A la chasse aux marrons

C’était un samedi matin et j’avais décidé d’aller faire un tour au Jardin des Tuileries avec les filles. J’avais une idée bien précise en tête ! Mais ça ne s’est pas passé exactement comme je l’avais imaginé. Pour tout dire, ma séance photo s’est tout bonnement transformée en chasse aux marrons ! Parce que, voyez-vous, les marrons, c’est la vie ! Et au jardin des Tuileries, les marrons sont rois en ce moment. Ils tombent de partout et les filles ont sauté de joie quand elles ont découvert que je les avais emmenées dans un endroit bourré de marrons… Pour être totalement franche, Emma m’a même élue, à ce moment-là, meilleure maman de la Terre et du monde entier… rien que ça !

Moi, en réalité, je n’avais pour objectif que de faire des photos…

Je voulais un lieu avec des un maximum de feuilles mortes. L’automne débutant à peine, les arbres autour de chez moi avaient encore leurs feuilles bien vertes. Aucune feuille d’automne ne venait tomber au sol… ou vraiment très peu. Mais voilà, je savais, à force de fouineries sur Instagram, que le Jardin des Tuileries avait déjà bien entamé son processus de déshabillage d’arbres. J’ai imaginé de belles photos, elles ont finalement été toutes autres mais, vous savez quoi ? J’ai adoré. Les filles étaient naturelles, elles étaient heureuses et elles avaient envie d’être là !

Dans ces moments-là, pas la peine de leur demander de poser (ou vraiment rapidement !) car elles ont bien mieux à faire que de miroiter un objectif photo. Au fur et à mesure que je prenais mes photos, mon sac à dos se remplissait de dizaines et dizaines de marrons… Et impossible de les raisonner en leur demandant d’en abandonner quelques-uns sur notre chemin, non… ! Les demoiselles les trouvaient tous trop beau pour être laissés là…

J’avais reçu pour elles de biens jolies jupes.

Voilà pourquoi je voulais absolument faire une petite séance photo dans un cadre automnal. Ces jupes, ce sont de VRAIES jupes qui tournent. De jolies jupes imaginées par une maman, une vraie (là encore). Ces petites jupes sont nées d’un constat très simple : trouver une jupe qui tourne pour petite fille sur internet, ce n’est pas si simple que ça ! Pourtant, c’est un critère hautement important pour les petites filles en jupettes… C’est ainsi qu’elle a créé Aphéliote.

Je ne sais pas si ça se passe comme ça chez vous mais ici, toute nouvelle jupe subit le test de “la jupe qui tourne”. A la maison, ça se passe comme ça… Quand les filles se voient offrir une nouvelle robe ou une nouvelle jupe, elles tournent. L’une et l’autre jugent de la capacité du vêtement à tourner. Alors, forcément, quand je leur ai mis en main les jolies jupes Aphéliote et que je leur ai annoncé qu’il s’agissait de jupes qui tournent, j’ai eu droit à des “OOOOOhhhh” et des “Whouuuuaaaa” !

Alors, c’est en jupes qui tournent que les filles ont fait leur chasse aux marrons tandis que moi je faisais la chasse aux photos.

Je garde de cette matinée un doux souvenir. Cela faisait longtemps que les filles n’avaient pas été aussi douces entre elles. C’est que, malgré une certaine complicité que l’on peut observer parfois entre elles, il y a énormément de concurrence. Emma dit parfois qu’elle “aime un peu sa soeur mais pas trop”… Pourtant elle est parfois très douce et maternelle avec elle. Cela évoluera sans doute quand Léna aura moins de comportements de bébé… Car, pour l’instant, il n’y a pas à dire, Léna est une petite boudeuse compulsive. La preuve en image si vous scrutez bien les photos mises en ligne aujourd’hui 🙂

Pour changer, malgré tout, les filles se sont beaucoup amusées toutes les deux.

Et moi j’ADORE ces moments-là ! J’aimerai tellement qu’elles passent moins de temps à se chamailler, à se concurrencer, à vouloir faire mieux que l’autre… à avoir toujours mieux et toujours plus que l’autre… Si elles pouvaient toujours être comme ça, comme elles étaient ce matin-là… voilà qui me rendrait heureuse. Car, il faut bien l’avouer, les chamailleries des filles, souvent, nous portent sur les nerfs et agacent toute la maisonnée.

Et chez vous, les marrons ont la côte ?

Shop the post

Emma porte

Perfecto rose en simili cuir – Orchestra – 16,00 €

Jupe qui tourne – Aphéliote – 48 €

Boots en cuir paillettes grises – Gémo – 29,99 €

Léna porte :

Jupe qui tourne – Aphéliote – 48 €

Veste en jean ancienne collection – Z

Commentaires

Commentaires

4 comments

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !