Et choisir un lit bébé ou un lit enfant de qualité ?

Ce sont les soldes ! Pas la peine de vous le rabâcher, vous êtes au fait de cet événement bi-annuel… Durant, les soldes, on pense bien souvent à acheter des vêtements, des chaussures et autres jolies choses à intégrer à nos tenues ou à elles de nos enfants. On pense plus rarement aux meubles et autres grosses pièces de la maison. Pourtant, c’est aussi la période pour faire de bonnes affaires dans le domaine du mobilier.

Si vous cherchez un lit de bonne qualité pour votre bébé ou pour bout de chou qui grandit, c’est peut-ê

tre le moment de vous lancer. Mais, avant toute chose, comment choisir le lit de bébé ? Et comment savoir si bébé est prêt à passer au lit de grand ? Je vous dis tout dans ce nouvel article !

Bien choisir un lit bébé

Et pour acheter un lit bébé pas cher, il faudra s’attarder sur quelques points importants. En effet, il est sans doute inutile de vous rappeler qu’un lit bébé se doit d’être sécurisé.

Et oui, un lit pour bébé, comme les jouets qui lui sont destinés, doit répondre aux normes de sécurité françaises en vigueur. On parle de la norme NF EN 716 pour ce qui est du mobilier qui lui est destiné. Un lit pour bébé doit, par ailleurs, présenter un espace entre les barreaux inférieur à 7,5 cm pour éviter que bébé ne se coince la tête dedans. Les montants du lit, eux, doivent être supérieurs à 60 cm.

La hauteur du sommier réglable est un plus, plus confortable pour les parents (et leur dos fatigué) mais on doit toujours garder à l’esprit cette nécessité de garder un minimum de hauteur de barreaux de 60 cm au dessus du matelas.

D’autre part, les peintures et laques utilisées pour décorer le lit répondent elles aussi à des normes strictes. La laque utilisée, quant à elle, doit répondre à la norme jouet EN71-3.

Derrière ces termes un peu barbares, se cachent la volonté de protéger bébé de divers dangers comme celle de voir la peinture s’écailler et être ingérée par bébé.

Et passer au “lit de grand”

C’est inévitable, bébé grandit et un beau jour, il quitte son lit à barreaux. Mais comment savoir s’il est prêt à passer le cap ?

Vous remarquez peut-être déjà des signes d’envies “d’évasions”. Les bouts de chou les plus casse-cou s’amusent à faire le mur et à quitter leur lit… Peut-être avez-vous déjà vu le vôtre débouler au milieu du salon alors que vous le pensiez endormi ??! Cela peut arriver dès 18 mois. Dès lors, on peut penser qu’il est temps de passer à un lit “de grand” et éviter ainsi une mauvaise chute. Car, même si bébé maîtrise l’art de l’évasion, il n’est pas à l’abri d’une maladresse.

D’autres enfants ne cherchent pas à braver les obstacles mais montrent d’autres signes de besoin de changement.

Cela peut venir plus tard… peut-être vers 2 ou 3 ans. A ce moment-là, il va commencer à se sentir à l’étroit dans son petit lit… et il va chercher à vous le faire comprendre. Bien souvent, il va retirer tout seul sa gigoteuse ou balancer par dessus bord ses peluches.

Une fois votre nostalgie domptée, vous pourrez passer votre bout de chou au lit de grand. Si le lit de bébé le permet, vous pouvez retirer quelques barreaux pour permettre à bout de chou d’y entrer et d’y sortir à loisirs.

Certains fabricants proposent des “kits évolutifs” qui permettent de retirer des barreaux et de faire ainsi une transition avant d’entrer dans un vrai «lit de grand».

Ensuite, vous pouvez troquer son lit de bébé contre un vrai grand lit… Et pourquoi ne pas opter pour un lit cachant un tiroir pour ranger les jouets… Ou encore un ingénieux lit surélevé pour votre enfant qui peut intégrer, en plus d’espaces de rangement, une mignonne bibliothèque ?

Article écrit en collaboration avec Chambre-enfant-bébé

Commentaires

Commentaires

One comment

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !