Nouvelle année, nouveau départ, nouveaux projets… ou pas…

C’est la nouvelle année ! Youpi ! Tralala ! C’est la fête !… Ou pas. En fait, dans ma tête ça l’est pas… C’est plus fort que moi. J’ai beau me dire « nouvelle année, nouveau départ, nouveaux projets », bah, je ne ressens aucune impulsion. En ce début d’année, je me sens molle et je n’ai pas très envie de prendre de bonnes résolutions !

evelyne-untibebe

Pourtant, j’ai décidé de perdre du poids

Non pas parce que j’ai pris de bonnes résolutions mais plutôt parce que j’ai enfin trouvé le courage de m’y remettre après des mois et des mois de tergiversations. Faut dire que le poids qui a osé s’afficher sur mon pèse-personne ce lundi m’a fichu la trouille. Les excès des fêtes ont eu raison de ma gourmandise… Ou presque. En fait, elle est toujours là mais je tente de la dompter à coup de points Weight Watchers. Et ce n’est pas une partie de plaisir, je peux vous l’assurer. Les chocolats de Noël encore éparpillés un peu partout à la maison me font du gringue comme vous ne l’imaginez pas.

Jour 3. Je tiens bon !

Ce premier janvier, je n’ai pas eu le sentiment de voir une page se tourner.

Oui, je sais, c’est dans la tête tout ça. Les jours continuent de se suivre (et à se ressembler). Pour autant, on est tous heureux de « changer d’année », comme si ce passage au nouvel an, nous permettait de passer à autre chose et à (presque) faire table rase du passé. On prend de bonnes résolutions, on se promet de faire du sport et de retrouver une vie saine.Les gérants de salles de sport se frottent les mains, autant que le créateur de Weight Watchers d’ailleurs.

On fait de nouveaux projets, on se promet de les mener à bien cette fois. Certains y croient dur comme fer et d’autres savent que leurs efforts de début d’année s’essouffleront vite, comme tous les ans. Mais bon, ils tentent une nouvelle fois l’aventure… Des fois que…

Cette année je suis un peu blasée oui.

Peut-être parce qu’en 2016, j’étais persuadée de voir évoluer une partie de ma vie en particulier. Et puis… Rien… Il ne s’est rien passé du tout. Ah si ! J’ai accumulé les angoisses et les arrêts de travail salvateurs. A chaque fois, ils m’ont été nécessaires et m’ont fait du bien. Mais ils n’ont rien résolu du tout.

J’ai vécu l’année avec l’impression de me battre contre un géant invisible pour finir par cumuler diverses démarches pour espérer voir évoluer ma tite vie pro. Malgré tous mes efforts, ça n’a abouti à rien. D’où, sans aucun doute, mon manque de détermination et d’enthousiasme en ce début d’année.

Malgré tout, je ne laisse pas tomber

Bah ouais, je n’ai aucune envie de sombrer sans la dépression. Parce que, vous savez, elle me semble planer au dessus de moi bien souvent. J’ai réussi à lui barrer la route jusque là. J’espère juste être assez forte pour que cela dure. Il suffirait pourtant de peu de chose pour l’éloigner celle-là !

Je continue à me battre pour obtenir ce que je veux. Mais je n’ai plus autant d’espoir que l’année dernière à la même époque. Je sais que si je ne fais rien, rien de bon ne peut arriver. Et si rien n’arrive, je ne pourrai pas me reprocher d’avoir attendu le bec ouvert que ça me tombe tout cuit dans le bec !

Et puis, peut-être qu’il suffit seulement de le vouloir vraiment

J’ai mis une folle énergie à trouver des aménagements, à comprendre ce que je voulais vraiment, à tout mettre en branle pour que ma situation change enfin. Mais, au fond de moi, je me demande si je le voulais vraiment ce changement.

Je me dis que s’il ne s’est rien passé c’est peut-être parce que je ne le voulais pas réellement. Ou que je ne savais pas vraiment ce que je voulais !

Oui, j’ai envie de voir ma vie bouger professionnellement… Mais sans doute pas de la façon qu’elle le peut. Au fond, je crois que c’est à autre chose que j’aspire. Et c’est sans doute pour cette raison aussi que je n’arrive à rien…

En faisant le bilan de mon année dans ma petite tête, oui, j’ai pu constater de belles choses. Heureusement d’ailleurs. Et, bizarrement (ou pas), pour chacune d’elle, j’ai le sentiment d’avoir insufflé une énergie positive pour les obtenir. C’est un peu comme si j’avais le pouvoir magique d’attirer vers moi les choses que je désire vraiment.
Il me reste donc à vouloir vraiment mon évolution professionnelle et à l’attirer comme tout le reste. Mais, pour ça, il faut se persuader que c’est possible.

A moins que, en fin de compte, tout soit écrit

Avec une vision toute aussi peu pragmatique, je me demande aussi si, finalement, ces choses que je dis avoir désirées ne sont pas plutôt des choses qui me revenaient de toute façon… sans qu’aucun effort « magique » n’ait eu besoin d’être produit. Simplement parce que l’Univers / le Destin l’avait décidé. Ce que j’ai ressenti n’était peut-être seulement qu’un message m’indiquant ce qui allait arriver.

En fait, je n’en sais rien…

Comme chaque jour à venir, cette nouvelle année reste un mystère. Malgré toutes les bonnes résolutions ou objectifs que l’on s’assigne, nul ne sait ce qu’elle nous réserve. On ne peut qu’espérer que tout se passe bien et que de beaux projets se réalisent. Pour autant, comme pour toutes choses, il faut le mériter, non ?

Rating: 3.8. From 4 votes.
Please wait...

Commentaires

comments

This entry was posted in HUMEURS.

12 comments

  1. Sophie mum says:

    Parfois on tient à cœur un projet qui met du temps à se réaliser je regarde tjs les choses avec optimisme et je me dis souvent si c’est pas ca c’est Que ce n’était pas pour moi, pas le bon ou pas le bon moment
    Je te souhaite une belle année 2017 et pense positif sois optimiste biz

    • Evelyne says:

      C’est une chose que je me dis également mais j’ai beaucoup attendu et j’aimerai bien que ça se décante maintenant.
      Mais tu dois ressentir ça aussi aec ta recherche de boulot aussi…
      Je te souhaite, en tous cas, une très belle année 2017.

  2. DeboBrico says:

    Je te souhaite des jolies choses pour 2017!!
    Des choses il faut se concentrer sur les tout petits projets qui permettent de vraiment se voir avancer…
    De mon côté j’ai placé beaucoup d’espoirs en 2017, et même certains completement contradictoires.. mais bon on verra bien.. on se fait le point en décembre, ok??

    • Evelyne says:

      Je te souhaite également de jolies choses pour cette nouvelle année !
      En fait je réalise que mon article est très négatif mais pourtant 2016 m’a fait évoluer sur plein de choses. J’espère juste voir le côté pro prendre un nouveau tournant et je commence à m’impatienter 😀
      J’espère que tes espoirs se verront récompensés en tous cas ! Allez, ouais, on fait le point en décembre ! 🙂

  3. Nanie says:

    2016 n’était pas l’année du changement, tout simplement. Il faut aussi que les choses décantent ; ce qui est essentiel pour toi finira par t’apparaître clairement tôt ou tard. Alors tu pourras mettre en place ce qu’il faut pour changer réellement.
    Bonne année à toi ! Et en attendant le changement, profite de l’instant présent, de tes filles, de ton mari.

    • Evelyne says:

      Bah pour être sincère elle l’a été sur plusieurs points l’année du changement, cette chère 2016…
      Allez, en attendant que ça bouge, on profite de l’instant présent, oui !
      Très belle année à toi !!

  4. Desperate Houseman says:

    Tant qu’il y aura des mojitos en 2017, l’année sera bonne c’est sûr 🙂 Et puis je te trouve un peu dure avec toi-même en 2016, sur le papier rien n’a changé mais moi qui commence à te connaitre un peu (beaucoup ? 🙂 je trouve que tu as pris bcp de décisions et avancé sur bcp de sujets. Si les résultats n’étaient pas là, c’est juste une question de temps, ils arriveront bientôt crois moi. Je te souhaite donc encore une belle année 2017.

    • Evelyne says:

      Tu n’as pas tort du tout en fait. C’est vrai que 2016 a été l’année de beaucoup de changements et de prises de décisions. Bon, maintenant, faudrait juste que ça bouge côté pro…
      Encore très belle année 2017 à toi et vive les Mojitos !

  5. Claire says:

    Coucou, je te souhaite une belle année 2017 !! qu’elle réponde à tes attentes ou au moins à tes questionnements. Le temps est parfois nécessaire pour que les choses se fassent…
    Avec mon compagnon, on se disait qu’on vivait dans une société où on réfléchissait beaucoup trop…il est des contrées, des tribus qui sont bien plus heureuses que nous car seule la survie leur importe…parvenus à ça, le reste semble égal…Peut être que leur recette est la bonne.
    A chacun de trouver la sienne, sans doute…
    Continue à écrire, à partager !!

    • Evelyne says:

      Très belle année 2017 à toi et à ton mari qui, visiblement, voyez juste. Je crois en effet qu’on est dans une société dans laquelle on cogite sans cesse. Et on ne profite plus aussi pleintement du monde dans lequel on vit…
      Merci pour tes mots 🙂

  6. maman est occupée says:

    Tes sentiments m’ont l’air assez confus à la lecture de ce billet : il faut avouer que mettre au clair sa situation pro est toujours loin d’être simple. Je te souhaite une belle année 2017 néanmoins, en espérant que tu y trouves la force de faire évoluer ta situation.

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !