Conseils pour améliorer la digestion de bébé

Mes filles ont bien grandi. Ce ne sont plus des bébés… C’est le moins que l’on puisse dire. Pourtant, il m’arrive encore assez souvent de repenser à nos débuts avec elles… surtout avec Emma. Généralement, je repense à tout ça quand je me trouve face à un nouveau-né. Qu’est-ce qu’on a pu galèrer avec Emma ! En fait, nos débuts avec elle ont été durs parce qu’elle avait des problèmes de digestion. Elle se tortillait, pleurait… hurlait même. Franchement, c’était dur. En plus, on n’avait aucune expérience avec un bébé et on ne comprenait pas toujours ce qui lui arrivait.

Un nourrisson qui pleure, ce n’est pas pour rien. C’est qu’il a une bonne raison de le faire. Certains s’imaginent le plus souvent qu’il fait un caprice pour être dans les bras alors que c’est plutôt parce qu’il est dérangé par quelque chose… et bien souvent c’est son petit ventre qui l’embète !

Avec le recul, je suis maintenant à même de vous apporter quelques conseils pour améliorer la digestion de bébé, à vous, jeunes parents !

bebe-biberon

Choisir le bon lait

  • Le lait maternel

Vous le savez tous, le lait que l’on conseille avant tout, c’est le lait maternel. Vraiment adapté à bébé, il est forcément plus digeste et, bien sûr, bien mieux adapté aux besoins de bébé. Pourtant, il arrive malgré tout que bébé ait du mal à le digérer. Dans ce cas précis, il faut se demander pourquoi. Généralement, son
inconfort résulte de la composition du lait qui varie selon les aliments que la maman consomme
. Il est conseillé de limiter les crudités, les oeufs, les agrumes… ou encore le chou. Certains bébés peuvent être plus sensibles à l’un ou l’autre de ces aliments. Il faut donc faire sa petite enquête pour trouver le ou les aliment(s) qui lui causent du tort.

Sachez également que vous pouvez consommer, sans aucun danger, des tisanes de fenouil, d’anis ou de fleur d’oranger qui peuvent l’aider à mieux digérer.

  • Le lait infantile

Mais toutes les mamans n’allaitent pas leur bébé, que ce soit par choix ou parce qu’elle sont contraintes d’avoir recours à un autre lait. Du coup, le bébé peut être un peu plus sujet aux maux de ventre qu’avec du lait maternel. Il faut donc veiller à bien choisir son lait infantile.

Les laits proposés sur le marché sont adaptés aux tout-petits. Les fabricants prennent en compte les désagréments qu’ils peuvent rencontrer et adaptent sans cesse la composition de leurs produits pour mieux répondre aux besoins des bébés. Dernière innovation en date chez Milupa: Milumil, un lait fermenté avec mélange intégrant des fibres alimentaires et des acides gras polyinsaturés de la famille oméga 3 et 6. Proposé pour les bébés dès la naissance, il évolue ensuite pour accompagner l’enfant après 6 mois.

Adopter de bonnes pratiques au moment de nourrir bébé

  • Quand on allaite

Vous le savez sans doute mais la position de bébé pendant que sa maman l’allaite est importante. Cela évite les crevasses pour la mère (visiblement, je n’étais pas douée à ce jeu là) et, surtout, une bonne position favorise la digestion du tout petit !

Je me vois assez mal pour vous donner des conseils sur le sujet n’ayant pas vraiment allaité mes filles puisque je tirais mon lait et leur donnais dans un biberon. Je vous conseille plutôt de vous tourner vers la Leche League qui en sait plus sur le sujet 🙂

Toujours est-il que lorsque la tétée est terminée, on déconseille de le coucher tout de suite, au risque d’engendrer un reflux. Par contre, il est conseillé de positionner bébé par-dessus son épaule de sorte que son estomac touche la poitrine de maman ou de papa (pas de raison qu’il ne s’y colle pas !). De cette façon, il pourra évacuer le trop plein de gaz qu’il peut avoir. 

  • Quand on donne le biberon

Il existe des biberons qui permettent de limiter le trop plein d’air, responsable de gaz et de maux de ventre. Ils sont nombreux sur le marché. Malgré tout, certaines recommandations persistent quel que soit le biberon choisi.

Le bébé doit être le plus droit possible et pas allongé… presque assis, donc. Après le biberon, on doit également veiller à ne pas l’allonger tout de suite. D’ailleurs, les conseils donnés plus haut (paragraphe « quand on allaite ») sont également valables.

Durant la tétée au biberon, on veille à faire des pauses pour éviter que bébé ne boive trop vite. Autre chose importante, durant le repas, le bébé ne doit jamais téter une tétine vide de lait… sinon il avale de l’air et les gaz (et maux de ventre associés) sont garantis.

Enfin, n’oubliez pas le rot ! Pour cela, il suffit de positionner le bébé contre soi. Sa tête est posée sur l’épaule. On tapote (on ne tape pas !) doucement son dos. On peut aussi l’asseoir sur la cuisse (sans oublier de tenir sa petite tête). C’est la position qui marchait le mieux avec les filles.

Apprendre à soulager les maux de ventre de bébé

Malgré toutes ces précautions, il peut arriver que bébé soit dérangé par sa digestion. Vous pouvez être sûr que c’est le cas s’il pleure et s’il replie ses jambes sur son ventre.

Pour le soulager, poser bébé sur l’avant-bras de papa (c’est lui le plus fort héhé). Chez nous ça la soulageait un peu. On peut aussi lui masser doucement le ventre de façon circulaire.

Autre méthode : l’allonger et lui replier les jambes sur son ventre pour aider à l’évacuation des gaz.

Et s’il y avait une autre méthode à laquelle on ne pense pas toujours ?

Et si l’on se concentrait simplement sur le ventre de bébé ?
Et si on faisait du ventre de bébé un centre d’attention et d’amour ? Ce que la marque Milupa appelle le phénomène de Blubbern. Selon, elle, plus le ventre de bébé reçoit de l’amour et de l’attention, mieux il se porte. On veut toujours apporter à bébé ce qu’il a de mieux pour son petit ventre… à l’intérieur… mais on ne pense jamais à ce que l’on pourrait lui offrir de l’extérieur !

La marque encourage tous les parents et l’entourage de bébé à lui faire des bisous sur le bidou, à jouer avec son petit ventre… ce qu’elle appelle faire des ‘Blubbern’… comme le montre cette jolie Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=o-Av16pBmis

Et vous, vous avez d’autres trucs pour soulager les maux de ventre de bébé ?

Avis important : L’allaitement maternel est idéal pour votre enfant.

L’OMS recommande un allaitement exclusif pendant les 6
premiers mois. Demandez conseil auprès du personnel qualifié des services de santé si
votre enfant a besoin d’un aliment d’appoint ou si vous n’allaitez pas.

– Article écrit en collaboration avec Milupa –

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Rating: 4.2. From 9 votes.
Please wait...

Commentaires

comments

This entry was posted in BEBE.

One comment

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !