de poids…la pédiatre m’a dit de donner des bibs en
    complément, pour moi ça a été un soulagement, parce-que j’avais un “prétexte”…..puis au bout de deux mois environ, j’ai complètement stoppé le sein, doucement…

    pour mon deuxième, j’ai donné le sein de sa naissance au deuxième jour, toujours avec plaisir…..puis pareil, je ne le sentais plus…J’en ai parlé à la sage femme, qui m’a dit en toute
    gentillesse qu’à ce moment là il valait mieux donner le bib, pour moi et pour mon enfant…elle a vu que j’avais “honte”…que je m’en voulais…mais elle m’a fait une grande tirade, elle m’a dit
    ce que je te dis au début de mon com : vous êtes la mère, vous êtes une bonne mère, même si vous n’allaitez pas…vous pouvez avoir de grands moments privilégiés avec votre bb, même quand vous
    donnez le bib (tu peux par exemple faire du peau à peur aussi…)et surtout c’est vous qui décidez!

    franchement je suis vraiment énervée, parce-que je constate que les avis des autres sont partout pareil (et entre nous ce que t’as fait ta mère au milieu de la nuit avec la prise du sein, je
    n’aurais absolument pas accepté! c’est vraiment abusé!! et je suis sure que si tu en parlais à une sage femme ou le pédiatre ou ton médecin, il te dirait la même chose que moi!)

    courages, ne te laisses pas faire, tu fais au mieux, c’est certain!

    je t’embrasse!!!

  5. Titeve says:

    Merci pour ta tartine. C’est toujours avec grand plaisir que je les lis… Elle me donne une vigueur que j’avais perdue avec la fatigue. Tu as raison dans ce que tu dis. Reste à imposer mes choix. Ce sera beaucoup plus simple quand je serais chez moi … Bises !!!

  6. Titeve says:

    C’est certain. Il me reste à imposer les choix malgré les réticences extérieures. Je devrais ne pas en prendre cas mais j’ai bien du mal surtout lorsque cela concerne ma mère. Merci

  7. Eleonore says:

    Bonjour,

     

    L’allaitement est un geste tellement personnel que l’on ne devrait pas être jugée de le remplacer par des biberons. Courage!

     

    Pour le trop plein de lait, tirer le lait ne fait qu’accroitre les montées et le soulagement n’est que temporaire. La solution est de tirer le lait vu que tu souhaites donner ton lait à ta fille
    dans les biberons. Une fois le lait tiré, si tes seins ou l’un de tes seins sont toujours tendus, tempe un gant dans l’eau bien chaude  (lle faire sous la douche est pratique) et masse ton
    sein du haut vers le bas en exerçant une certaine pression. Ca détendra tes seins et évacuera le trop plein douloureux sans créer une montée de lait de même volume. Ainsi le volume des montées de
    lait se réguleront au fil du temps et les trop pleins disparaitront. En attendant, cette solution devrait te soulager de la douleur assez rapidement.

     

    J’espère que ca t’aidera car ton blog que je suis depuis quelques moi m’a souvent aidé!

     

     

  8. zénithude says:

    bonjour, écoute, si j’ai la chance de pouvoir redonner la vie, j’aimerais allaiter, car la première fois, je l’ai fait pendant un mois, frustrée car en faite, mon lait ne nourissait pas mon
    fils.. puis pour la deuxième et le troisième, bib illico, et pour la quatrième, grosse envie, de recommencer mais mon ex m’a convaincu d’y renoncer à regret, à prendre le bib car plus pratique
    même si jamais il le donnait ou alors une fois ou deux… donc si il y a une prochaine grossesse, je voudrais réessayer et finir avec le tire-lait si difficulté.. mais franchement , je ne
    comprends pas que tu culpabilises et on te fait culpabiliser car tu utilises un tire-lait, l’essentiel c’est que c’est ton lait !!! ensuite s’ils veulent ta place, tu leur proposes lol!! je
    t’admire de nourrir ta fille, même si cela passe par un tire-lait, zut au trop bien pensants!! allez, petiteve, de tout coeur avec toi et sois fière de nourrir ta fille avec ton lait..!!

  9. Vinie says:

    Arrfff le sein engorgé, j’ai connu et en effet rien de mieux que de tirer le lait pour te “vider”… Je crois qu’à moi toute seul j’aurai pû nourrir tous les Bébés du quartier 😀

    Ca va vite rentrer dans l’ordre…

    Dommage que ta Maman ne pense que par l’allaitement maternel…

  10. Anne Laure says:

    Lait maternel/ Lait artificiel, le principal est de le donner avec amour… un enfant nourrit au lait maternel ne sera pas plus “fort” qu’un enfant nourrit au LA! Mon petit a 2 ans et il n’a
    jamais été malade! Pourtant je l’ai allaité 15 jours et comme je ne produisais pas de lait, je suis passée au LA sans aucun regret! Lui comme moi avons été soulagés de passer au LA! Lui car il
    pouvait enfin manger à sa guise et moi, je pouvais enfin guérir mes crevasses! S’acharner ne sert à rien! Et puis surtout, envoie ta mère bouler! Ma mère et moi sommes très proches. J’ai toujours
    écouté ses conseils mais quand je suis pas d’accord, je ne dis rien et je fais à ma façon! Meilleur moyen d’éviter une dispute et de ne pas m’énerver! Elle me fait des reflexions mais je la
    regarde et lui sourit! Ca coupe court à toute reflexion supplémentaire!

    Tu ne seras jamais une mauvaise mère tant que tu te poseras la question!

    Tu dois juste prendre confiance en toi et surtout ne pas sousestimer tes ressources et tes capacités!

    Ta petite en a rien à faire de boire du LM ou du LA, tout ce qu’elle veut, c’est un estomac rempli, une couche propre, avoir chaud et surtout avoir plein d’amour de ses parents! Et encore plus
    une maman détendue!!!!!!!!

    Toujours là au cas où et surtout je pense à toi souvent! Courage!

  11. maviedemere says:

    Tu devrais juste faire peur a ta maman en lui disant qu’a force d’être sur ton dos tu a plus assez de lait pour nourrir la puce. Ca la ferait réflechir a deux fois a te “bassiner”.

    Le principal pour Emma c’est que tu lui donne a manger avec amour, après que se soit du lait maternel ou artificiel on s’en fiche.

    Ici je suis passée au lait artificiel le dernier jour de mon séjour à la mater. Et je ne le regrette pas du tout..

     

    Des bisous mistinguette

  12. Lademoiselle57 says:

    Si je peux te conseiller une seule chose, c’est de faire ce qui te semble le mieux pour TOI, sans tenir compte des remarques d’autrui (famille ou amis peu importe). Ta petite puce ne sera pas
    plus malheureuse en buvant au biberon plutôt qu’à ton sein, et puis il semble que ton souhait soit surtout qu’elle puisse bénéficier de ton lait, alors est ce que la manière de lui donner
    est-elle si importante ? J’espère que tu trouveras la solution qui vous conviendra à toi et ton homme. Bisous

  13. anouchka says:

    Je suis une vieille maman, mais j’avoue que je regrette de ne pas avoir connu le bonheur d’allaiter son bébé car comme tu le sais Marie est née prématurée avec tout son lot de frustration pour
    elle comme pour moi………….

    Alors je serais mauvaise conseillère.

    Gros bisous à toi et à la petite puce

  14. Giulia says:

    Coucou Titeve!!! Et bien je vois que tu galères vraiment avec l’allaitement… Ton avant-dernier post m’a fait mal au coeur de te voir si triste, déprimée… Et maintenant, te voilà à te poser la
    question sur l’allaitement… Je ne te dirai qu’une chose essentiel : fais ce que toi tu as envie, et n’écoute pas tt ceux qui te diront que l’allaitement est le meilleur pr la puce!!! Tu sais,
    j’ai tj entendu dire que cela devait être un moment privilégié avec ton enfant, un moment de plaisir… Et là, ça n’est pas le cas du tout… Ta puce doit certainement le ressentir d’ailleurs…!

    Pr ma part, j’ai fait le choix des biberons dès le début! L’image que j’avais et que j’ai toujours sur l’allaitement n’était pas glorieuse et je ne voyais pas mes seins faire office de repas pour
    notre poulette… Je vais être franche, mes seins ne sont pas faits pr ça, je préfère leur garder leur côté sensuel plutôt que nourricier!!!

    Et je peux te dire que je ne regrette pas du tt! J’en parlais encore avec mes beaux-parents en leur disant que je n’aurai pas supporté d’être dépendante de ma fille à ce point… Au moins avec
    les bibs, le papa peut m’aider, peut participer à son alimentation, et c’est génial!!!

    Alors fais ce qui te semble le mieux pr toi!!! Et d’autant plus si l’allaitement te fait mal! En plus, ta puce a déjà plus d’un mois et je suppose que tu vas retourner bosser d’ici 1 mois et 1/2,
    dc il faudra penser au sevrage… et au passage aux biberons… A moins que tu aies fait le choix de l’allaiter une fois le boulot repris, en tirant ton lait ???

    Enfin, je sais que ça ne doit pas être évident, surtt vis à vis de ta maman (moi aussi j’ai eu droit aux remarques du genre “ah bon ? Pourtant l’allaitement est le meilleur pr le bébé…” ms
    c’est NOTRE choix et pas le leur…!!! Et Eva s’en porte très bien!!! Elle a pris 800g en même pas 1 mois!!! Alors qu’elle faisait 2.6kg à la naissance…!

    Enfin, j’espère que tu sauras tenir tête à ts ceux qui te diront qu’il faut continuer! Pr ma part, je te dirai d’arrêter et de continuer de tirer ton lait (ce qui est, somme toute, toujours le
    meilleur pr Emma, vu qu’elle boit le lait maternel)!!!

    De gros bisous!!!

  15. Moa says:

    Rah j’ai mal pour toi.

    c’est à toi de faire comme tu le sens; Moi je le trouve très bien ton compromis, qu’est ce que ça change pour ta mère que ce soit à ton sein ou au biberon, ça reste ton lait et c’est le plus
    important à tes yeux puisque c’est le lait le plus sain pour ta fille.

    je pense qu’il faut t’affirmer (oui je sais facile à dire c’est jamais simple de s’affirmer devant sa mère) mais vu ton état d’esprit porté au blues je pense que tu ne devrais pas te forcer à
    allaiter au sein si tu ne le sent pas.

     

  16. angeleyes says:

    coucou titeve, cela fait plaisir d’avoir de tes nouvelles meme si elles ne sont pas glorieuses. je pense que ton idee de donner TON lait par biberon est super, je ne suis pas PRO allaitement car
    tout petit sein et je trouve ca limite tendancieux!! autant une bonne paire de lolo énorme je trouve cela beau, autant des tous petits non!!! bref, revenons a ton histoire, je trouve ca génial,
    si tu arrives a tirer ton lait, fais le ca te soulage (tes seins, tes nuits…) et en plus elle continue a avoir TON lait, que demander de plus????!!!!

    Je n’ai pas pu commencer ma prépa suite a mes 2 hospitalisations mais je me sens honteuse de ne pas allaiter, pas honteuse mais je ne trouve pas de mot juste pour exprimer ce que je ressens, mais
    je trouvais que de tirer son lait, c’est les avantages de l’allaitement et du biberons!!!!

  17. Titeve says:

    Tu n’as pas à te sentir “honteuse” de ne pas allaiter. Je trouve que notre société (et ma mère !!!) culpabilise trop celles qui prennent pour choix de ne pas donner le sein.

    On fait comme on peut et selon ce qui nous convient le mieux.

    Je n’aime pas avoir ma fille au sein (c’est moche, je sais, c’est honteux, je sais… mais j’assume !), je préfère la voir au biberon. Mais j’ai du lait à revendre (je pourrais nourrir des
    jumeaux !) alors je lui en fais profiter. Si je ne le faisais pas je culpabiliserais. Mais je ne peux vraiment pas lui donner le sein ou seulement de façon occasionnelle (genre, une fois par
    nuit, pas plus)… c’est ainsi.

    Préserve tes jolis ti lolo miss 🙂 moi le côté “sensuel” de mes lolos me manque ! actuellement je suis un garde manger !

     

    Pourquoi as tu été hospitalisée ? Rien de grave ? J’ai dû louper un épisode… faut dire que je n’ai plus le temps d’aller sur le forum.

    Bisous ma belle

  18. Titeve says:

    Les choses se sont améliorées… mais bon ma mère est toujours concentrée sur le bienfait du contact entre bébé et moi lors des tétés au sein… mais je ne vois pas le bénéfice de lui donner le
    sein les larmes aux yeux comme ça m’est arrivé !

    J’essaie de m’affirmer petit à petit… mais pas facile !! 🙂

  19. Titeve says:

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que garder un côté sensuel à la poitrine a son importance. Moi ça me manque vraiment en fait car j’ai l’impression d’être un garde manger en ce moment ! et
    je rêve de retrouver une ligne plus “glamour” avec des seins “sensuels”.

    Au moment de la reprise du travail, je pense garder des bib’ de lait maternel en complément du lait artificiel.

    Comment se passe tes journées avec ta petite Eva ? Elle commence à faire ses nuits ?

    Bisous !!!

  20. Vanessa says:

    Rôôô, je suis vraiment outrée par ce que je viens de lire!!! Oui outrée, et le mot n’est pas faible!

    Mais bon sang, de quoi se mêlent donc les gens? Je dis les gens, mais cela comprend aussi la famille proche, que se soit parents, soeurs, tantes… ect

    Je pense que l’allaitement concerne uniquement le ressenti de maman et de bébé, et je ne vois pas du tout pourquoi ta maman (aussi gentille peut elle être!!!) se permet de te juger à ce sujet!

    Personnellement j’ai allaité ma fille au sein pendant tout le 1er mois (et encore, en devant mettre des bouts de seins, car les tétons ne sortaient pas assez et la petite n’arrivait pas téter)…
    et ce premier mois fut une horreur! Effectivement, elle s’endormait sur le sein, je la couchais, une heure après elle avait de nouveau faim… le fait de ne pas voir ce que son enfant bois je ne
    trouve pas ça très rassurant!

    Puis j’ai commencé à tirer mon lait de temps à autre quand il y avait de la visite… et de plus en plus… pour le bib de la nuit que papa lui donnait… pour finalement en arriver à tirer mon
    lait constamment et à ne plus du tout lui donner le sein!

    J’ai pu remarquer avec ça que je n’avais d’ailleurs plus assez de lait, et j’ai complété avec du Gallia (sans culpabiliser!!!).

    Maintenant tout va beaucoup mieux, je vois exactement ce qu’elle boit, du coup elle est rassasié et dort beaucoup plus paisiblement… et franchement je me sens vraiment à l’aise par ce mode
    d’allaitement.

    Personnellement je n’ai jamais ressenti ce lien si particulier dont parle certaines mamans qui allaitent… quand je lui donne le biberon et qu’elle me regarde avec ses grands yeux bleus remplis
    de tendresse, je suis tout aussi comblée… et comme je suis zen… elle l’est aussi!

    Je ne condamne pas non plus celles qui ont fait le choix de ne pas allaiter, je pense qu’il faut laisser parler son coeur, et faire comme on le ressens!

    D’ailleurs je regrette de n’avoir pas tiré le lait dès le départ, je pense que notre premier mois ensembles aurait été moins difficile à vivre!

     

    Alors courage, il faut tenir tête à ta mère… c’est TON bébé, pas le sien, et chaque maman est quand même assez grande pour savoir ce qu’elle a à faire!

    Des conseils oui, des jugements, NON, NON et NON!!!!

  21. corine says:

    coucou, lu avec attention votre article, je suis mamie et maman de cinq enfants dont certains tentatives d allaitement maternel avec abandon au bout d un mois, tout simplement rassuree de voir la
    quantite de lait consommé par mon enfant , etre sure qu il a bu ce qu il fallait, et aucune frustation de ne pas l allaiter par la suite, les bebes etaient plus sereins par la suite, maman aussi,

    par contre, mon statut de mamie depuis peu (six mois) je peux affirmer que les decisions envers la petite ne me concerne pas, je suis les directives de sa maman etant ma fille, je ne partage que
    les moments calins et jeux , les repas bien sur mais c est tellement rassurant que la maman de l enfant puisse organiser la vie de son enfant à sa guise, qui connait mieux son enfant qu une mere,
    bon courage….faut s affirmer des le debut sinon c est porte ouverte pour toute autre situation, cela peut arriver avec sa belle mere egalement donc;;;;

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !