Ma semaine #24 en mots et en images : jouer au styliste d’intérieur, faire son enterrement de vie de jeune fille et fêter 8 ans d’amour…

Ma semaine #24 en mots et en images : jouer au styliste d'intérieur, faire son enterrement de vie de jeune fille et fêter 8 ans d'amour...

Une nouvelle semaine vient de s’écouler. Elle a été bien remplie celle-là.
Lundi, mon chéri et moi fêtions notre 8ème année ensemble. Pour être sincère, je ne pensais pas qu’il aurait souligné cette date d’un petit cadeau à mon attention. Trouvé sur mon plateau à petit déjeuner, dans la cuisine, le paquet renfermait de trop jolies boucles d’oreilles sur lesquelles j’avais flashé un jour où nous cherchions un petit cadeau pour l’anniversaire d’une amie. C’est justement le cadeau que nous lui avons choisi pour aller avec une bague qu’elle avait reçu de son chéri. De mon côté, je lui ai offert un bon pour un dîner sur la Seine… J’ai hâte que nous puissions le faire !

Cette semaine, j’ai retrouvé la BlediFamily pour parler des 1000 jours, une période importante pour la vie future de bébé. Je vous en parle plus particulièrement dans un article dédié car il y a beaucoup à dire… Et puis c’est un sujet que je trouve vraiment important !


Cette semaine, les levés ont été plus difficiles. Le manque de sommeil est devenu une constante chez nous. Alors le matin, on est un peu à la bourre et le petit dej est un peu bâclé mais jamais oublié. Du coup, comme je sais que ma Minipuce a toujours eu du mal à manger au réveil, je lui ai proposé les nouvelles briques P’tit Dej de Nestlé. Elle a adoré. Chose étonnante pour elle car le lait n’était plus vraiment sa tasse de thé depuis un bon moment.
Ce type de petit dej est destiné aux bébés à partir de 6 mois pour certains et à partir de 15 mois pour d’autres. Ma puce a beau avoir 4 ans, elle prend toujours plaisir à piocher “chez les bébés”. Depuis que nous sommes partis sur cette formule, elle prend sont petit déjeuner plus facilement. La Minuscule, quant à elle, adore et en redemandé. Du coup, j’ai quand même goûté pour avoir une idée de ce que je donne à mes filles ! C’est vrai que c’est bon… Un peu particulier, c’est vrai, mais pas mauvais. La boisson est épaisse et fait penser à un succulent chocolat chaud ! Bref, je suis ravie !

Cette semaine fut pour moi l’occasion de découvrir un nouveau lieu dans Paris qui ouvre ses portes cette semaine. C’est donc en avant première que, avec une poignée de blogueuses, j’ai découvert le nouveau Leroy Merlin parisien qui ouvre sur le boulevard Daumesnil. Dit comme ça, c’est pas le top du glamour. On associe bien souvent Leroy Merlin au bricolage et à ça seulement. Pourtant, côté déco, luminaires et autres accessoires pour la maison, il y a de quoi faire !
Le magasin ouvre le 17 juin prochain. Ce ne sont pas moins de 6200 m2 de surface que les clients pourront arpenter. Un magasin nouvelle génération que la Direction a tenu à adapter aux besoins des riverains. Pour cela, de nombreuses rencontres avec des habitants des alentours ont été organisées. Elles ont permis de cibler les besoins particuliers des parisiens qui, il faut bien l’avouer, sont bien différents des besoins des habitants d’une petite ville. Paris compte peu de maisons au final et le besoin en tondeuse, par exemple, n’est pas le plus fort… Tandis que des tringles à rideaux qui se fixent sans trois ravieront les locataires présents en grand pourcentage sur la capitale.
Mais Leroy Merlin va encore plus loin en utilisant les (très) nouvelles technologies. En plus de mettre à disposition des ordinateurs avec accès internet pour naviguer sur le site de Leroy Merlin, le magasin propose un service innovant et inédit au rayon Cuisines : la réalité virtuelle. A travers un appareil qui ressemble de loin à des jumelles, l’Occulus Rift, on est projeté dans des cuisines. L’effet est bluffant. On s’y croirait. On peut naviguer dans cet espace virtuel en tournant sur soi-même ou en avançant de quelques pas. Cela permet vraiment de se rendre compte de ce que pourrait donner la cuisine choisie sur catalogue.
Avec ça, de nombreux corners ont été aménagés pour rendre service aux clients qui peuvent être conseillés par des professionnels. Et, innovation encore, des postes ont été aménagés pour tester les matériaux dans le magasin et éviter ainsi de rentrer chez soi avec un truc qui ne convient pas du tout… Bref, génial !
C’est vraiment un magasin pensé pour le client !

La fin de notre visite a été marquée par un petit jeu. Un caddie au bout du bras, deux cartes fraîchement tirées dans les mains, on nous a donné 30 minutes pour parcourir le magasin à la recherche d’accessoires déco dépendant à notre thème. Pour ma part j’ai tiré deux cartes : “vegetal spirit” et “dans les toilettes”. Après quelques secondes de panique, les idées ont fourmillé dans ma tête. J’ai ainsi imaginé une ambiance très nature pour des toilettes. Résultat de mon shopping :

  • un rouleau de fausse pelouse
  • un lot de 3 étagères cubes en bois
  • une fausse plante
  • une lampe à poser en lamelles de bois
  • un balai de toilettes en bois et faïence (fallait bien !)

J’ai adoré joué à la styliste d’intérieur pendant ces quelques minutes et cela m’a donné envie de redécorer tout mon chez moi !

En cette fin de semaine, je me suis préparée à l’idée de me coucher très tard ce samedi car devait avoir lieu mon enterrement de vie de jeune fille.
J’ai passé un agréable moment entre copines. Au programme, bowling (des années que je voulais y aller !), resto japonais (je suis addict, accro, dingue de japonais…), des petites questions sur mon chéri qui avait été interrogé sous la menace et des petits cadeaux adorables. La soirée s’est finie très tôt. J’avoue que je serais bien restée plus longtemps en leur compagnie. J’aurais aimé faire la fête sans penser à l’heure au moins ce jour-là et ne pas entendre mon chéri me balancer un “déjà ?” quand je suis rentrée. Mais j’ai passé une bonne demie journée entre copines c’est certain…

Voilà une nouvelle semaine débute. Elle commencera avec une nouvelle séance psy, comme chaque semaine en général. Aujourd’hui, je pense que la séance ne suffira pas à contenir tout ce que je voudrais aborder mais elle sera assurément axée sur ce regard que porte les autres sur moi. Aujourd’hui, plus que jamais, je crois qu’on ne me voit pas telle que je suis. Je crois qu’on ne me connaît pas et, au fond, ça me blesse beaucoup…
Et vous, cette semaine, vous êtes sortis avec des amis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !