Comment habiller mon enfant pour la montagne ?

Nous avons la chance d’aller en vacances à la montagne pour la troisième année consécutive. Avant ça, ni mon mari ni moi n’avions eu l’occasion d’y aller. La montagne, nous ne connaissions pas. Alors, la première fois que nous avons dû préparer nos valises, on était pour le moins hésitants. Très franchement, on n’avait pas idée de ce que l’on pouvait glisser dans nos valises pour aller à la neige en pleine montagne. La plage, on maîtrisait mais la montagne, pas du tout.

Mais aujourd’hui, j’ai la joie de vous annoncer que nos valises de vacances d’hiver n’ont plus de secret pour nous ! Cela vaut bien un petit article, non ?

Alors, je vous propose de parler enfant et, plus particulièrement, de leur garde-robe montagnarde pour cet hiver ! Pour information, je pars du principe qu’elle reste identique quelque soit l’activité de l’enfant. Par exemple, Léna n’a jamais fait de ski mais elle est équipée comme Emma qui, pourtant, a eu l’occasion d’en faire.

Une tenue adaptée pour tenir bien chaud à la montagne

On s’imagine parfois que, pour avoir bien chaud, il suffit de porter un bon gros pull sous le blouson. Mais c’est faut. En réalité, la meilleure technique pour avoir chaud, c’est de faire l’oignon ! C’est à dire de superposer les couches de vêtements. Avec ce système, le froid a du mal à circuler et reste à l’extérieur… et c’est tout ce qu’on lui demande ! On trouvera tout le nécessaire très facilement dans une boutique de sports.

Alors comment on habille bout de chou ?

  1. Enfiler un t-shirt manches longues en tissu respirant (sous-vêtements technique). Evitez l’usage du coton qui n’isole pas bien du froid et conserve l’humidité lié à la transpiration.
  2. Enfiler un pull en laine ou un polaire.
  3. Pour le bas du corps, on choisi des chaussettes épaisses en matières synthétiques qui sèchent vite tout en laissant respirer la peau. Elles ne doivent pas être serrées sous peine de gêner la circulation et refroidir les petits pieds de bout de chou. On évite aussi de superposer deux paires qui ont le même effet que des chaussettes trop serrées.
  4. Enfiler un collant en laine ou un legging en fibre technique.
  5. Superposer d’un pantalon de ski. Même si l’enfant ne skie pas, cette tenue le protègera bien du froid et de l’humidité de la neige.
  6. Opter pour une veste de ski et pas une simple doudoune. Les matières synthétiques (comme le Gore-Tex) protègent bien mieux du froid et de l’humidité que les matières naturelles telles que la plume. La veste de ski aura l’avantage de d’être chaude, respirante et imperméable. En plus, avec ça, les vestes de ski sont très bien conçues, possèdent de multiples poches (pour le forfait et compagnie), remonte bien le long de la nuque… et possède un pare-neige au niveau des hanches.
  7. Enfiler des bottes fourrées et étanches. Le mieux étant de choisir des après-ski / bottes de neige en plastique et textile.

Et côté accessoires pour la montagne ?

Bien sûr, il faudra penser aux petites mains. Les doigts craignent particulièrement le froid. Mon conseil reste donc le même : prévoir des gants en matière synthétique et imperméable. On oublie la laine qui laissera passer l’humidité. Et on privilégie les moufles parce que des petits doigts collés les uns contre les autres, ce sont des petits doigts qui se tiennent chaud !

Pour la gorge, on banni l’écharpe et on opte pour le tour de cou qui reste bien en place.

On n’oublie pas de couvrir la tête d’un bonnet de préférence doublé ou en matière synthétique (type polaire).

A la montagne, il faut aussi penser à protéger les yeux ! C’est tout simplement INDISPENSABLE ! La neige réverbère la lumière, même lorsque le ciel est gris. Il faudra opter pour des lunettes pourvues d’un indice UV4 (pas moins). Vous pouvez aussi choisir un masque de ski qui couvre bien le visage et tient fermement en place.

 

Article écrit en collaboration avec Planet-sports

Commentaires

Commentaires

2 comments

  1. Mérirê de TripsAndClicks says:

    Ce qui est bien, c’est que ces conseils s’appliquent aussi aux adultes !
    Multiplier les couches, ça n’a que des avantages : ça tient plus chaud, on peut enlever des couches facilement si on a trop chaud… Et plusieurs couches fines, ça prend moins de place qu’une énorme doudoune dans la valise !

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !