Maman : du bénéfice de se retrouver un peu seule

seule.jpg

 

Il y a quelques semaines de ça, l’Homme m’a présenté son projet de partir loin de moi pendant une petite semaine, emportant avec lui Minipuce, The Cat et Catounette… Bref, il me proposait de me laisser seule pendant presque une semaine.

L’idée ne m’a pas beaucoup emballée je dois dire. Mais, pourtant, je les ai laissés partir. Samedi, l’Homme a enfourné les bagages dans la voiture, entassé les chats dans leurs cages de transports (pauvres loulous !), m’a fait un bisou, un coucou… Minipuce m’a proposé, dans son jargon de bébé, de venir s’installer avec eux dans l’habitacle et a pleuré face à mon refus d’obtempérer (pauvre puce). La voiture s’est éloignée, devenant de plus en plus petite pour mes yeux qui n’ont pu les suivre jusqu’à destination. Le voyage a été pénible à ce qu’il parait. Minipuce, adepte des vomis de voyage, a vomi trois fois sous l’oeil impuissant de son père qui ne pouvait jouer au réceptacle tout en conduisant. Un voyage de 6 heures 30 assez pénibles pour elle comme pour lui.

 

Quant à moi, j’ai broyé du noir pendant une partie de l’après-midi. Le temps, dehors était particulièrement maussade. La pluie avait pris place dans la ville, embuant mon petit coeur d’un peu plus de chagrin. Le soir, j’avais prévu de sortir avec Lapetitelati pour la Nuit Blanche. Quinny organisait un événement pour l’occasion et je n’avais pas envie de le manquer. Je me suis donc extirpée de cette bulle de chagrin dans laquelle je m’étais inconfortablement installée pour rejoindre mon amie.

Le trajet ne fut pas des meilleurs. Je m’étais obstinée à écouter de la musique peu engageante… mais, une fois sur le quai du métro, emportée par l’euphorie et la joie de vivre de Lapetitelaeti, j’ai suivi le moment et mon coeur s’est allégé.

 

Au final, je dois dire que l’agréable soirée en compagnie de ma nouvelle amie et d’Aurélie d’Expressiondenfant m’a fait un bien fou. Requinquée, je suis rentrée à la maison, constatant avec un certain étonnement quel bien ça faisait de rentrer à la maison sans que je n’ai à culpabiliser de l’heure de mon retour et sans craindre de réveiller mon bébé endormi… Et puis, surtout, j’ai pu faire une nuit incroyablement longue ! Couchée à minuit, levée à 10 h 39… je ne sais même pas si j’ai déjà fait une nuit aussi longue une fois dans ma vie !

Les soirs, je me prévois des sorties, je ne rentre pas trop tard pour profiter aussi de ces moments précieux que sont mes moments de solitude et dont j’ai terriblement besoin. Je ne m’en rendais pas compte mais ils me sont vraiment nécessaires ces moments ! Et je ne les connaissais plus depuis un bon moment. Minipuce est adorable mais, en bon pot de colle, elle ne me laisse pas beaucoup d’espace à moi.

 

Je réalise un peu plus aujourd’hui que j’ai besoin d’avoir des moments rien qu’à moi, des bulles d’oxygènes qui me permettent de mieux apprécier ma vie de famille et de couple. Ces moments sont importants et j’en mesure aujourd’hui les effets bénéfiques sur mon esprit.

Malgré tout, je sais que les retrouvailles jeudi (très tard), me feront également beaucoup de bien ! Je serais heureuse de retrouver ma famille !

 

Et vous, avez vous besoin de ces moments de “solitude” ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Commentaires

Commentaires

This entry was posted in HUMEURS.

12 comments

  1. Bérangère says:

    Coucou, c’est super si tu as pu en profiter et te reposer 🙂 Géniale l’idée de ton homme !!

    Moio, ça me paraît impossible, déjà je ne peux pas me résoudre à faire garder ne serait ce que quelques heures mon fils à quelqu’un (j’ai réussi une fois 24h à le laisser à ma mère pour nos 3 ans
    de mariage mais j’étais angoissée donc j’ai pas retenté l’expérience). Là, je suis enceinte de bb2 et je compte prendre 3 ans pour en profiter jusqu’à leur entrée à l’école (bb1 n’a que 8 mois).
    Ce week end mon homme est parti 3 jours mais seul et ma mère est venue du jeudi soir au samedi. Mon homme ne rentrait que le dimanche et quand ma mère est partie, j’ai passé 24h à déprimer sans
    lui car, même si j’avais mon fils, j’ai besoin de ce cocon familial et de sa présence. Par contre, pour les sorties, je culpabilise jamais si c’ets lui qui reste à la maison car j’ai totale
    confiance et lui pareil. Bon du coup, comme j’ai confiance qu’en lui pour laisser mon fils, on sort chacun de notre côté, ou plus souvent on amène bb1 avec nous partout 🙂

    Bises

  2. kyplie says:

    Coucou, je pense que ces moments sont important, mais ddifficiles à prendre sans culpabiliser…

    Je viens de me séparer du papa de mon Titou de 9 mois 1/2 donc on alterne des moments avec papa et des moments avec maman. Du coup j’ai du temps pour moi, mais je culpabilise parce que je me dit
    que je n’ai pas le droit; ça n’est pas juste vis-à-vis des mamans qui ont leur loulou H24, c’est un état d’esprit…

    Je suis contente pour toi que tu en ai profité, je pense que ça requinque et fait redémarrer en meilleure forme et les retrouvailles sont encore plus chaleureuses…

  3. linette says:

    c’est clair que cela fait du bien !

    Ma fille aînée est à l’école toute la journée, ma 2e à la crèche deux matinées par semaine, et ca me fait un bien fou !

    Les moments toute seule sont reposants, mais c’est bon aussi de se prévoir des moments seule avec le papa pour se retrouver loin des petits bouts… Car 2 enfants, c’est une petite révolution
    dans la vie d’un couple… (un seul aussi d’ailleurs)

  4. Leanne says:

    Au début, ca ne me manquait pas, maintenant, ça commence à me manquer ces moments rien qu’à moi… mais JAMAIS, ô grand jamais, mon homme ne ferait une telle chose que de partir avec Ptit
    Pimousse en me laissant à la maison! Du coup, pas simple (voire impossible) de trouver ces moments…

  5. working-mum says:

    oui, à chacune de ses siestes! ou les demi journées à la crèche, c’est long une semaine!! mai c’est clair qu’on doit retrouver son rythme de vie de jeune fille!! je t’envie pour la grace mat’

  6. Expressions d'enfants says:

    Profite bien de ces bons moments de solitude. Ca fait tellement de bien de temps en temps de penser à soi et rien qu’à soi…et c’est tellement rare quand on a des enfants!

    J’aimerais être à ta place, là en ce moment.

    Et je penserai à toi jeudi quand tu retrouveras ta famille.

    Grosses bises,

     

    Aurélie

  7. Nadia says:

    Justement je crois que je suis rendue à ce moment… 

    Je sais pas si j’aurai l’instant de l’avoir, on sait pas.

    Merci de ton partage, passe une belle soirée 🙂

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !