L’infertilité et ses traitements…

L'infertilité et ses traitements...

J’ai eu la chance de ne pas avoir eu besoin de recourir à un dispositif de procréation assistée. Pour autant, je n’oublie pas ces femmes, ces couples qui, confrontés à des problèmes d’infertilité, ne peuvent pas avoir de bébé aussi facilement que ça l’a été pour nous.

L’infertilité touche 15 % de la population. Ce n’est donc pas si rare que ça. Elle peut toucher n’importe qui. Différents facteurs peuvent causer l’infertilité.

Chez la femme,

… quand elle atteint un certain âge : à partir de 35 ans, la capacité reproductive diminue. Après 40 ans, elle est encore plus réduite…

… quand les trompes de Fallope présentent une lésion…

… quand le tissu utérin décide de se développer en dehors de l’utérus, on parle alors d’endométriose

… quand certaines maladies chroniques s’en mêlent (diabète, asthme, cancer, maladies de la thyroïde, etc.)

… quand elle se retrouve dans un état dépressif

… quand elle prend des anti-dépresseurs

Chez l’homme,

… quand il présente des problèmes liés à l’érection

… quand la qualité et/ou la quantité de son sperme est altéré…

… quand le tactus génital est altéré (impossibilité de déposer du sperme au fond du vagin)…

… quand il présente un état d’obésité très avancé…

… quand le pénis présente des anomalies (courbures, etc.)…

… quand il présente une pathologie au niveau de la prostate

Malgré tout, dans 20% des cas, la cause n’est pas identifiée.

Face à l’infertilité, quelqu’en soit la cause, un individu désireux d’avoir un enfant va tout mettre en œuvre pour réaliser son rêve. La démarche "traditionnelle" vise à consulter un gynécologue pour entamer des procédures parfois très très longues.

Certains iront même jusqu'à aller dans un salon très particulier qui ouvre ses portes très prochainement : inviTRA (14 au 16 nov. 2014), un salon consacré à la fertilité et la procréation assistée, qui a pour objectif de donner des solutions aux personnes qui souhaitent former une famille et qui ont besoin d’aide pour pouvoir l’obtenir. Ce selon s'adresse à des personnes qui ont généralement entamé des démarches depuis longtemps.

Cette année inviTRA met en avant les personnes qui souffrent (ou qui ont souffert) d’une maladie ayant engendré des problèmes de fertilité avec des conférences et la présence de cliniques. (>invitra.fr)

Que pensez-vous de ce type de salon ? Pensez-vous que vous pourriez vous y rendre si le "besoin" s'en faisait sentir ?

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

No votes yet.
Please wait...

Comments

comments

Laisser un commentaire

Coche cette case et un lien vers ton dernier article apparaitra !