2 nouvelles façons de lire vraiment très pratiques pour les vacances et au quotidien

Vous savez quoi ? J’essaie de décrocher de mon smartphone. Même si sa présence à mes côtés me rassure (c’est un peu mon doudou sans lequel je ne me déplace jamais), cet outil me stresse. J’ai constaté ça il y a quelques temps déjà. Il me permet de checker mes mails, de surfer sur les réseaux sociaux, de prendre connaissance de l’actualité… Parfois, il faut bien l’avouer, il ne se passe pas grand chose. Je perds du temps à surfer sans savoir où réellement aller. Je me mets à fouiner, à passer de site en site, à faire du shopping virtuel, remplir un panier que je ne validerai sans doute jamais… J’envie les unes, j’envie les autres… et je perds du temps… et mes dents se serrent. Je fini généralement par me trouver fade, avec un quotidien quelconque. Je ne vous parle même pas de notre appartement loin d’être aussi stylé et bien rangé que celui qu’exposent certaines influenceuses. Bref, au lieu de me détendre et me faire du bien, mes escapades sur smartphone me pourrissent la vie.

C’est pourquoi, j’ai décidé de me désintoxiquer et de tenter (non sans mal) de reprendre une activité trop longtemps délaissée : la lecture. Alors, pour que la coupure vis à vis de mon petit écran ne soit pas trop rude, j’ai décidé de m’engager vers une “lecture modernisée”. Je vous propose donc de découvrir 2 nouvelles façons de lire vraiment très pratiques pour les vacances et au quotidien.

Le cas de la liseuse

Mon ti mari est passé à la liseuse il y a pas mal de temps maintenant.

Au moment de cette acquisition, j’ai crié au scandale ! Lire, à mes yeux, cela ne pouvait se faire QUE sur un vrai livre. Je faisais alors partie des pro-vrais-livres et donc des anti-liseuse. Mais ce n’était pas pour autant que je m’adonnais à la saine lecture d’un VRAI bon livre, avec des pages qui se tournent physiquement. Je préférais surfer indéfiniment sur l’écran de mon smartphone (sans vraies pages qui se tournent donc).

Le comble dans tout ça, c’est que j’ai fait des études littéraires et des bouquins, j’en ai bouffé ! J’ai toujours adoré l’objet livre pour tout dire… J’adore pénétrer dans les librairies, humer l’odeur du papier… L’atmosphère y semble feutrée et je la trouve même particulièrement apaisante. Alors l’idée de lire sur une liseuse, franchement… bof ! Et pourtant… un jour, on m’a proposé de tester la dernière Kobo Aura H2O. Un peu curieuse (et parce que je n’avais jamais eu envie de me retrouver face à la liseuse de mon homme, bourrée de lectures sérieuses), j’ai accepté.

 

J’ai toujours détesté abimer mes livres

Du coup, pour certains, j’avoue que j’ai souvent ressenti de l’inconfort à les tenir. Ecarter les pages sans trop les écarter… Certains, même, pouvaient se révéler assez lourds quand je tentais de m’allonger pour lire, par exemple. C’est vrai qu’avec la liseuse, j’ai tout de suite ressenti un véritable confort. Je peux même la tenir d’une seule main tant elle est légère… et avec ça, pas de pages à tenir !

Avec ça, j’ai beaucoup apprécié l’idée de ne pas avoir plein de livres qui prennent de la place.

Chez nous, on ne garde pas les livres (ou seulement les très beaux). Mon homme aime le vide ! Alors, ne pas avoir à se poser la question du “je fais quoi de mon livre quand je l’ai terminé”, j’ai trouvé ça particulièrement appréciable ! Et, il faut bien le dire, le fait de pouvoir embarquer une dizaine de bouquins sans se demander dans quelle valise les faufiler, je trouve ça génial ! En réalité, tu peux te faire ta propre bibliothèque et collectionner plusieurs centaines de livres dans la liseuse. Mais personnellement, je n’en vois pas vraiment l’intérêt. Mais chacun voit midi à sa porte.

Certains diront sans doute que la lumière de la liseuse peut gêner.

En fait, il n’en est rien. L’aspect de la surface de la liseuse ressemble beaucoup à celui d’une page de livre. La lecture y est tout aussi confortable. Les tablettes de lecture rétro-éclairées permettent même de lire avec le même confort de lecture où que l’on se trouve et quelque-soit l’heure du jour ou de la nuit. Il m’est arrivé de lire sous ma couette pendant que Thomas dormait à mes côtés ou encore de me retrouver dans un tunnel, plongée dans le noir, sans avoir à interrompre ma lecture… Et j’ai trouvé ça super confortable !

Aujourd’hui, on parle beaucoup de la lumière bleue émise par nos écrans (dont nos smartphones) qui tient en éveil. La lumière bleue envoie, en effet, un signal au cerveau : “c’est le jour, on reste éveillé, on ne dort pas”. La lumière de la liseuse Kobo Aura H2O a l’avantage de se régler automatiquement en fonction de l’heure du jour (ou de la nuit). Il suffit d’indiquer l’heure de coucher et, en fonction, la lumière change progressivement jusqu’à devenir jaune. Le cerveau est ainsi moins perturbé et reçoit de bonnes informations.

Et puis j’y ai vu plein d’autres avantage…

Il y a, par exemple, la possibilité de la glisser dans mon petit sac à main, télécharger des livres gratuits parmi les grands classiques de la littérature, télécharger des livres moins chers que des livres physiques ou encore demander la définition d’un mot en un clic grâce au dictionnaire intégré. A cela s’ajoute le fait qu’elle ne demande à être rechargée que tous les deux mois en moyenne…

Autant dire qu’elle m’a complètement réconciliée avec le monde de la liseuse.

Ecouter un livre

Voilà bien une chose qui ne m’avait jamais tentée. Je ne sais pas à quel type de population je destinais ce type de “lecture” mais, en tout cas, je n’estimais pas en faire partie. Jusqu’au moment où on m’a proposé de tester le concept pour moi mais aussi pour mes filles. Pour ne pas mourir complètement bête, je  me suis dit que ça ne me coûtait rien de tester. J’ai donc dit oui et nous avons testé Audible.

Audible, c’est quoi ?

Audible, c’est un service permet de télécharger des livres à écouter. Pour les sceptiques comme moi, le premier mois est gratuit et permet donc de tenter l’aventure de l’écoute de livres sans se poser des tas de questions. Les mois suivants, une fois convaincu(e), sont à 9,90€/mois pour 1 crédit (1 crédit = 1 livre audio), soit moins cher qu’un livre classique. Une application permet d’en disposer directement sur son smartphone.

Ecouter un livre, ça peut sembler étrange…

Un livre ça se parcoure des yeux… ça ne s’écoute pas… Quoi que… les enfants prennent plaisir, dès petit, qu’ON leur raconte des histoires. Alors pourquoi, nous, adultes, ne pourrions-nous pas aussi écouter des livres ?

Au départ, je ne vous cache pas que j’ai trouvé l’exercice étrange. Et puis, au bout de quelques “pages”, j’y ai pris goût, appréciant de fermer les yeux pendant que l’on me contait un récit. Chose que, bien évidemment, je ne peux pas faire avec un livre classique… J’ai pu laisser, ainsi, à la manière d’un film, les scènes du livre défiler devant mes yeux. C’est vraiment une autre façon d’apprécier les récits imaginés par d’autres personnes. Enfin, je trouve que cela me permet de travailler ma concentration, chose que je fais vraiment peu depuis que je ne suis plus de cours en fac ou au lycée. Et cela me laisse aussi tout le loisir de me détendre (au moins un peu… car je ne suis pas douée avec l’exercice.

Une solution pour diverses situations

Bien sûr, je pense aux mal-voyants. Voilà une façon géniale d’accéder à la lecture sans avoir à parcourir péniblement les lignes d’un livre à la loupe !

Et puis je pense aussi aux enfants (ou même aux adultes), malades en voiture. Emma en est un exemplaire parfait. La voiture, c’est pas son truc. Les virages encore moins. Jusqu’ici, en petites filles gâtées, Emma et Léna avaient la joie de regarder des dessins animés sur nos tablettes, solidement arrimées à nos appuie-tête grâce à un ingénieux support de tablette pour voiture. Mais voilà, tout le monde sait que, comme la lecture, regarder un film en voiture n’est pas du tout conseillé aux personnes sujettes aux maux de transport. Et je sais de quoi je parle, en étant moi-même victime. De ce fait, j’ai proposé à Emma d’écouter une histoire plutôt que de la visionner. Audible propose, en effet, des livres audio pour enfant.

Et puis, comme la liseuse, il est facile d’embarquer plusieurs livres sans que cela ne prenne une place monstre ! Pratique pour les déplacements, non ?!

Et vous, vous avez déjà testé ces nouvelles façon de lire ?

Commentaires

Commentaires

4 comments

  1. Maman Sur Le Fil says:

    Écouter des livres non… j’avoue que cela ne m’attire pas… la liseuse j’y suis passée, il y a quelques années, je trouve ça top pour les vacances… mais j’avoue revenir encore régulièrement au papier !

    Virginie

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !